AccueilMoteurs de recherche ➟ Quoi de neuf pour Google en 2013 ?

Quoi de neuf pour Google en 2013 ?


Le week-end dernier, Dixon Jones m’a posé cette question sur l’enjeu principal de Google en 2013 et j’avoue que sa réponse était bien plus pertinente que la mienne.
L’écosystème Google est devenu extrêmement performant à cerner notre profil. La pertinence des résultats de recherche devraient bénéficier concrètement des données qui nous concernent, permettant au moteur de mieux répondre à nos requêtes et même les anticiper.

Du coup, je vous pose également cette question pour savoir ce qui peut bien nous attendre dans un futur proche.

La première fois que j’ai rencontré Dixon, c’était lors du SEO Campus 2010. Nous avions prévu de faire plein de trucs ensemble, mais c’est resté à l’état embryonnaire au sein de nos échanges emails.

Le week-end dernier, le backlink IRL s’est renforcé autour d’une longue discussion, donc vous devriez voir du Majestic percer dans mon sillage.

Pour recadrer le personnage, ce n’est pas seulement le directeur marketing de Majestic SEO, mais également une légende vivante dans la communauté du référencement. Depuis 10 ans, en parallèle du travail avec son agence Receptional, il s’est taillé une sacrée réputation de modérateur sur WebmasterWorld et de conférencier hors pair.

 Google en 2013

Dixon me pose la question « quel va être la grande nouveauté Google en 2013? »

Ma réponse tournait autour de l’intensification du recentrage vers Google +, mais j’appuyais sur l’erreur stratégique de la volonté du moteur d’être un réseau social. Selon moi, Google a oublié un aspect fondamental de son succès, qui consiste à apprendre de ses échecs. Insister sur l’aspect réseau social est une tangente maladroite. Je me pose la question si Google peut réellement être « social ».

La réponse de Dixon extrapole sur la mienne, mais ouvre les yeux sur une perspective très intéressante.

Google en 2013 va certainement introduire une notion qui consiste à obtenir des résultats ultra pertinents, seulement si vous êtes logués à votre compte.

En fait, c’est une suite logique sur l’évolution de l’écosystème googlesque. On approche de la recherche d’information sans chercher, avec Android qui monte en puissance et Google + qui rassemble notre empreinte digitale.

La personnalisation des résultats de recherche est un enjeu majeur. Ceux qui n’ont pas de crainte à être profilé, genre PersonRank, pourront bénéficier d’un traitement bien plus qualifié.

Plein de petits indices laissent penser qu’un bond sera franchi incessamment sous peu dans la manière de traiter les résultats de recherche, en fonction de données cernées grâce à de nos profils.

Qu’en pensez-vous ? Quelles seront les nouveautés Google en 2013 ?

 

Autre lecture intéressante

Vous avez aimé cette lecture ?
Abonnez-vous à ma newsletter pour être le premier au courant de mes dernières trouvailles SEO, distillées uniquement par ce canal.



32 réponses dans “Quoi de neuf pour Google en 2013 ?”

  • Flo (JVM) dit:

    Google a tout de même appris de ses échecs concernant leur gamme de smartphone Nexus. Le premier avait été vendu sur Internet et avait été un échec monumental et on ne peut pas en dire autant du Nexus 4 qui est déjà en rupture de stock !

  • L. Peyrat dit:

    La pertinence des résultats dépend de trois choses. La performance de Google, certes, mais aussi la précision de la requête de l’internaute et, tout bêtement, la qualité de l’information disponible gratuitement en ligne, ou tout au moins inclue dans le web visible.

    Autrement dit, la pertinence des Serp dépend de l’ « intelligence » du robot », mais surtout de la matière qu’il a à disposition.

    Google ne comprenant rien aux pages qu’il classe ; il a toujours cherché des moyens détournés de savoir si telle ou telle page est intéressante ou non. A la base, les liens et le Pagerank, aujourd’hui c’est une tentative de qualification de l’émetteur de l’information en question.

    Ce sont des pis-aller, et la qualité actuelle des résultats de recherche montre que ça ne fonctionne pas tellement bien, du moins sur le francophone.

    Je crois ainsi que, pour l’avenir, Google va intensifier sa politique de possession/contrôle des données qu’il affiche. Pour 2013, je parie sur l’achat ou la création d’une agence de presse, en concurrence frontale avec Reuters et l’AFP.

    Pas toi ? 😉

  • Référencement dit:

    C’est clair qu’une fois la session activé, google pourra nous pister et connaître nos moindres aspects de nos vies internet…

    D’un autre côté pour 2013 ou même 2014, on sera encore tranquille avec un affutage des résultats de recherches pour les non logués.
    Je me demande d’ailleurs si on s’approche pas de la limite entre pertinence des résultats et les filtres…
    Bon c’est vrai qu’ils pourraient aussi faire une sorte de surcharge pour filtrer suivant les grandes thématiques.

  • Music Qualité dit:

    La nouveauté 2013 n’est peut être que la continuité des actions de Google, acheter dans différents domaines, développer les axes existants Google Music pour l’Europe et le reste du monde, valoriser les offres sur Google Store pour essayer de contrer le leader du marché Amazon.

    En ce servant des données de G+, les besoins des internautes lui serviront d’orientations pour ces futurs investissements.

    Tout va dépendre de la capacité de google à bien étudier les besoins des internautes, en les fournissant en quelques clics, il restera à sa place : N°1.

  • Nicolas dit:

    +1 pour la recherche sans chercher en tant que tendance. Google Now est un parfait exemple.

  • Référencement naturel dit:

    Moi aussi, je pense que G+ va aller s’imposer, peut-être pas dans le sens du réseau social, mais dans la quasi obligation d’avoir un compte G+ pour obtenir des résultats vraiment dignes de ce nom. Quand on voit comment les résultats sont déjà personnalisés, je me dis que G+ sera encore plus pertinent. Reste à savoir si les informations seront aussi faciles à avoir qu’avant, les Not Provided commencent à prendre de l’ampleur aussi…

  • Idée cadeau Noel dit:

    Je pense vraiment que GG va continuer à nous pondre des sanctions pour nettoyer au mieux les SERP. Ensuite je pense aussi que GG va miser encore plus sur l’aspect social, peut être pas au travers de G+. Enfin je pense que les rich médias vont devenir une point encore plus important, du sens on l’on risque de voir d’avantages de photos et autres dans les SERP histoire de les rendre encore plus attrayantes.

    Après seul l’avenir nous le dira 😉

  • Déguiz fêtes dit:

    C’est un raisonnement plutôt logique et intéressant.
    On voit que la personnalisation des résultats est de plus en plus forte, et Google est sans doute prêt à passer la seconde pour accélérer tout ça d’un bon coup.

    Je pense aussi que l’on va voir pousser d’autres changements d’algorithmes dans la lignée de Panda et Penguin. Si Google veut proposer de l’ultra qualitatif, il a encore pas mal de boulot devant lui.

  • Cyril dit:

    Bonjour Laurent,

    Mais avec un tel algo de classement… Comment pourrait-on travailler notre référencement?
    ça m’a l’air tout simplement impossible… non ?

  • Bruno dit:

    Bonjour,

    A trop vouloir rendre ses résultats pertinents, il arrive parfois que Google perde en pertinence justement.

    Chaque critère ajouté lors des mises à jours étant plus ou moins subjectif, il est difficile d’éviter la sanction pour des sites qui ne le méritent pas.

    Ne faut-il pas voir dans l’acharnement de Google à vouloir s’imposer avec G+ 1 tentative désespérée de vouloir remédier à son incapacité à afficher des résultats réellement qualitatifs?

    Donc, je pense que Google mettra encore plus le paquet sur son réseau social en 2013, quitte à le faire évoluer en profondeur.

  • Julien dit:

    En 2013, nous aurons droit à Google Papillon (avec l’effet qui convient) et déploiera son algorithme avec une IA.

  • Fred dit:

    Et avec tout ça, et je ne serai pas étonné de voir apparaître à terme une version payante de GA « basic » pour avoir droit aux visites détaillées des requêtes « not provided », dont le nombre évolue à la vitesse grand V dans les rapports …

  • Camille dit:

    Du moment que cela améliore les résultats, je dis tant mieux

  • Christian@réféencement white-hat dit:

    Salut Laurent,

    Pour ma part, je pense que l’empire ne sait pas forcément où il va…
    Par le passé, il a souvent fait des choses, et, de deux choses l’une : ça marche ou ça ne marche pas.
    Si ça ne marche pas, il dégage le truc.

    Tout cela pour dire que je pense que GG répugne à faire des plans, mais fait beaucoup de tests.
    L’empire n’a pas, selon moi, de « vision ».

    Donc, c’est plutôt sur l’adoption de la part des internautes que se posent les questions.
    C’est eux que l’on doit écouter. C’est plus ou moins de leur comportement que l’on pourra « lire l’avenir »…

    Une autre source à écouter : les actionnaires de l’empire qui se foutent royalement de G+ tant qu’ils n’en tirent pas profit.

    Christian

  • Kristof@ SEO à Montréal dit:

    2013 sera marqué par la prise de conscience des entreprises – quelque soit leur domaine – d’être présent sur les mobiles et tablettes et pour le métier de consultant SEO de les positionner sur les supports de la mobilité.
    A la lecture de ce post,
    je suis pas certain que Google ait besoin de voir tout le monde branché sur G+ , il collecte déjà allègrement à travers Chrome qui gagne du terrain chaque jour et ramasse tout ce qui veut sur les autres réseaux sociaux et autres processus d’achat via les ip qui y sont accrochées ( voir les articles « big brother » sur la toile).
    La prochaine couche de l’algo pourrait s’appeler « kangourou » ou « Marsupilami » pour bien marquer des résultats en dents de scie, s’ils sont sur-personnalisés par les infos collectées.

  • Yves Weber dit:

    Hello all,

    Pour rebondir sur la notion d’empreinte, une chose me semble fondamentale c’est la percée d’Android. Par Android Google sait tout de nous, beaucoup plus que par le cookie, ce n’est plus une question de moteur à mon sens mais d’OS et comme vous le savez le lien de Android vers les serveurs Google c’est Gmail dès le 1er lancement du téléphone.

    Il y a une guerre très importante pour Google, dont nous ne croyons voir qu’une guerre d’OS vu de loin c’est la Data multi devices. En effet dans le modèle économique du « clic » le cookie ne suffit plus. Avec le multi device « desktop » ; « smartphones » ; « tablettes », plus Google aura d’utilisateurs des 3, plus Google permettra aux annonceurs de faire le lien jusqu’à la conversion, d’ailleurs la prochaine version de Google Analytics sera centré « user centric », comme par hasard…

    Je pense que le défi de Google pour 2013 est de commencer à mettre en place une mécanique qui permette de se passer de ce maudit cookie qui n’est pas fiable dans ce nouvel environnement.

  • jessyseonoob dit:

    J’ai donné toutes mes éonomies à inconnu parcqu’on m’a dit que la fin du monde c’était 2012 !

    En 2013, google+ va être de plus en plus présent, les algorithmes de prédictions vont s’affiner, et on aura des résultats tellement différent d’un utilisateur à l’autre que l’on ne fera du SEO que pour ceux qui arrivent avec un ordi ou une tablette toute neuve et qui n’ont jamais créé de compte google auparavent ni fait de recherche dessus.

    En fait mieux, il rachètera qwiki.com

    On posera des questions à haute voix, et ce ne sera plus des résultats que l’on aura, mais une histoire vocalisée, avec des choix à faire dans cette histoire, avec des entremèlement de publicité.

  • Le Juge dit:

    ON se dirige a priori comme tu le dis vers une plus grande personalisation des résultats – Google aime Google donc je dirais que les boutons Google + vont entrer de plus en plus en lgne de compte ainsi qu’une plus grande personalisation et possiblement « pertinence » pour des résultats en logué (meme si honnetement j’en doute encore dans la mesure ou ce que j’ai pu voir jusqu’a maintenant c’est pas hyper pertinent.

    Il devrait a mon avis y avoir des surprises coté recherche mobile / marketing mobile… et j’ai dans l’idée que windows 8 va faire gagner quelques petits pourcents de parts de marché a Bing via les recherches sur plateforme « inhabituelle » (Smart TV / Xbox)

    D’un coté plus SEO/consultant – je vais nous voir bosser de plus en plus off site et de moins en moins onsite – meme si la aprt technique du SEO restera importante.

  • adesyf dit:

    Je suis perduadé qu’avec la montée en puissance d’android, google va en grande partie, se concentrer sur le référencement des applis ds google play. Et le partage social aura forcément son influence…

  • Bloguer ou ne pas bloguer » Les semenciers ne sont pas des étalons dit:

    […] : Quoi de neuf pour Google en 2013 ? – Google Panda : analyse de 4 critères liés au comportement de […]

  • Sylvain dit:

    Cette problématique a fait l’objet de mon sujet de mémoire de master l’année dernière. Même si les petits tests que j’ai modestement menés n’ont pas été tous si significatifs il semble clair, en tout cas pour moi, que la personnalisation sera le prochain axe de travail pour Google : réunir encore et toujours un maximum de données pour pouvoir répondre « de façon plus pertinente » aux besoins des utilisateurs (dans un premier temps ceux qui sont logués). Reste à définir maintenant le concept de pertinence et sa portée, si cher à Google…

    En revanche, et paradoxalement à ce phénomène, j’ai aussi tendance à croire que l’on se dirige aveuglement vers une standardisation globalisée des requêtes, et donc par extension, vers une sorte d’uniformisation des résultats de recherche. Pour illustrer tout cela, il suffit de prendre l’exemple de l’outil Suggest qui file à tous les utilisateurs (logués ou pas) des listes de requêtes semi-automatiques. Ce mécanisme, bien que terriblement efficace et pratique, peut ainsi donner l’illusion à l’internaute de rechercher correctement une information et d’avoir ensuite de bons résultats : puisqu’une requête est proposée automatiquement, cela signifie probablement qu’elle est pertinente. Google y trouve en plus sûrement un intérêt : requête populaire = plus d’annonceurs = plus de chiffres.

    Mais bon, tout ça mérite bien plus qu’un commentaire ! Donc en bref, avec ou sans personnalisation/standardisation, la pertinence d’un résultat vis-à-vis d’une requête est difficilement mesurable pour Google et ses algorithmes mais aussi pour les internautes, pour qui elle totalement subjective.

  • Miu dit:

    Si la personnalisation des résultats et GG+ deviennent si importants à l’avenir (et c’est une hypothèse plus que crédible), qu’attends-tu pour rajouter un bouton +1?!? 😉

  • Annuaire dit:

    Moi je ne suis ni pour ni contre. Mais au moins, si cela va améliorer les résultats, alors je ne peux qu’être preneur. J’espère juste que cela demandera moins de travail et lus de facilité, pour le référencement.

  • massage sensuels paris dit:

    La recherche personnalisée me fait énormément peur. Plus personnes n’aura les mêmes résultats, il va être difficile de travailler correctement un référencement et de suivre son évolution !

    La point positif, c’est que l’algo devrait être plus personnalisé et que donc chaque utilisateur devrait mieux s’y retrouver (normalement lol)

    Merci pour cet article intéressant 🙂

  • Fred dit:

    Tiens, en lisant tous ces commentaires intéressants, une petite idée qui pourrait faire suite à ce papier (et alimenter les 30 jours de blog!): faire le tour de ce que l’on racontait à la même époque il y a un an pour Google en 2012, et comparer avec ce qui a été réalisé. De mémoire on a alors pas mal surévalué l’impact des visites mobiles et des réseaux sociaux (‘un côté purement SEO), et il se peut bien que ça ne change pas tant que ça encore l’année prochaine. Ou pas :).
    L’intervention de Sylvain est très intéressante : j’ai constaté une explosion des requêtes de type « google suggest » cette année (ce qui profite bien à l’un de mes clients qui va surement économiser une somme à cinq chiffre en Adwords cette saison, tout en doublant son CA): ainsi, capter des requêtes de plusieurs mots, notamment celles proposées dans G. Suggest(4,5,6 voire plus) est une stratégie à mettre de plus en plus en avant d’une part (pour ceux qui ne le feraient pas encore). Au passage, cela va profiter aux « gros » (et vieux) sites qui peuvent développer un grand nombre de pages pertinentes destinées à répondre au mieux à ces requêtes ciblées (on le voit déjà avec les comparateurs de prix, lesquels à mon avis gicleront vite si ils ne font pas l’effort de développer du contenu). Une architecture SEO bien pensée à l’amont sera donc à mon avis (et comme depuis un moment) la clé du succès pour l’année prochaine et sans doute les années à venir (sans oublier du « responsive design » pour le confort de l’internaute).

  • Laurent dit:

    @Flo : Google est aujourd’hui très segmenté. Ceux qui bossent sur Nexus ont peut-être encore l’état d’esprit d’antan, mais il n’est plus présent dans cette volonté de pousser le côté social. Ce dernier émane d’une volonté directe du CEO Larry Page qui joue à « qui a la plus grosse » avec Mark Zuckenberg.

    @Laurent Peyrat : ah tiens, je n’avais pas pensé à l’agence de presse, mais ça serait un bon fuck aux vieux croutons de la presse écrite qui couinent en coulant.

    @Réf : faut travailler en amont pour être solide, filtre ou pas filtre.

    @Music : Amazon est pour moi le vrai Google Killer. Ils ne l’ont pas vu venir, mais tu as raison sur la volonté de réagir par rapport à ce « danger ».

    @Nicolas : yep Google Now fait partie des indices auxquels je pensais.

    @naturel : le Not Provided est un autre sujet, mais pas des moindres. Il faut revoir toute notre approche de l’analytic.

    @Idée : tu veux dire Rich Snippets je suppose. Sauf que trop c’est trop et on assiste déjà à des SERPS qui ressemblent à un sapin de Noël.

    @Déguiz : bah j’ai Panda et Penguin sont du bluff. J’en parlerai bientôt.

    @Cyril : si tu vois le réf comme en 2004, c’est sûr que la limite est atteinte. Au contraire, je vois d’immenses possibilités à venir, mais cela exige de savoir s’adapter.

    @Bruno : c’est un constat que Google n’a jamais réglé la manipulation des SERPS. Il a décidé de faire régner la terreur avec son Zoo.

    @Julien : ahah bien vu le filtre Papillon.

    @Fred : non ce n’est pas possible. Si l’utilisateur est en mode sécurisé, Google (ou un autre) ne peut pas le « vendre ».

    @Christian : il y a pourtant des propos de Larry Page ou Sergei Brin qui remontent au tout début et que je vois se réaliser aujourd’hui ou bientôt.

    @Kristof : au départ était la Toolbar. Aujourd’hui, c’est tout un ecosysteme. Chrome n’est qu’un élément, parmi les autres.
    En tout cas, le cookie espion n’était que le début. C’est un ogre qui veut dévorer nos données IRL.

    @Yves : ça donne mal à la tête de penser comment ils vont arriver à tout rassembler et synthétiser. Remarque, le NSA ou autre le font déjà depuis un bail. L’avantage de Google est qu’on fonce tête baissée à lui faciliter la tâche.

    @Jessy : ah oui zut j’ai oublié qu’on vivait nos dernières heures!

    @Le Juge : le bon côté des choses est que l’annonceur sera obligé de prendre le Web au sérieux dans sa stratégie globale, érigée en amont. Au lieu d’être un appendice gadget comme aujourd’hui encore.

    @adesyf : faudrait déjà qu’ils motivent les développeurs pour améliorer Google Play…

    @Sylvain : je serais ravi de lire ton mémoire et en discuter.

    @Miu : c’est plus profond qu’un simple vote +1. Il y a d’autres signaux bien plus importants. Faudrait que je ponde un billet là dessus.

    @Fred : je te réfère même au billet synchronisé, qui date de 2010, pour observer qu’on voyait déjà clair http://www.laurentbourrelly.com/blog/807.php
    D’accord avec toi pour GG Suggest qui est un trésor et idem sur l’architecture qui est LE point d’amélioration le plus efficace sur tous les sites de grosse volumétrie sur lesquels j’interviens.

  • Anniversaire dit:

    Mode QUOTE:

    @Idée : tu veux dire Rich Snippets je suppose. Sauf que trop c’est trop et on assiste déjà à des SERPS qui ressemblent à un sapin de Noël.

    Oui pardon. Je suis d’accord mais en mm temps, je m’aperçois que depuis un moment google rend ses résultats plein d’illustrations. Je pense que c’est peut-être une volonté d’orienter l’internaute lambda ou « débutant ».

    enfin pour le coté Sapin de Noel, c’est normal voyons, c’est la saison 😀

  • Crème dit:

    Bonjour,

    Un intervenant nous a parlé de votre très bon blog. Cet article m’a énormément intéressé, savez-vous ce qu’il en est des concurrents de google ?

  • Laurent dit:

    @Anniversaire : ils sont encore en plein test avec des trucs. On verra bien ce qu’il en reste.

    @Creme : aux Etats-Unis, Bing n’est pas négligeable, mais en France c’est encore archi-dominé par Google.

  • Ramif dit:

    On entend aujourd’hui des rumeurs de partenariat Facebook/Yahoo… de quoi remettre tout ça en question ! (comme tous les 6 mois …)

  • Géoforum dit:

    Je ne vois pas google+ perçer, la plupart des internautes sont contents des résultats proposés par Google, ou même Bing (et Yahoo). Je parle des vrais internautes, mon père, ma grand mère, mes potes de teuf, qui squattent facebook, etc.

    Un compte google en plus des competes qu’ils ont déjà ? Twetter, facebook, mail, meetic, viadeo, mes comptes forums, mes comptes blog, ma banque, la caf, pole emploi, les impots, etc. Je vois plus un début de saturation, trop de compte, trop de tout çà.

    google+ en plus pour des résultats plus ciblés, bof…

    géoforum, les géologues sont sur le net.

  • Cris dit:

    On parle de plus en plus de Google + mais moi aussi, j’ai du mal à m’y faire. C’est pas compatible.