AccueilRéférencement ➟ Comment travaillent les meilleurs référenceurs de France ?

Comment travaillent les meilleurs référenceurs de France ?



Les secrets de l'agence referencement.comDans sa plus grande bonté, les dieux du SEO nous font profiter d’un exemple magistral d’audit stratégique pratiqué par notre fierté nationale au Palais Brongniart : référencement.com.

Pour ne point choquer les âmes sensibles que j’ai échaudé lors de mes billets précédents, je jure de ne point utiliser d’analogie animales ou autres sobriquets pouvant perturber l’analyse de l’essentiel. Le but sera de travailler sur le fond du dossier sans se perdre sur la forme tant critiquée auparavant. Décortiquons tous les secrets contenus dans ce document Top Secret.

La quête

Auparavant, juste un mot sur les recherches poussées pour récupérer ce document paru brièvement sur le Web. La page qui l’hébergeait ayant disparu, les Indiana Jones et Lara Croft du SEO se sont lancés dans une aventure rocambolesque afin de remettre la souris sur le précieux .pdf.
Bien évidemment, je ne vais pas divulguer de noms par souci de préserver les personnes qui m’ont aidé.

Referencement.com

Rien qu’avec un nom de domaine comme ça, inutile de dire que nous avons affaire à un mastodonte.  Seuls les dinosaures du référencement, les pionniers du secteur, les visionnaires du SEO peuvent détenir le mot clé magique en .com.

  • Date de création : 1996
  • Chiffre d’Affaires : 16 millions d’euros
  • Nombre de clients : +850
  • Nombre d’employés : 105
  • Implantations : France, Angleterre, Etats-Unis, Roumanie, Chine
  • Valeur de l’action en Bourse : 2,50€

Selon ces chiffres, nous sommes bien en présence du fleuron de l’industrie du référencement en France.
Bien sûr, une société aussi majestueuse doit détenir le secret de la réussite pour ses clients, sinon je ne vois pas comment elle pourrait réaliser un tel chiffre d’affaires et employer les meilleurs experts dans leur domaine.
Franchement, nous sommes en présence de la fine fleur du secteur, donc il faut être conscient de la chance qui nous est présentée d’ausculter le fruit du travail d’une telle machine à produire des sites Web performants sur les moteurs de recherche.

Le Da Vinci Code SEO

Vu l’état des lieux alléchants, on doit tomber sur la crème des audits stratégiques, permettant de poser une méthodologie de référencement tellement puissante qu’elle va forcément permettre à son bénéficiaire d’entrer dans le Panthéon des top positions Google sur les requêtes les plus concurrentielles possibles. Il s’agit véritablement du Da Vinci Code SEO.

D’ailleurs, le sujet de cet audit s’attaque à la ultra compétitive thématique du casino.
Mon dieu, je frissonne déjà rien qu’à penser aux grands secrets tirés de techniques imparables couplée à des stratégie pointues conçues pour une thématique aussi pointue.
Vraiment tout mon respect à la société référencement.com pour avoir relevé un défi aussi imposant que placer un client parmi les leaders de la thématique casino.

Le St Graal de l’audit référencement.com

Passons en revue le document.

S’il vous plaît, asseyez-vous confortablement et concentrez-vous car c’est pointu, mais de grands secrets vont être révélés maintenant.

Chapitre 1 : proposition de mots clés

Les mots clés dans l'audit stratégique de referencement.com

Dès le premier coup d’œil, vous pouvez admirer le travail poussé pour dénicher des mots clés à très forte valeur ajoutée qui deviendront les cibles du positionnement garanti à venir pour le client.

Notez l’indice ingénieux qui fait partie des secrets les mieux gardés par le laboratoire recherche et développement de Referencement.com. En effet, nous apprenons que la requête « guide casino » possède un indice D. C’est le mot clé numéro proposé par les experts référenceurs. Si je me réfère à la charte fournie, cela correspond à une requête rencontrant une « demande forte ». Vous vous rendez compte ? « guide casino » engendre une énorme demande de la part des internautes. Voilà où on remarque le talent des référenceurs qui ont composé cet audit. Vraiment chapeau car je vous mets au défi de trouver ce type de requête sans posséder des outils à la pointe de la technologie. Je n’ose même pas imaginer les DataCenters de Referencement.com qui doivent être au moins aussi imposants que ceux de Google. Non, j’exagère… disons Exalead.

Je vous laisse découvrir le reste de cette impressionnante liste de 40 mots clés qui sont tous plus ingénieux les uns que les autres. Moi-même, je ne vois pas comment j’aurais pu trouver 40 mots clés aussi intéressants. Regardez par exemple le numéro 19, premier mot clef proposé pour la thématique « jeux casino en ligne ». Vous voyez « jeux d’argent » ? Comment ont-ils réussi à faire une corrélation entre « jeux d’argent » et « jeux casino en ligne » ? Je suppose que ces experts maîtrisent toutes les subtilités du Latent Semantic Indexing et au-delà. Une telle maîtrise de la sémantique et des relations entre les termes est impressionnante.

Chapitre 2 : Titre

Le titre analysé dans l'audit référencement

Voilà ce que j’admire la plus dans cette société leader de notre secteur d’activité. Admirez comment les experts ont tiré parti de cet élément prépondérant pour l’optimisation technique « on page ».

Maintenant, ouvrez vos mirettes car nous avons accès au cœur du système de performance des sites gérés par Référencement.com.
« salle de casino en ligne : le guide des bonus casino gratuit sans dépôt ».

Ce que je vois en premier concerne le terme « casino ». Les ingénieurs spécialisés dans la conception de la balise Title nous montre qu’il faut impérativement mettre deux fois le termes principal. Je suis même sûr qu’ils ont une arme secrète pour tripler le mot clef si jamais la page n’est qu’en deuxième position et qu’il s’agit de dépasser le malotru qui vient squatter la première position. Une autre théorie intéressante voudrait que le doublage du mot clef dans Title vienne automatiquement prendre la position acquise par l’omniprésent Wikipedia.

Chapitre 3 : Description

La meta description audité par référencement.com

La complexité de cet élément fait que je n’ai pas réussi à l’analyser complètement. J’avoue ma limite à interpréter autant de talent condensé en quelques mots.

Sur le coup, nous avons cinq répétitions du terme « casino ». Ce mécanisme perfectionné dépasse mes moyens intellectuelles et technologiques, rendant impossible l’intégration de notions aussi poussées.

Je ne parle même pas des possibilités de combinaisons entre les termes secondaires puisque nous approchons de la perfection ; c’est-à-dire une Description qui va tacler tous les concepts liés à la thématique en une seule fois.

Messieurs de Referencement.com, je vous présente tous mes respects les plus sincères pour ce chef d’œuvre qui vous élèvent au rang de Mozart de la META Description.

Chapitre 4 : Header de la page d’accueil

Header proposé par l'audit référencement

J’ai envie de faire pipi dans mon pantalon tellement c’est bon…

Devant mes yeux ébahis, se dresse le HEAD complet, majestueux comme une sculpture de Rodin.

Encore une fois, l’analyse complète est trop compliquée à réaliser pour un simple référenceur comme moi, mais j’ai été aidé par des bonnes âmes sur Twitter qui ont trouvé un secret extraordinaire contenu dans le HEAD préconisé par Reférencement.com. Comme par exemple @anewa qui a compris tout l’intérêt de ces techniques ultra perfectionnées au potentiel illimité.

Observez en fin de code source, la META « author » qui se tient tapie dans l’ombre comme le félin en quête de sa proie. L’astuce imparable implique donc de placer la requête favorite à l’intérieur de cette META.
Voilà un élément que j’ai ignoré depuis que je construis des sites Web et qui m’apparaît comme une révélation divine. Ouuuuiiii !

Conclusion

Globalement, le minimalisme léché de cet audit stratégique pour le référencement doit être admiré pour ce qu’il représente en tant que maîtrise du métier et valeur ajoutée pour le client.
En tant qu’adepte du minimalisme en architecture et design, je suis en admiration totale devant ce majestueux travail qui évoque le plus belle expression de simplicité.

Quand je pense qu’hier je passais en revue un audit réalisé par mes soins qui contient 70 pages principales et 9000 en annexes, je suis conscient que je n’arriverais jamais à la cheville de ces maîtres qui arrivent à condenser en 3 pages la quintessence même des actions à réaliser pour transformer une page quelconque en bête de course qui ira se propulser parmi les premières positions.

Au fait, le prix de cette prestation était de 12 000€.

Vous avez aimé cette lecture ?
Abonnez-vous à ma newsletter pour être le premier au courant de mes dernières trouvailles SEO, distillées uniquement par ce canal.



146 réponses dans “Comment travaillent les meilleurs référenceurs de France ?”

  • Raph dit:

    Une fois de plus Laurent tu mets le doigt là où ça fait mal et c’est du lourd une fois de plus. S’attaquer au leader, enfin complimenter et rester bouche bée devant ce qui est une référence en terme d’audit.
    Bon je vais rester quand même en retrait, n’ayant ni le coût ni les résultats il est difficile de se faire vraiment une opinion
    mais une chose est sûre je ne pense pas qu’un audit de cette qualité soit digne d’une telle référence.
    Quand bien même il serait peu cher c’est quand même leur image qui est en jeu.
    Je terminerai par une petite question: y a un concours seo sur le KW « da vinci code seo » :)
    juste pour info: il date de quand cet audit?

  • 512banque dit:

    Sans juger du fond, tu ne penses pas que tes 3 derniers billets risquent de sacrément obscursir ton karma ?

  • GDTSB dit:

    En tout cas ils ont des gentils clients qui ont tout bien fait comme c’est écrit dans l’audit.
    Ça, c’est de la force de persuasion ;)

  • Arf dit:

    Tu es gentil je trouve sur ce coup là :D
    Très franchement je trouve leur audit vraiment très … je cherche mes mots, je suis encore tout émoustillé :D

    Avec mes anciens collègues, nous avions vu passé un audit d’une autre agence avec le mot référencement dedans mondialement connu également.

    C’était franchement du haut de gamme, on s’est bien marré :D

    Sinon ton audit de 70 pages, c’était sur quel type de site ?

  • Laurent dit:

    @audit referencement : je n’ai pas la mémoire des dates, mais ça date forcément de cette année ou la précédente.
    Non il n’y a pas de concours sur « da vinci code seo », mais ça devrait.

    @512banque : c’est sûr que se taire est mieux pour le Karma, mais peut-être pas pour la vérité…

    @GDTSB : c’est le talent à l’état pur.

    @Arf : mes audits font entre 30 et 100 pages en fonction du nombre de facteurs bloquants et ralentissants relevés.

  • rdebrabant dit:

    Magnifique du beau travail ! Dans le même genre j’ai reçu une autre perle récemment ! Un Audit complet sur un site e-commerce tenant sur … 2 pages !

  • Keeg dit:

    Exceptionnel rapport référencement, cela remet en cause l’ensemble de mes pratiques SEO. J’ai rit, j’avoue.

    Bon, maintenant, peut-être que le client demandait simplement cette optimisation là, pas cher. Rapport donné à un stagiaire (ou pas). :)

    Pour finir, et même si je sais que tu n’en as strictement rien faire, je pense que ce type de rapport n’a pas à être diffusé. Personnellement, je n’apprécierai vraiment pas, même si le doc est de bonne facture. 3 billets de suite, tu es en très grande forme. Reste à savoir si les agences que tu cites sont-elles aussi en forme olympique.

    Je sors les chips, et j’attends les prochains mois.

  • 512banque dit:

    Le travail de m.. des uns ou des autres n’a strictement aucune influence sur mon quotidien. Ca ne change rien.
    Par contre, mon Karma a une influence sur le reste de mon existence ;)

  • Coco dit:

    Moi j’adore tes analyses :) ça fait tellement mal mais c’est tellement vrai ce que tu dis :P

  • Antonin dit:

    J’etais tombé dessus a l’epoque de sa mise en ligne, d’ailleurs si je me souviens bien ils avaient publié un audit d’une autre agence egalement. Par contre je trouverais etonnant que le veritable audit ne contienne que ces 3 pages. Comment etre sur que ce n’est pas qu’une petite partie de l’audit ?

  • nsink dit:

    C’est fou, ils ont des clients comme Microsoft !!! Cela démontre encore une fois que les plus gros ne sont pas les meilleurs. Vivement que les entreprises le comprennent. merci pour ce post fort sympathique ;)

  • Eric dit:

    je pense honnêtement que tu es un fou ! Ce rapport est pourri, on est d’accord, mais il serait intéressant de voir un des tes audits, pour voir la qualité qui en dégage et aussi combien tu le factures… tu n’as pas réussi à avoir d’autres infos? prix de la prestation, prestation de netlinking ?

  • taiphan dit:

    « Devant mes yeux ébahis, se dresse le HEAD complet, majestueux comme une sculpture de Rodin. »

    assez modeste comme vision, pour ma part, j’ai tout de suite pensé au fameux tableau de « l’Origine du Monde » de Gustave Courbet dans toute sa splendeur.

  • Philippe dit:

    Tiens je réalise que la balise n’existe pas en HTML5… je file la proposer au W3C car tu en as besoin, Laurent (qui m’a bien fait marrer).

  • Philippe dit:

    Ah ! Crotte ! c’est la balise SARCASME dont je voulais parler.

  • Sylvain dit:

    Même si je ne suis pas persuadé que la qualité d’un audit se mesure au nombre de pages qu’il contient, je suis scié.

  • Chris dit:

    La vraie feinte c’est l’espace qu’il y a au début du titre … avec ça c’est comme au scrabble, les mots comptent triple !
    Blague à part j’ai bien aimé la balise Keyword aussi !

  • Damien Petitjean dit:

    Bonjour Sylvain,

    Bel article, c’est la première fois que j’avais le plaisir d’observer un rapport concernant cette société. Bien que le rapport soit plus que minime et que les indications ne permettent pas à une société de se positionner sur des mots clés concurrentiels, je ne vois pas pourquoi adopter ce ton dans les articles.

    Je pense que la plupart de vos lecteurs sont des SEOs (des vrais !) et ainsi cette série d’articles que l’on peut considérer comme de la critique, je n’y vois personnellement qu’une perte de temps pour vous.

    Bien dommage, il y a tellement mieux à faire de nos jours !
    Bonne chance pour la suite et j’espère voir des billets un peu plus originaux par la suite ;)

  • Julien dit:

    Une nouvelle fois, je n’approuve pas le fait de nommer explicitement le truand seo, mais il semblerait qu’il y du foutage dans l’air en ce moment. Sur les 3 dernières semaines passées, j’ai vu :
    – la « grosse » agence SEO qui fait joujou à commenter des pétitions spip vers son propre site, en affichant une guideline de qualité :)
    – l’autre qui fait mumuse avec un auto twitter pour te faire gagner un lien de qualité
    – l’agence partenaire Google certifiée ISo 2000 de Ploudalmezeau
    – un groupuscule SEO qui te pond un bon contenu en haut de page dans le code source
    – …

    OUI, il existe encore des truands, des bisounours et des bons en SEO, comme en 2004 ou 2006 ! Mais mis à part jeter l’opprobre sur le SEO en général, je suis pas sûr que ces articles fassent avancer le bidule !
    Mis à part le bouche à oreille, je ne vois de véritable solution au problème, mis à part d’être désespéré par ces gougnafiers!!

  • Arf dit:

    La problématique est la suivante, il faut bien mettre à jour ce type de pratique qui dénature notre métier, mais faire sa avec dérision et non avec diffamation.

    Si c’est caricaturale, c’est un droit, si c’est diffamatoire, c’est le tribunal..

    Il faut faire attention.

  • yop dit:

    c’est horrible de voir du vol comme sa, pour info je suis positionné sur « guide casino » = 0 visiteurs. J’ai aimé l’ironie avec laquelle t’as écrit cette article et tu m’as conforté dans mon idée que j’avais de ces entreprises

  • Rix dit:

    Ben moi, je trouve que ces scuds dans le ciel sont comme un feu d’artifice qui illumine l’horizon des pseudo-prestataires à éviter…
    Ca me rendrait même d’humeur lyrique !

  • RaphSEO dit:

    Allez je vais faire mon bisounours,
    c’est clair que les 3 derniers billets de Laurent ne laissent pas indifférent la plus part des lecteurs ce qui est au passage un très bon point, car le pire étant de ne susciter aucune émotion.
    Certains ont criés au scandale et ont fustigé Laurent d’avoir dénoncé un membre de la « communauté ».
    Chacun a son point de vue et ses arguments.
    Personnellement je ne sais pas quelles sont les motivations de Laurent et je m’en fout.
    Moi ce que je retiens de ces billets:
    chacun fait ce qui lui plait qu’il soit grand ou petit mais la façade doit être concordante avec l’arrière boutique.
    Et surtout c’est l’avis du client qui prime.
    S’il est informé des méthodes employées et des enjeux ( c’est à dire ce qu’il y a à gagner ou à perdre) qui en découlent. Si il accepte tout ça et qu’au final il a les résultats espérés où est le problème.
    je ne suis pas sur que ce soit ceux là qui ternissent l’image de la profession.
    Il y a bien plus à craindre de ceux qui vendent du vent

  • Ludovic dit:

    Ma-gni-fique ! Finalement quand tu balances avec ironie, c’est encore meilleur que quand tu balances avec une pointe de colère.
    LA question que je me pose aussi est : combien pour cet audit ?

    Dans le genre foutage de gueule, j’ai un devis de Netbooster de l’année dernière qui facture plus de 500 euros la configuration Google Analytics…

  • Le Juge SEO dit:

    Superbe Article,

    Je pense comme 512banque que tu devrais faire gaffe a ton Karma quand meme.

    Sur le fond et purement le fond:

    Je suis super etonné deja qu’un « Affilié » soit passé par une agence de référencement. En général les gens vraiment sérieux dans ce business, ils savent faire ce genre de choses eux memes ou ils ont une équipe pour cela; il pourrait meme nous en apprendre pour certains.

    Je suis super étonné aussi de voir une agence de référencement « classique » accepter ce genre de clients. Que’est ce qu’ils ont chez Ref.com??? Ils manquent de pognon dans les caisses??? Ou bien?

    Tout ca pour dire que dans une plan pareil il faut etre 2 – un Enc**eur! et un Enc**é! et la « guide casino » m’a l’air d’etre un champion du monde!

    En ce qui concerne le document, je mets plus d’infos que cela dans mes audits de prévente et je les file gratos a mon prospect!

    Maintenant et de facon plus subjective – Referencemen.com – je les aime pas. Je les aimais pas deja quand je bossais chez « 1ere » et ils sont définitivement tombé au rang de C***ards apres le plan que A.C. et S.B. m’ont fait lors de ma migration a Londres

  • julienb dit:

    Sur une note encore plus perso tu aurais pu poster cet article demain – Mon interview va passer a la trappe – Grrr – ;)
    http://www.visibilite-referencement.fr/blog/le-juge-parle-du-black-hat

  • IWM dit:

    Je paierai très cher pour avoir un exemple de site Web Bourelly.

    Ça doit être beaucoup plus instructif que 99% des sites Web sur le référencement.

    Pour ce qui est de referencement.com, ça vient renforcer mon idée qu’une partie de cette industrie ne vaut pas de la m***e.

  • Le Juge SEO dit:

    @Ludovic
    A la défense de NetBooster, le consultant en charge de GG analytics faisait veritablement des conf’ aux petits oignons. Claire, précise, montage des campagnes si besoin, mise ne place des goals, export des rapports, mise en place des differents filtres etc etc etc …

    C’est un vrai bon SEO (je le sais, c’est mon Padawan) et il excelle dans le web analytics de tout genre et surtout GG analytics. Je n’ai pas vu le détail de ta pres’ mais mon poulain peut améliorer les conf’ GG Analytics de beaucoup d’entre nous et a mon avis ca peut valoir 500 euros

  • YvanDupuy dit:

    Beau billet. Ça permet effectivement de voir comment les plus grands travaillent…Quand à la proposition de mots clés, la thématique reste très ciblée, sur des volumes de recherches intéressants,mais comme tu le dis bien, ultra concurrentiel. Dommage qu’on est pas un oeil sur les étapes suivantes, en ce qui concerne leur stratégie de netlinking…

    Yvan,

  • abdi dit:

    J’ai passé un bon moment en lisant cet article. Me suis bien marré bon ben j’attends le prochain article.

  • RWD dit:

    Bonsoir,
    je suis débutant en référencement, mais je lis beaucoup.
    Je trouve ton article clair, simple, et tu présentes bien comment simplement, clairement, sans checher à faire des usines à gaz, on peut créer « titre », « description », « header »
    Sur ton exemple, on perçoit bien le terme « optimisation », et on comprend bien que cela ne suffit pas à être bien référencer.
    Je l’ai lu avec intérêt
    merci

  • Julien dit:

    Au début de l’article, je ne savais pas trop comment le comprendre, mais du plus ça va, du plus c’est… intéressant ! Lorsque j’ai téléchargé le pdf, j’ai cru que le fichier était corrompu, mais non c’était complet. En enlevant les sauts de lignes, on est bien en dessous des 3 pages !

  • Nico dit:

    Héhéhé ! J’ai la chance d’avoir qqu’un de très compétent en matière de référencement là où je bosse… et je n’en apprécie que plus cet article ! :-D

  • Gabriel dit:

    le réussite d’une entreprise dépend plus de son déploiement commercial que de sa compétence. Quelle découverte !

  • Ludovic dit:

    @ LejugeSEO : Là tu me parles de formation / conférence GG.
    Moi je parle de mettre le code de tracking sur les pages du site et de configurer des objectifs pour 500 euros. Temps de travail total max = 1 heure ;-)

  • Cherubin dit:

    Là c’est une belle démonstration :) Je préfère celle-ci à un pilonnage (je parle juste de la forme hein ;) )

  • Le Juge SEO dit:

    @Ludovic
    Non, je te parles d’effectivement mettre en place le code puis de mettre en place les filtres, les utilisateurs (et leurs droits), les goals (de facon claire), les tunnels de conversions, les rapports, les URLs de tracking si besoin, les campagnes (si besoin) et tout un tas d’autres choses qui font que l’utilisateur final il a plus qu’a poser son derche devant l’ecran et se loguer, il aura tout les données qu’il veut d’un coup d’oeil ou tout du moins rapidement et clairement

    A mon epoque c’etait ca – « configuration » du compte

    Ensuite je le re-dis, j’ai pas la propal sous les yeux et je ne suis plus a NetB depuis 2 ans, les choses ont peut etre changé

  • Seb dit:

    Voilà une critique comme je les aime. C’est quand même autre chose que d’insulter les responsables d’agences et de parler d’animaux. C’est beaucoup plus drôle et en plus, j’adore leur balise « keywords » (mais ils ont dû en oublier un ou deux ^^).
    J’aimerais vraiment avoir l’adresse d’un site made in Bourrelly, juste pour comparer…

  • Alban dit:

    C’est du lours, ca doit taper dans les 1000 ou 2000€ un audit de cet qualité :) C’est clair que même mes rapport pré-vente sont plus complets.

  • Alban dit:

    Haaa c’est quoi cette faute ?! LOURD :D

  • Agence web dit:

    Hum, intéressant ce billet sur ces escrocs du référencement. Et je confirme tes propos Laurent car j’ai aussi en main un audit réalisé par référencement.com (qui date de 2008) accompagné de préconisations pour un site ecommerce. C’est un client très mécontent qui nous a transmis ce dossier et qui a d’ailleurs arrêter la prestation en cours de route… Alors certes, le document fait 17 pages (format paysage avec de grandes marges hein !) + 3 pages d’annexes, mais l’analyse très technique est incompréhensible pour un client lambda et bien évidement, elle comporte un tas d’éléments inutiles.

    Et le prix surtout de cette prestation qui n’était qu’un simple audit, sans aucune autre action que le suivi des résultats : 7000.00 €

    Alors sûr, les heures de travail sont chères mais peut-on appeler ça du travail ?

  • Aurélien dit:

    C’est assez affligeant, surtout lorsqu’on sait combien coûte les prestations de ces messieurs.
    Au risque de me fâcher avec Le Juge (heureusement que je ne dépends pas de sa juridiction…), Netbooster n’est pas si parfait et surtout les salles de casino/poker en ligne ne sont pas si costauds que ça.
    Quoi qu’il en soit, quel est l’intérêt de ce genre de billet? Il se peut qu’un débutant ai pondu cela sans vérification d’un senior, il se peut que cela soit du vol, mais on ne sait pas. Ces grosses agences ne sont pas adaptées pour les petits projets, je ne sais pas comment les commerciaux vendent les projets, mais… le service n’est pas adapté à tout les types de clients.

  • Philippe dit:

    Combien de client se font avoir par les grosses boîtes de référencement qui leur prennent une fortune. Je vous l’avoue, j’en récupère pas mal des déçu … Ce qui est grave, c’est que notre métier est discrédité à cause de toutes ces arnaques.

  • Nice dit:

    Bonjour,

    Sur le fond, je suis du même avis. Sur la forme, je me demande ce qui a pu motiver une telle virulence à peine dissimulée envers cette société (que je n’ai jamais utilisé) ?

    François

  • olivier dit:

    Du Grand Laurent. Je suis le Blog depuis quelques temps sans jamais trop participer, jeune padawan du référencement que je suis, mais même avec ma maigre expérience j’ai bien halluciné (surtout que c’est pas si vieux : 2009), notamment sur cette balise keyword de 10 pieds de long? J’imagine que ce n’est qu’une partie de l’audit. En tout cas merci pour l’article ;)

  • Laurent dit:

    Pfiou, je ne vais pas arriver à répondre à chacun…
    Merci pour vos commentaires.
    Même si j’ai le vilain défaut de ne pas être consistant dans les réponses, je prête attention à chacun.
    N’hésitez pas à me contacter en privé comme beaucoup l’ont fait pour discuter de ce sujet (ou d’autre chose).

  • Chibani dit:

    Un grand merci Laurent pour ces secrets dévoilés.
    Voilà un article de référence qu’il faudra que j’étudie en profondeur, car à la première lecture, certains concepts m’échappent (faut dire que c’est du haut vol ^^)

  • mishoko dit:

    En dehors du fait qu’on ne sait pas ce qu’a payé le guide casino pour ce dossier, et si le dit dossier est complet, attention quand même : « L’ensemble des informations fournies dans le cadre des prestations est la propriété exclusive de la société Referencement.com. »

  • Eko dit:

    Ce n’est plus du blogging mais de la haute investigation ! Merci pour ce moment de plaisir intense ;)

  • Kidioui dit:

    Je pense que t’en fait un peu trop, Mais bon, l’audit est intéressant merci les infos

  • Jérémie dit:

    Dire que par moments nous pensions nous tourner vers eux pour le référencement de nos sites…
    Merci de nous rassurer dans le (non) choix de Referencement.com.

    Et je rejoins « Phillipe référenceur » : la profession de référenceur est gangrénée par ces pratiques.

    Le problème vient peut-être justement du nombre de contrats trop importants, obligeant à recruter à tour de bras et à moins bien former les nouveaux ?

    Ou au contraire, plus de clients, sans recruter : moins de temps pour chacun.

    Merci en tout cas de « balancer » ;)
    J’en redemande.

    Des informations sur Brioude Référencement ?

  • Jean-Baptiste dit:

    Mais le pire à venir dans l’histoire, ce sont les heures perdues a expliquer a des prospects que ce type de prestation est de la m*rde en barre, dur de leur faire comprendre ça quand la matière fécale émane d’un « leader officiel » sur la place.
    Et quand, en plus, on a affaire a des clients « gnous »,en travaillant normalement on passe pour des escrocs parce que ces informations contenues dans des propales passent pour des méthodes de referencement efficaces
    Reste a faire preuve de pédagogie
    Sinon, la lecture est ludique, Merci

  • Paul dit:

    Bein ce qui est sûr c’est que le site http://www.guidecasino.eu n’a pas écouté du tout les bons conseils de cet audit… (leur title actuel : Casino en ligne : guide et comparatif des meilleures salles de casino en ligne et des bonus casino gratuit offerts…)

  • Vincent dit:

    Joli audit, je sens une pointe d’ironie dans ce billet :)

    Personnellement, mis à part la balise head, je pensais qu’il s’agissait d’une introduction à un devis.
    On dirait un boulot de stagiaire junior en référencement, genre un audit gratuit… apparemment c’est pas le cas.

    C’est peut être pour éviter ce genre de billet que le pied de page précise que c’est un document à ne pas partager…

  • Peyman dit:

    [Edit Laurent]Ah tiens mon fan club auvergnat est de retour![/Edit]

    Cet article trollesque au maximum du possible, probablement par jalousie ou déception commerciale ou intellectuelle, omet volontairement un grand nombre de facteurs qui ne sont pas visibles, mais de plus crée dans l’imaginaire de son auteur et de ses lecteurs un grand nombre de croyances.

    Le référencement existe, il existe du mauvais et du bon référencement, c’est comme tout. Le référencement souffre en ce que les astuces et méthodes de ce métier sont pour partie connues et pour partie inconnues et relèvent de l’expérience et du savoir faire technique du professionnel.

    Une personne novice qui voit un site internet ne se rend pas compte du travail qui est effectué derrière pour que ça marche, c’est pareil avec le référencement.

  • Pierre dit:

    Le style utilisé dans l’article est pénible à lire et inutile.

  • Ramenos dit:

    Je me demande surtout combien ils ont facturé cet audit magique… En tout cas, ça m’a bien fait rire :)

  • Jon dit:

    Bon billet Laurent, pour pas changer…

    Je retrouve dans cet audit de 3 pages des audits de certaines boites de comm’ ou pseudo agence de référencement qui balancent des généralités qui sont assimilables en quelques jours en apprenant les bases du SEO.

    Du coup ça devient embêtant quand on cherche à travailler plus en profondeur avec de vrais techniques poussées et pas un truc du genre « il faut optimiser sa balise title en y mettant votre mot clé principal »… Merci du conseil…

    Pour en revenir à l’audit, autant on peut dire beaucoup en 3 pages, autant là c’est cheap…
    Et puis la balise keyword est plutôt pas mal ;)

  • Renaud dit:

    Raaâah, merci pour cette prose, je me suis délecté de ce petit brûlot.

    Pour répondre à Jérémie, Brioude c’est probablement le même combat.
    Je ne me base que sur un seul retour d’un ancien client de Brioude, donc je ne fais pas de généralité, mais dans ce cas concret Brioude faisait une prestation à 4490€HT incluant :
    1 – consulting refonte de site (que du vent)
    2 – etude de marché (en fait identification de mots clés)
    3 – optimisation de la home page pour 75 mots clés (ce qui est une ineptie totale)
    4 – optimisation éditorial de 40 pages (beaucoup moins inepte, mais en réalité ils n’ont touché qu’aux meta ! )
    La dedans, pas de netlinking. Celui-ci était en supplément, environ 2000€ par mois (là, je n’ai pas vu le devis, c’est dixit le client) pour acquérir des liens.
    Après 4 mois de prestations, ils avaient 3 (trois !!!) liens issus d’annuaires généralistes.

    Total après 4 mois : 12500€ de claqués pour 3 liens et une meta keyword (qui ne sert à rien) spammée.

    Allez faire comprendre aux clients que le référencement existe vraiment après une expérience pareille !…

  • Le Juge SEO dit:

    @Gwaradenn

    On est d’accord, je suis tout a fait conscient que NetBooster est loin d’etre parfait (sauf NetBooster UK quand j’y etais moi! on envoyait du lourd, que du lourd, uniquement du lourd) et surtout ce genre de grosse structure est totalement inadaptée pour de petits clients (qui ne sont pas désirés d’ailleurs)

    Dans mon comm’ a Ludovic, je defends surtout mon padawann (qui etait en charge de GG analytics) et sa facon de travailler.

    Comme je le dis, je n’ai pas vu la propal et je ne suis plus a NetB depuis 2 ans… les choses changent en 2 ans…

  • Loser dit:

    Ils vont me forcer à ouvrir une catégorie spéciale sur mon blog de losers…

  • Julien dit:

    Je me marre !
    C’est le rendez vous des comiques ici.

    Dans les 61 commentaires de moralisateurs de tout poil, d’accord pour lyncher des personnes qu’ils pensent avoir le droit de juger sans même connaître le contexte de la prestation, pareil pour le billet sur publika, aucune idée du contexte mais ça juge à toute berzingue qu’est-ce que l’on observe ?

    Dans les 61 commentaires de nos valeureux justiciers de la netiquette, qui réclament à corps et à cris plus de régulation, plus de savoir-vivre, plus d’éthique, plus de pratiques propres, plus de morale, plus de savoir faire, plus de reconnaissance et que l’on jette aux fers les parias…

    qu’est-ce que je vois ?

    ==> 22 ancres optimisées dans les commentaires, soit plus d’une sur 3.

    Vous me faîtes marrer, vous avez l’indignation sélective on dirait.
    Ne changez rien c’est dans l’air du temps.

    Cette communauté SEO, celle là, me fait gerber.

    Je suis bien content de m’être décollé l’étiquette SEO.

    Laurent je te le dis clairement, je suis en profond désaccord avec tes procédés et j’ai perdu tout le respect que j’avais pour toi.

    Ce blog s’étant webrankinfotisé, je me taille.

    La question n’est pas de savoir si oui ou non le travail de publika ou referencement.com est acceptable, c’est surtout le principe de défoncer publiquement sans demi-mesure et d’une manière que je juge intolérable qui me dérange.

    Je ne te cache pas que je suis déçu mais bon, ça va ça vient, on s’en tape hein.

    Quant à la meute, vous êtes de parfaits petits soldats, ne changez rien.

    Je pense qu’un peu de Vision objective ferait du bien à tout le monde ici.

    Essayez de regarder tous les côtés de l’histoire, essayez de comprendre qui parle, à qui, et quelles sont les caractéristiques et les intérêts des parties prenantes.

    Ça vous aidera à commenter plus intelligemment.

    PS : J’ai vu qu’en plus par dessus le marché tu sembles avoir la modération facile quand ça ne va pas dans ton sens, si ce commentaire reste intact, il aura au moins eu le mérite d’afficher ma déception.

    Laurent ceci n’est pas un jugement personnel, mais je ne suis pas d’accord avec tes idées.
    Bonne route à toi.

  • loser dit:

    D’habitude je suis un loser alors si on me traite de comique c’est bien trop pour moi. :)

    Au plaisir.

  • Le Juge SEO dit:

    @Julien
    « Je me marre !
    C’est le rendez vous des comiques ici. »

    Deja tu commence mal ton billet petit! Quand on parle a des gens plus agés on dit bonjour et on fait preuve d’un peu de respect meme quand on est pas d’accord. On appelle cela la politesse.

    « Dans les 61 commentaires de moralisateurs de tout poil, d’accord … juger sans même connaître le contexte de la prestation… »

    Explique moi dans quel contexte le torchon de Ref.com est acceptable?! Tu faisais ca toi chez Cometik? Si l’un des gars de ton equipe te pondais un truc pareil tu lui disais quoi? « Vas y coco? beau boulot? » tu me diras quand on gere « 1200 sites » sur une période de 2 ans on doit eter vachement moins regardant sur la qualité

    « 22 ancres optimisées dans les commentaires, soit plus d’une sur 3. »

    Bon allez soyons fou – ca je te l’accorde… tu veux un cookie?

    « Je suis bien content de m’être décollé l’étiquette SEO. »

    Ah? Merde! … CV et site a revoir alors – « Je suis Julien Bagein, Webmarketer et SEO Lillois de 25 ans. » « Je suis référenceur et webmarketeur professionnel à Lille »

    « Ce blog s’étant webrankinfotisé, je me taille. »

    Oooh … Encore des insultes… malpoli ce jeune!

    « La question n’est pas de savoir si oui ou non le travail de publika ou referencement.com est acceptable, c’est surtout le principe de défoncer publiquement sans demi-mesure et d’une manière que je juge intolérable qui me dérange. »

    Si justement la question est la! Et viens pas me parler de contexte! vis a vis du defoncage il me semble que toi aussi tu as des prédispositions … http://www.julienbagein.com/affiliation/10-raisons-pour-lesquelles-les-marchands-francais-sont-des-nazes-en-affiliation/ des fois (tres bon article d’ailleurs)

    Ensuite tu nous remets un petite plage d’insulte détournée que je ne passe pas en revue et bizarrement tu fini par un mot (presque) gentil pour Laurent.

    Tu veux mon avis Julien, tu es un petit con et tes succes en tant qu’affilié t’on fait un peu trop enfler le teston. Qu’un affilié comme toi utilise des techniques degueulasse comme celle de publika honnetement je m’en cogne les affiliés ne sont pas mes concurrents (en général) et ils bossent pour leurs gueules (la fin justifie les moyens). Par contre quand il s’agit d’une agence SEO, oui ca me fait chier parce que derriere ca donne des cartouches a tous les marketeux qu’il faut que je m’empegue lors de meeting interminables, qui ne voient le SEO que par le petit bout de la lorgnette bien trop souvent offerte par des prestations degueulasse du type ref.com ou publika et que j’en ai pleins le cul de justifier la nécéssité de mon job aupres de ces personnes qui, quand ils voient ce genre de trucs pense que le SEO ca peut etre fait par un attardé mental de 5 ans!

  • Antonin dit:

    @LeJugeSEO: Mon avis vaut ce qu’il vaut, mais permets moi de reagir sur la maniere de s’exprimer, au dela de cet audit que personne ne semble juger valable, sur ca je crois qu’on est tous d’accord.

    1. Le respect ne depend en aucun cas de l’age, je trouve dommage de prendre cet argument pour demander le respect. Le respect est une chose qui devrait etre evident pour tout le monde, un ‘senior’ doit respecter un ‘jeune’ et vice versa, de la meme maniere.

    2. Tu demandes du respect alors que la 1ere phrase de ton dernier paragraphe est extremement irrespectueuse. Julien est tres piquant (comme Laurent dans ses billets) mais je trouve que tu depasses certaines limites dans tes propos. Comme on dit, « ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse », surtout quand on se pose en donneur de lecons, ca decredibilise les propos.

    Mon avis perso, Laurent est sur son blog et il s’exprime comme il veut meme si je ne le ferais pas forcement de la meme maniere, on peut pas nier qu’il a raison sur le fond, apres la forme, chacun a son avis. Il est aussi normal qu’en ecrivant de la sorte, il obtienne des commentaires piquants, negatifs, etc… ca fait partie du « jeu ». Gardons quand meme en tete que les consequences ne sont pas si grandes que ca pour les societes nommees, qui font leur biz avec des clients qui ne connaissent pas le SEO et ne frequentent donc pas ce blog !

    Par contre je trouve dommage de s’echarper de la sorte en commentaire, surtout entre gens competents que perso j’apprecie et respecte. Ya pas morts d’hommes, c’est dommage de reagir aussi extremement pour finalement peu de choses.

    Guys, take it easy !! Je sais qu’en France en ce moment c’est la mode d’etre ‘extreme’ lol, menfin on est pas oblige de l’etre sur Internet ;)

  • Julien dit:

    Aaaaah, ce fameux rapport à l’âge, ça faisait longtemps que l’on ne me l’avait pas sorti.
    J’avoue je n’ai que 26 ans.

    Apparemment tu sembles faire partie des gens qui pensent que âge = sagesse.
    Personnellement je n’y crois pas une seconde.

    Le ton condescendant de ta réponse me ferait penser que tu es plutôt âgé mais la forme me fait douter.

    A mes yeux, un jeune n’est pas moins crédible qu’un vieux qui :
    – se croit en droit de juger autrui
    – le fait en groupe
    – sans connaître toutes les facettes de l’histoire
    – sans droit de réponse

    Je vois que tu as besoin de t’élever et de me rabaisser pour donner du poids à ton argumentation.
    Et ça tombe à point parce que tes arguments sont creux.

    Ne me parle pas de politesse et de respect stp (surtout quand je vois le ton avec lequel tu me parles).
    Presque tous les intervenants de ces commentaires ne méritent pas le respect, ils méritent le mépris.

    Vois-tu, puisque tu parles de Cometik, je te répondrai 2 choses qui collent parfaitement à la situation.

    1/ Qu’est-ce que j’aurais dis à l’époque où je bossais là bas si j’avais vu ce genre de rapport ? Je n’aurais pas été content à coup sûr. Maintenant on ne sait pas qui a fait le rapport chez referencement.com et pour répondre à quelle demande.
    Encore une fois tu portes un jugement sur la qualité des prestations de Cometik.
    Sans savoir que la prestation réalisée correspondait parfaitement à la rémunération.
    Tu ne sais pas de quoi tu parles mais tu juges gaiement quand même.

    2/ Mon ex patron de Cometik me disait souvent une phrase que je n’ai jamais oublié, quand on évoquait la concurrence.
    Il me disait :

    « Dans une bataille entre concurrents, t’as 2 types de profils. Celui qui ne parle que des faiblesses des autres, et celui qui ne communique exclusivement que sur ses forces.
    Chez nous on préfère parler de nous en bien plutôt que des autres en mal. »

    J’adhère complètement à ce point de vue et c’est en ce sens que pour moi tous les lyncheurs ne méritent que le mépris.

    Je passe tes insultes à 2 balles, et oui effectivement énormément de pages ne sont plus à jour sur mes sites parce que je n’ai pas besoin de m’en occuper…

    Je plaide coupable, moi aussi je fais souvent des coups de gueule.
    Mais je suis sûr que tu as suffisamment d’esprit critique et de bon sens pour convenir qu’il y a une différence entre lâcher un coup de gueule « sur les marchands français » (tu comprends le concept de généralisation, de globalité ? de dénomination d’un groupe sans pour autant y dévoiler une identité trop claire ?) et « la société machin au capital de machin dont voici l’un des rapports internes normalement confidentiel… »

    Allez, je suis sûr que tu vois la nuance.

    Je te remercie pour l’insulte de « petit con » et le jugement sur les techniques dégueulasses que j’emploierais selon toi.
    Je pense que vous avez ici un grave problème psychologique.
    Enfin vrai problème psychologique je ne sais pas, mais l’effet de groupe ne vous a pas aidé à retrouver votre bon sens ça c’est sûr.

    Google vous en a tellement mis plein le crâne avec ses guidelines et ses best practices que vous pensez pouvoir JUGER de ce qui est bien de ce qui ne l’est pas.

    De ce qu’on a le DROIT de faire par rapport à ce que l’on ne peut pas faire…

    De quel droit pouvez vous avoir ces raisonnements ?
    On dirait, je ne sais pas moi… que vous vous faîtes des genres de délires mentaux où vous vous voyez en « gentils » du web, en chevaliers blancs de l’industrie, brandissant implacablement l’épée de la Justice au dessus de ces mauvaises graines qui ne font pas comme vous…

    J’ai l’impression que vous avez quelque chose à prouver… Je ne sais pas à qui… A vos clients ? A vous même ?
    Alors prouvez le par vos compétences plutôt qu’en dénigrant, vous en ressortirez grandis.

    (et tu te goures pour mes succès, je ne sais pas si c’est l’image que je donne mais elle est fausse _ mais là n’est pas la question)

    Une dernière pour la route parce que si il y a bien une chose que je déteste, c’est que l’on m’insulte clairement de petit con (chose qui n’arrive que sur Internet bien sûr) :

    Je finirai là dessus :
    Si vous vous sentez réellement menacés par les pratiques de ces agences, c’est clair que vous avez un problème.

    Si vous n’arrivez réellement pas à faire ce qu’il faut pour convaincre vos clients que vous valez mieux que ce que j’ai vu jusqu’à présent de ces 2 prestataires, c’est clair que vous avez un gros gros problème.

    Je comprends mieux votre rage, si effectivement vous n’arrivez pas à justifier vos salaires.
    Normalement, avoir des concurrents comme ça c’est du pain béni pour vous.

    Tu bloques sur mon âge mais figure toi que je n’ai jamais eu besoin de :
    1/ courir après les clients
    2/ devoir forcer pour les convaincre

    Et tu t’étonnes encore de voir que selon tes mots je finis sur « un mot (presque) gentil pour Laurent.

    Pour 2 raisons :
    – C’est le seul à avoir émis et défendu un avis (que je désapprouve mais au moins il l’a fait). Les autres ne sont que des suiveurs.
    – Contrairement aux hostilités que tu viens de me balancer, mes attaques ne sont pas personnelles.
    On parle juste de business, c’est pas personnel.

    Je trouve que ses procédés sont gerbants, c’est pas pour autant que je me permets de juger sa personne de sale con.

    Je respecte l’homme, je méprise ce qu’il a produit dernièrement.

    Tu vois, ce n’est pas parce que nous avons une différence d’âge et que tu penses avoir plus d’expérience et le droit de me juger que je suis moins mature que toi.

    Pour moi la maturité c’est accepter le fait que l’on ne sait rien, et qu’il faut toujours rester ouvert à tout.

    C’est pas l’impression que j’ai en lisant vos certitudes.

  • fran6 dit:

    c’est un délice, tu vas encore te faire des bons copains, c’est bien tu files du taf aux gestionnaires de e-réputation ^^

  • Le Juge SEO dit:

    @Antonin
    Disons que je m’emportes mais ca me fait un peu mal au cul de me faire traiter de « mouton » et de « comique », donc au niveau du ton et du « rabaissement », il repassera … mais bon! passsons sur le forme sinon on en sortira jamais – et on va se traiter de con toute la nuit

    @Julien

    Sur le fond

    « Qu’est-ce que j’aurais dis à l’époque où je bossais là bas si j’avais vu ce genre de rapport ? Je n’aurais pas été content à coup sûr. »

    Ah Alors!

    « Maintenant on ne sait pas qui a fait le rapport chez referencement.com et pour répondre à quelle demande… Sans savoir que la prestation réalisée correspondait parfaitement à la rémunération. »

    La dessus on ne sera jamais d’accord! Meme mes pré audits GRATUITS sont plus riche en info que ce torchon. Donc de rémunération il ne devrait point y avoir!

    « Encore une fois tu portes un jugement sur la qualité des prestations de Cometik. »

    Non – je dis « si un de tes membres avait pondu ce truc » –

    Ce qui m’énerve (mais as tu lu mon comm’ jusqu’au bout?) :

    As tu deja été dans certains meeting ou on se retrouvent a 10 autour d’une table avec la web agency, la creative agency, l’agence de pub, l’equipe tech pure (hosting), les services marketing du client et tout le tintouin sur un projet a gros, tres gros budget seo , tu as un client avec des attentes SEO énormes il veut etre premier partout et il s’en ait donné les moyens. Imagine un peu – toi tu as pondu une guideline super, un truc hyper chiadé, propres, t’as tout couvert … Et tu as une agence de créa qui arrivent avec un projet de site completement délirants (tres beau ceci dit) mais completement inepte au niveau SEO et quand tu leur dit « ola ola … mais on va ou la…z’avez lu les guidelines? » ils te répondent « Mais avec telle ou telle technique bla bla bla et puis de toute facon on mettra des balises keywords! ». Et toi derriere tu es obligé de te cogner tout un effort d’évangélisation pour que le client remette les pieds sur terre parce qu’il a revé en voyant le site ou tu navigue dans un parc animé en 3D et parce que c’est pas possible de referencer des gros site corpos « flash + Ajax » a coups de splogs et autre saloperie type publika – résultat 1 an de perdu dans le projet et 150K euros a la poubelle pour le client justement parce que ton audit a toi il est passé a la trappe parce que:

    – « C’est un audit SEO … tu sais comme le truc de referencement.com! ».
    – « Ah ok! bon ben on fait ce qu’on veut alors! »

    Ne fais pas semblant de pas comprendre Julien, Tu le sais que c’est du travail dégueulasse, tu les as eu les meeting avec des « ex-clients SEO de untel ou untel » echaudés.

    Ensuite tu dénonce la forme « oui on ne balance pas untel ou untel » – C’est la que se trouve l’hypocrisie a mon avis – qu’on ne le fasse pas face client (comme le dit ton patron de cometik) la OK – sur un pitch on la joue fair play on joue sur ses forces mais la non!

    Et puis Eh! C’est une tribune! pourquoi il vient pas nous rabattre le clapet Bellaiche, il est grand et il a pas la langue dans sa poche crois moi

  • LetsPlay dit:

    Bonjour bonjour !

    C’est vrai ça, personne ne dit bonjour ici ? Je suis moi aussi outré ! On est en 2010 quoi, le « bonjour » est toujours de rigueur, bordel de merde, bande de petits branleurs irrespectueux !

    @fran6 : A mes yeux François J. (et à d’autres aussi je le crois), le plus ridicule ici est « Le Juge SEO » et non « Julien », avec qui je partage 100% du fond et 90% de la forme. Mais bon mon avis ne compte pas puisque je suis un puceau de 14 ans évoluant sur le web tel un sous-marin.

    Bref, tout ça pour dire quoi ? Que ton commentaire sous forme d’incitation (ou de menace) est à la fois élégant et subtile, j’en prends bonne note et ne manquerais pas de rejoindre la table.

    Sportivement,

    LetsPlay

  • Alex dit:

    Bonjour à tous ! Ca chauffe par par ici… Personnellement je ne vois pas le problème à ce qu’on dénonce ce genre d’erreurs visibles de « tous »… Ce qui est sûr c’est que le controverse, ça génère du trafic, comme toujoooors !

    Bon, à quand la prime à la casse pour les sites web vieillissants…?
    #H-S

  • Christophe dit:

    Bonsoir,

    je vous aime, vous me régalez !
    Bonne nuit les petits.

  • fran6 dit:

    LetsPlay ah mais je réagissais pas par rapport aux commentaires précédents, c’est uniquement un commentaire sur l’article en lui-même, aucune envie d’entrer dans un débat foireux ou une bataille d’ergots ;)

  • le Juge dit:

    Bon c’est pas la peine!

    Meme quand on essaie de faire des efforts et de baisser le ton … bref comme dit francis je me sors de ce débat foireux

  • Laurent dit:

    @Julien : je respecte ton avis qui est partagé par toute une frange de la communauté.
    Cela dit, je souhaite réagir par rapport à un truc.
    Ton boss a tout à fait raison de suggérer qu’il vaut mieux focaliser sur ses forces plutôt que pointer les faiblesses du concurrent. Ceci est une recette commerciale vieille éprouvée et je la suis parfaitement dans le cadre de mes prestations où je recueille des déçus de travaux passés.
    Je ne vais même jamais critiquer un développeur, graphiste ou un webmaster parce qu’il n’a pas appréhendé l’optimisation pour le référencement.
    L’exercice est délicat puisque je pratique l’audit qui contient forcément que des mauvaises nouvelles.
    Sauf que…
    Nous ne sommes pas dans face à des concurrents, mais bien à des charlatans. La règle ne tient plus dès lors qu’on tombe dans le massacre par Publika ou le nihilisme par Referencement.com.

    Par ailleurs, je tiens à préciser qu’il n’y a rien de personnel dans mes choix de dénonciation. Ce n’est pas parce que « untel ne me plaît pas » qu’il sera mis au pilori, mais bel et bien parce qu’il a dépassé les limites du raisonnable. Encore une fois, il y a une énorme marge entre les ratés d’une prestation et les foutages de gueule dont j’ai parlé.

    @Le Juge : je sous-traite pour des agences depuis que je fais du conseil (2004). Certaines font partie des leaders du marché et d’autres sont minuscules.
    D’après mon expérience, les agences ont une réelle valeur dès lors qu’il y a budget (grands comptes). C’est dans ce cadre que j’interviens, notamment pour les audits techniques.
    Par contre, le bât blesse avec les petites prestations où la valeur ajoutée est largement plus aléatoire. Pour être bien servi, il faut harceler.
    Le cas de ce guide casino est intéressant car ça dépasse le cadre de ce que j’appelle une « petite » prestation. Même si je ne me rappelle pas du montant exact, le prix payé est aux alentours ou dépasse les 10k.
    De plus, un résultat était prévu et attendu. Inutile de dire qu’il n’a pas été au rendez-vous.

  • Garde dit:

    en même temps je me demande si cela fait du bien à la profession tous ces posts sur les agences que tu dénonces… moi ca me fais peur, on a quand même l’impression que tous les référenceurs sont des gros escrocs qui te vendent du vent ! J’espère que les prochains posts me rassureront :)

  • nicodesh dit:

    Personnellement, je vais éviter de prendre position, mais j’ai quand même une question.

    Dans nos fantasmes, lorsqu’on a envie de dénoncer quelque chose, on a envie de le crier au monde entier.

    Mais dans la réalité, lorsqu’on écrit, on le fait pour une cible précise.

    Et là, je me demande Laurent à qui ton billet s’adresse réellement ? Comme tu l’as souligné, dans une stratégie commerciale en front avec le client on parlera de ses forces plutôt que des faiblesses des concurrents. Donc dans cette logique cet article ne s’adresse pas à tes clients ou prospects. Pour ce qui est des personnes s’intéressant au SEO ils n’ont pas besoin de ce billet pour juger de la qualité de ce pseudo audit… Donc à qui s’adresse-t-il ?

    J’ai l’impression que l’article se noie un peu dans un manque de réel intérêt et permet simplement de créer la polémique…

    Ceci-dit, l’avantage d’un blog c’est qu’on y publie ce qu’on veut, donc je ne juge pas. Mais je comprends par exemple la déception de Julien à la lecture de ce billet. Dans le sens où on peut se demander pourquoi perdre du temps à écrire ceci quand on voie la putain de valeur ajoutée de certains de tes articles plus ou moins poussés techniquement ou les décorticages que tu nous a pondus de certains gros acteurs du Web dont tu admires la réussite… Ce genre de billets est tellement plus salvateur pour les professions du web-marketing et SEO !

  • Julien dit:

    Un audit de référencement super interessant.

    Je pense faire la même chose. :)

  • Laurent dit:

    @nicodesh : ta réflexion est intéressante.
    Pour bien poser les bases, j’ai passé le stade de vouloir créer la polémique.
    Par contre, lorsqu’il s’agit d’évoquer ses forces plutôt que les faiblesses des autres, je répète que c’est valable lorsqu’un combat est égal.
    Ça m’arrive de me retrouver en concurrence ou de passer après des collègues, mais cela n’a rien à voir avec ce dont j’ai fait état ici.
    Ces sociétés font du tort au secteur et il n’y a pas de raison qu’on laisse continuer sans agir.
    Quand je vois certains qui se cassent le cul pour faire avancer les choses (SEO Camp par ex), c’est assez dégueulasse que d’autres continuent de profiter d’une ignorance côté client et d’un laisser-faire côté confrères.
    A partir d’un certain moment, il faudrait arrêter de prendre les clients et le métier pour une fête foraine. C’est ça le but du billet : mettre un coup de pied dans la fourmilière.

  • Samuel dit:

    Je pense malheureusement que tu te bats contre des moulins à vent Laurent, ceci dit prendre de ton temps pour essayer d’éclaircir la fange SEO est tout à fait méritoire.
    Ceux qui critiquent le font plus par esprit clanique ou de provocation que sur le fond : soyez honnêtes avec vous même, il ne s’agit pas ici de dénonciation de juifs mais bel et bien d’éclairage sur des pratiques nuisibles pour tous les professionnels du SEO.

  • Laurent dit:

    C’est clair que le potentiel de problèmes ne vaut pas la peine de se tracasser, mais il fallait bien que ça sorte un jour. Maintenant c’est fait…
    Je vois aussi que tu approches du Point Goodwin évoqué dans mon billet précédent.

  • Sam dit:

    Ton blog ressemble de plus en plus à une poubelle.
    Fut un temps ou je trouvais des infos intéressantes, mais aujourd’hui tes seuls articles décents sont tes traductions de seomoz.

    Bien sûr, t’as toute une meute de bouffe paquets serviles pour t’encenser, qui te diraient combien tu es formidable si tu clamais que la terre est plate.

    Mais pour rejoindre Julien (le ‘jeune’, pas le tocard), il y a deux façons de s’élever: en progressant ou en marchant sur la tronche des autres.
    Tu as visiblement choisi la seconde méthode, et ça montre des relents d’impuissant frustré.

    Il me semblait avoir lu que tu faisais du rugby ?
    J’en doute. Dans tous les sports de combat et contact, la première leçon concerne le respect, notamment des adversaires.
    Tu as du rater cette séance.

    Peut-être as tu l’impression que l’insulte te donne une grosse paire de couilles ?
    C’est plus facile de calomnier que de pondre des articles intéressants, surtout dans ce secteur.

    Ce qui fait le plus de mal à votre profession, ce ne sont pas les agences qui spamment ou font du boulot de débutant, ce sont ce type d’articles d’adolescents minables.

    « bouuh, regardez, c’est très mal, il spamme, ils sont nuls, elle à fait un splog…. »

    Tous les référenceurs l’ont fait, et juger une agence sur un unique rapport trouvé on ne sait où n’a guère de valeur.
    Suffit de voir les mfas de certains sur le tabac, l’huile d’olive la muscu le poker etc pour se rendre compte que la médiocrité est partagée.

    Je commente rarement, mais 4 articles de naze à la suite, ça crispe un peu…

  • Baudat dit:

    L’esprit clanique est d’un coté comme de l’autre. Ce genre d’audit est évidemment indéfendable. Ca ressemble plus a un devis sans détail afin que le client ne puisse pas faire lui même la presta.
    Je te propose pour équilibrer les choses (ou pas) de décortiquer une presta effective d’un client bien positionné par eux.

  • Laurent dit:

    @Sam : n’imp!
    Tu clames que ce n’est pas « fair play » de taper sur l’adversaire. Encore faut-il que ce dernier se comporte de manière « fair play ».
    Au fait, t’es qui et t’as apporté quoi à cette communauté que tu sembles tellement chérir ?
    Si tu me connais, tu sais ce que je pense des courageux anonymes. T’as même du bol que je réponde.

    @Baudat : je vais décrire ma propre prestation en la matière.

  • Cadran dit:

    Salut,

    J’ai hésité à relever, mais l’envie de comprendre a été plus forte.

    …Qu’est-ce que « dénonciation de juifs » écrit par « Référencement angers » vient faire là-dedans ??

    C’est lié à un commentaire précédent supprimé, peut-être ?

  • Refaudit dit:

    c’est un bon billet Laurent ;)
    En plus quand tu parles de l’exemple de « casino »
    Mes commanditaires à l’époque ou j’etais freelance m’avais donné un budget de 30 000 euros pour monter en force sur le terme casino et donc aux salons Parisiens E-commerce, j’ai contacté tout ces gros pontes qui m’ont dit que c’etais impossible à realiser (monter en top 10)
    Bien j’ai empoché la somme et créé ma société et du coup meme si on ne tra

  • Refaudit dit:

    Oups, mauvaise frappe qui a validé ;)

    Je termine: « meme si on ne travaille plus ensemble » desormais car législation euros/loi, arjel etc… Depuis fin 2009, mon référencement est encore bien bon, vu qu’un an apres ils sont encore 3eme sur le mot « casino » (2eme à l’époque ou je m’occupais de leur référencement.

    Et du coup, je me permet de dire que des fois, il faut bien remettre certains la tete dans leur caca, sans pour autant parler de s’élever en marchant sur la tronche des autres…

    Je fait de l’aikido, je suis « fair play », mais faut pas que ce terme puisse etre pris pour argent content sur le net. (déja aikido, c’est un maitre de la non violence, mais uniquement parce que Maitre Hueshiba à tué des centaines de personnes au sabre et à la baionette pendant la guerre et à voulu rectifier le tir !)

    Tout est relatif !

    C’est bien que certains disent haut ce que les autres pensent bas !

    [quote]Je commente rarement, mais 4 articles de naze à la suite, ça crispe un peu… [/quote] moi j’aurai pas attendu 4 si ça me gonflait, donc si t’as attendu autant c’est que t’est en recherche Sam, donc chacun exprime son point de vue sur le net.

    Ya du bon, du mauvais, mais au final c’est le visiteur qui fait son choix !

    Ceci dit, moi j’aime bien provoquer pour juste me fendre la gueule, sur internet, il y à a bouffer pour tous, mais faut etre competent c’est tout !

  • Refaudit dit:

    Tient t’est la aussi Gwarraden ;)

  • Laurent dit:

    @Cadran : c’est l’approche du Point Goodwin!

    @Refaudit : comme tu dis « tout est relatif ». La perspective peut paraître houleuse vu du petit trou de la lorgnette du référenceur, mais du côté client et annonceur, le constat est unanime par rapport aux avis que j’ai reçu en privé.

  • Refaudit dit:

    Je suis bien sur qu’en tant que consultants on à tous récupéré un client mécontent de grosses sociétés qui ont baclé ou entubé le client (moi j’en récupere régulierement) en les endormants avec des termes ultra techniques et en leur montrant des rapports d’audit bidons.

    1 audit complet ça peut prendre des centaines de pages (voir plus) sans compter qu’ensuite il faut également décoder pour le client afin que de chaque coté on soit conscient des objectifs à atteindre et que chacun puisse tomber daccord sur les solutions à mettre en place. C’est pas la premiere fois que je vois ce genre de chose, surtout chez moi ou il y à une agence web au m2 (et faut voir comment ils se tapent sur la gueule avec leurs armées de commerciaux)

    Aujourd’hui tout le monde est expert en référencement (surtout depuis que l’auto-entreprise existe) et les grosses boutiques perdent le monopole.

    C’est bien de faire des comparatifs comme ça, apres tout ça permet à plus de personnes d’avoir une idée de tel ou tel prestataire avant de s’engager dans des choix couteux.

    Quand je vois ce type d’audit, ça me rassure, je me dit que j’ai encore pas mal d’année devant moi et que si un éventuel client veut comparer, il y aura pas photo sur la décision finale…

    Bref, encore bravo ;)

  • Le juge SEO (tocard pour d'autres) dit:

    @Sam, Julien B et tout ceux qui m’encensent si gentiment

    1 – je vous ai réservé un billet rien que pour vous – ton neutre – avec arguments venez donc discutter je vous y encourage – pas de prise de bec, du débat venez défendre vos idées!

    http://lemusclereferencement.com/2010/10/25/putain-ce-vendeur-m%E2%80%99a-litteralement-fait-l%E2%80%99amour-comme-un-dieu/

    2 – Je pensais connaitre personellement les propriétaires de guidecasino – j’ai donc tenté de contacter mon pote – Il s’est avéré que guidecasino n’est pas son site mais qu’il a lui aussi travaillé avec referencement.com – pour un autre site du meme genre (que je ne peux citer malheureusement) – meme presta – meme prix – voici son mail de réponse – Je le cite :

    « On a en effet bosser avec referencement.com, enfin c’etait moi leur contact principal pour le site et je peux te confirmer que c’est des vrais branlots. Ils ont fait n’importe quoi, d’ailleurs on n’a pas fini de les payer. Un exemple parmi tant d’autres : Jamais ils ont souligné l’importance des backlinks. Ils ont concentré leurs efforts sur une liste de keywords trop competitive en nous demandant d’optimiser nos tags, ce que l’on a fait… Mais t’imagines, si il suffisait d’une bonne balise pour monter dans les resultats, on serait quelques milliers en premiere position sur casino en ligne. Conclusion : referencement.com c’est de la pure arnaque.

    Avantage : cela m’a permis d’apprendre on my own. En plus ils sous traitent certaines taches a une filiale en pologne (tout ce qui touche analyse semantique et le choix des mots clés). »

    Donc pour ce qui est du « contexte » vous repasserez puisqu’apparemment ce n’est pas un audit fait par un stagiaire et qui serait passé a travers les mailles du filet mais bien une méthode de travail qui a été répetée

    A bon Entendeur!

  • Refaudit dit:

    Et bien on peut dire que le blog de Laurent il en souleve des réactions !!!

    C’est cool, parce que ça permet de polémiquer sans avoir à se faire jarter par le site qui va pas aimer votre réponse légitime ! Et au vu du nombre de retweet (qui explose ceux de WRI)
    je me demande si Laurent est comme ça parce que c’est son tempérament, ou si c’est un putain de stratége. Mais en tout cas, le résultat est la ;)

    Juge, bien tu confirme les dires de Laurent referencement.(truc) c’est des pseudos escrocs !

    profitant de leur notoriété et du manque de connaissance des clients qui pense encore que le seo c’est de la magie pure et dure !!!

    Concernant certaines boutiques de ref, t’as raison, il y en a pas mal qui sous traite au maroc et en Tunisie ou Mada…

    Main d’oevre moins cher, mais pietre résultats si tu n’as pas quelqu’un de compétent en place.

    (j’en connais certains, ce qui m’as donné l’idée de créer ma filliale Tunisienne, mais avec une spécialiste adword certifié aux commandes) (On peut trouver par les mots: adword tunisie, sem tunisie, seo tunisie, ou « referencement tunisie »)

    Tient en plus ça me permet de voir que mon ex: client est toujours 3eme sur « casino en ligne » ainsi que « guide casino » vu que guidecasino.fr et casinoguide.fr étaient à moi jusqu’en Dec. 2009

    Pour finir, pourquoi ne pas suggerer à ref com d’utiliser le billet de Laurent sur AWR pour faire au moins des rapports d’audit un peu plus pro que la daube servi dans leurs audits stratégiques vendu à leurs clients et décodé par Laurent dans ce présent billet ;)

    Ps: Laurent t’às quand meme des couilles de leur peter le nez comme ça sur ton blog, fait quand meme attention au retour de baton au cas ou ;)

    Amicalement PC.

  • Gabriel dit:

    Zut, après lecture de ce sujet, je m’aperçoit que je ne travaille pas comme les meilleurs référenceurs de France… grosse déception :D

    Document réalisé par une personne située à l’autre bout du monde peut-être ? Là où la main d’oeuvre est moins chère… on cherche à réduire les coûts au détriment de la qualité mais on facture toujours aussi cher : expérience vécue.

    Le plus triste c’est que ce genre de document ne m’étonnes pas.

  • Réussites Internet dit:

    Si c’est comme ça que travail les meilleurs référenceurs alors je crois que je suis du mauvais coté de la SEO :)

  • Moi dit:

    « Tu veux mon avis Julien, tu es un petit con et tes succes en tant qu’affilié t’on fait un peu trop enfler le teston.  » (Dixit Juge)

    Eh ben, il y en a qui s’emballent ici …

    Personnellement, je pense que l’article manque de données; dommage notamment qu’il manque le montant payé pour la prestation. Merci néanmoins d’avoir fait passé ton avis, laurent !

  • Jonathan Brossard dit:

    Merci pour cet article !

  • Le juge SEO (tocard pour d'autres) dit:

    @hebergement web

    Je me suis emballé c’est vrai. je me suis calmé depuis et j’ai mieux développé mes arguments dans un article chez moi

    Cité dans un comm’ plus haut

  • parrot dit:

    et ils ne sont pas les seuls ! Il n’y a qu’à voir les formules express de court terme qui commencent franchement à casser l’image de notre métier:!

  • starpass dit:

    En tout cas le titre de l’article ose bien …

  • Alesson dit:

    En débutant dans le domaine, j’ai eu dû mal à comprendre ton ironie. Je trouvais ton discours très « lèche-cul » pour être vrai, surtout que cet audit débute mal « guide casino » au lieu de « casino en ligne » comme D c’est débile.

    Ensuite, tout le monde le sait que Google n’utilise plus la balise keywords. Inutile de perdre son temps

    J’ai failli imprimer le document pour lire, mais heureusement que j’ai lu tous les commentaires par la suite et bien évidement j’ai tapé guide casino ;-)

  • efx dit:

    J’hallucine qd meme sur ce pdf, ils sont restés en 96 ?

    sinon j’ai vu un pdf d’un ami qui avait fait appel a brioude, bcp de pages, bcp de blabla, qques 2/3 trucs interessants, apres j’ai pas osé demander le prix qu’il a payé pour pas le vexer

  • cabane dit:

    Ah énorme ce post ! vive les grosses agence des référencement !!

    Je ne suis pas non plus du bon côté du réf, crotte !

    Bon allez, j’y vais, j’ai une balise Keyword à remplir. Je me laisse 2 à 3 jours pour la remplir tellement c’est pas évident de trouver tous les mots à mettre :)

  • Chasseur dit:

    C’est le top du top !
    C’est là qu’on peut constater la marge de progression dont on dispose….

  • Ports dit:

    Waouh ! Génial merci beaucoup !

    Vraiment le top cet article.

  • le198 dit:

    Wow !
    On peut descendre les gens comme ca de nos jours !

    Je m’en vais rédiger un article de ce pas.

  • Chasseur dit:

    Il n’y a que sur la meta Keywords que je suis un peu plus sceptique, pour le reste chapeau bas.

  • Laurent dit:

    Le prix de la presta était de 12 000€

  • Chasseur dit:

    Assez rapidement amorti je pense au vu des résultats dans les serps

  • completement anonyme... dit:

    Et encore, t’as pas eu le contrat complet, ni le reste de l’audit ni des pages optimisées envoyées par mail, parce que crois moi bien ca t’aurai faire rire un peu plus… ^^ – Une personne anonyme !

  • Chi dit:

    A la fois drôle, instructif et déroutant. J’archive les astuces seo de suite.

  • Saly dit:

    Travail impressionnant par sa sobriété et sa précision chirurgicale. Sa frappe dans le mille et pas à coté.

  • KiwiWorkshop dit:

    Je vais imprimer cette brochure et la scotcher sur mon mur pour l’avoir en permanence sous les yeux, sait-on jamais…

    En tous cas, j’ai bien ri, merci !

  • Seek dit:

    Excellent ! :)

    On vit vraiment dans un monde à deux vitesses.

  • Assu dit:

    Mdr c’est tellement ridicule… mais ne pas oublier qu’il y a de gros clients totalement idiots prêts a payer et qu’ils ont très bien compris ça.

  • Chasseur dit:

    Comprends pas cette remarque, c’est du second degré ?…..

  • Assu dit:

    Bah non, tu vois bien que ce billet bien que rempli de compliments est une farce. Tu payes 12K EUR et t’as un rapport bidon en retour qu’un gamin de 12 ans peut faire tout seul contre un magnum aux amandes.

  • Chasseur dit:

    C’est amusant, mais je n’en suis pas si sur ou alors un surdoué du réf……..

  • Assu dit:

    Alors dans ce cas j’étais déjà surdoué il y a bien longtemps. Pourtant tout le monde a compris la même chose que moi je pense. Rassure-moi, tu penses vraiment que ce rapport vaut 12K EUR et qu’il est exceptionnel ? Parce que si tu veux je t’en fais un mieux pour 3K EUR pour ton site.

  • Chasseur dit:

    Il n’y a d’exceptionnel que le résultat qu’on obtient.
    Pour ma part j’ai mis les mains dans le cambouis et n’ai pas besoin de rapport, d’autres si…

  • dodwan dit:

    Bien marrant ce billet! 12 000 euros, impressionnant! Comme tu dis « AQC », il y a des clients idiots prêt à payer…

  • antoine dit:

    Lol

    La remarque « pipi dans le pantalon » m’a fait rire à haute voix.

    J’avais déjà eu echo par un ami de société de ref aux tarifs exorbitants pour des resultats insignifiants.

    Chapeau à vous pour ce billet.
    Ils n’ont pas répondu ?

  • mouais... dit:

    Et il y aura toujours des idiots pour traiter les autres d’idiots. la nature humaine est ainsi faite…

    Si cette personne s’est fait « arnaquer » c’est surement parce que la boite de ref est en première page, coté en bourse et que l’on voit son patron serrer lam in du boss de Yahoo! France dans les e-magazine. Donc a priori ca donne confiance, surtout quand dans leurs clients il y a des boites comme Microsoft ou Air Caraïbes.

    Qui aurait pu se douter que ce type de boite, aussi connu, fasse un travail aussi « approximatif » ??? Bien malin celui qui peut le dire !

  • marco dit:

    rien à dire des pointures, respect donc c’est clair de sacrés professionnels !!!! mais bon au prix ou ils facturent peu peuvent se le permettre.

  • Ass dit:

    D’un autre côté il faut comprendre aussi que les sociétés qui font appel à cette société de référencement ne dépensent pas leur argent mais l’argent de la société.

    Quand le budget n’est pas le tien mais celui de la boîte t’en as un peu rien à foutre des tarifs. Un peu comme le logo du pole emploi qui a coûté à lui seul 500 000 EUR, juste un gif ridicule que j’aurai pu faire en 5 min. Ou encore le site de l’ump qui a coûté lui aussi 500 000 EUR et qui en fait est une vraie bouze. Sans oublier celui de Royal qui puait.

    Quand tu ne dépenses pas ton fric tu t’en branles tant du tarif que de la prestation.

  • laurent dit:

    Excellent article Laurent. Je suis à la fois amusé et choqué… 12 000 euros est le prix de l' »audit » + positionnement?

  • Refaudit dit:

    Envoi la sauce Laurent, je veux bien voir comment tu réalises tes audits. Etant donnée que ça représente 60% de mon chiffre d’affaire, je veux bien avoir une direction supplémentaire pour optimiser au mieux mes repporting… Envoi, Envoi, Envoi ;)

  • $$ dit:

    12 0000 euro me semble pas cher quand tu as des actionnaires comme eux qui veulent des dividendes chaque années. ;)
    Quand je sort un devis de 2500 euro certain me dissent que je suis chère, moi au moins je colle pas le liens sur les annuaires des autres. :D

  • crack-net dit:

    mdr, je cours modifier mes meta tags

  • Rodger dit:

    Oulaaa ! On y vas pas par le dos de la cuillère. On attaque ses « concurrents » si je peux m’exprimer ainsi. Mais au fond si ladite société, connue de tous fait d’aussi grotesques fautes de goût, c’est que c’est grave. Grave au point que je me demande si vous n’avez pas tout simplement « photoshopé » ces captures d’écran.

    Pour une entreprise pionnière dans le domaine et qui fait 16 millions d’euros de CA….uhmmm c’est à se poser des questions. Je passe.

  • Mouais... dit:

    16 millions d’euros en marketing digital à 360°… pas en ref !

    Quand on a des clients comme Microsoft et Air Caraibes, on fait du chiffre.

    Et puis 12.000 euros torpillés sur « x » webmasters ca fait vite des sous…

    Et quand on ouvre son museau, on se retrouve à être attaqué.

    Mais peut être êtes vous un client de cette société ?? ^^

  • Rodger dit:

    Cette société ne m’est pas totalement inconnue. Je les vois souvent dans les SERPS. Et le réf de mes sites je le fait moi même. Donc ça ne risque pas que je sois un de leurs clients. Je ne suis pas suffisamment riche pour cracher 12.000 pour un audit de ce niveau d’amateurisme très flagrant. Même si je n’ai aucun doute sur leurs compétences et leur sérieux.

    PS : Le style de l’article est assez direct. Cela ne m’étonnerai pas qu’ils apposent leur droit de réponse ici même. Il faudrait s’y attendre en tout cas.

  • Many dit:

    Quelle ironie!! :-D

  • alexandre dit:

    C’est pas la même boite qui a fait le site de Ségolène ??? :-D
    Enfin… Vu notre nouveau ministre du numérique, ce genre de boite a encore de l’avenir et surtout (sic) risque d’être financé par nos charges… :(

  • Ple dit:

    Leur travail de référencement est vraiment incroyable, ceux sont bien les meilleurs dans le domaine. Merci pour ce superbe billet, on n’en voit pas tous les jours :)

  • 12k dit:

    Le pire avec tout ca, c’est que le site en question se positionne confortablement à la 65eme place sur le mot clé guide casino.
    Pour 12.000 € moi je dis bravo ^^

  • RCO Agde dit:

    Effectivement, vu comme ça, pas top !

  • Ferris dit:

    Ben quoi ?! je ne vois pas ce qu’il y a ? il est bien ce header. :D

  • ACS04 dit:

    Excellent !
    J’adore le ton humoristique et piquant de cet article !
    Et, en y pensant, je devrais sans doute revoir le devis que je suis en train de préparer pour un audit de référencement pour un client …
    En tous cas, je viens de passer un excellent moment à lire cet article !
    Merci !

  • Dofollow dit:

    Il faut nourrir les actionnaires de la société, une société coter en bourse donne forcement plus confiance. Se genre de boite ont les voie pas dans les concours de SEO comme motercalo ou Seotons, normal ils ont d’autres chats à fouetté. ;)

  • slicesofit dit:

    C’est marrant, c’est exactement la même chose dans d’autres domaines. Exemple : je bosse dans l’informatique et on peut voir des boites à viandes (commencent par un A et finissent par tos, ltran ou lten) fourguer n’importe quoi à leurs clients pour des sommes incroyables avec un résultat lamentable à la fin. Et ils sont en bourse, bien cotés. Et ils sont pleins d’argent. Et on ne comprends pas.

  • radiance dit:

    35ème position aujourd’hui.

    J’ai vraiment des doutes sur le montant de la facture de 12 K€. Fais attention quand même Laurent…J’espère que tes sources sont totalement fiables sinon tu joues gros.

    D’ailleurs: aucune réaction des intéressés ?

    Et pour conclure: on veut voir un de tes rapports maintenant ! Et oui, tu dois absolument donner le dernier coup de marteau pour enfoncer le clou :-)

  • Youpi dit:

    Je me suis trompé de vocation, à mettre du coeur à la tâche le ration temps/argent est faible. Je vais faire de la daube de luxe maintenant :D

  • Dépôt dit:

    Je pense qu’il faut surtout féliciter le commercial qui réussit à vendre ce genre de prestation à un prix défiant toute concurrence.

  • Antoine dit:

    Bonjour,

    j’ai regarder attentivement les mots clés du titre : « Salle de casino en ligne : le guide des bonus casino gratuit sans dépôt »

    Je m’interroge sur les raisons du choix de mots d’indices B (inférieurs à 500 000 requêtes).

    Il est clair qu’il se sont arrangés pour avoir des mots d’indices B dedans. Je suis débutant et je voudrais savoir pourquoi ils ont choisi de segmenter l’expression « guide casino » au profit de « bonus casino gratuit » ?

    Ce qui amène ma deuxième question de novice : est-il important d’avoir une expression en one shot dans un entité définie (titre, description, etc) ou vaut-il mieux se concentrer sur le fait d’avoir le maximum de mots clés permettant de reconstitué le maximum d’expressions mêmes si elles sont fragmentées ?

    Merci d’avance,

  • xnumerik dit:

    Je dois dire que j’ai pris un malin plaisir à lire ce post ! Je n’ai pas eu le courage de me taper tous les commentaires mais je suis vraiment admiratif de ces pros qui ont fini par comprendre que les clients sont tellement inqualifiables que le meilleur moyen de les séduire reste de ne pas les respecter, nous n’y arrivons toujours pas, c’est peut être là notre problème !

  • Le Black Hat expliqué à Olivier Lévy dit:

    […] et fait noir par derrière ? Vous savez ce que je pense des hypocrites du SEO (voir Publika ou Référencement.com) et les lettres d’avocats que les cousins d’Olivier Lévy vont m’envoyer ne vont jamais me […]

  • superkadorseo dit:

    Quelle insulte au métier de référenceur que de proposer un tel audit à un client ! Merci en tout cas pour cet excellent article qui nous ouvre les yeux sur certaines pratiques de « gros » acteurs.