AccueilMoteurs de recherche ➟ Majestic Search Explorer, le moteur basé sur le contexte.

Majestic Search Explorer, le moteur basé sur le contexte.



majestic search explorerMajestic SEO est réputé pour son exploration des backlinks. Désormais, on pourra aussi compter sur un moteur de recherche basé sur le pouvoir des liens.

Ne cherchez pas un Google Killer, Majestic Search Explorer est parti sur une autre voie.

À proprement parler, Majestic Search Explorer n’est pas un moteur de recherche, puisqu’il se base uniquement sur les liens. C’est à dire qu’il ne va pas explorer le contenu.

L’approche est assez radicale, mais n’est pas dénuée de sens en se rapprochant d’une perspective mots clés au lieu de focaliser sur les pages.

Aujourd’hui, Majestic sait jauger assez finement de la qualité d’un lien, notamment avec les indices de Citation Flow et Trust Flow.

On peut donc penser que le lien demeure un indicateur qualifiant assez intéressant, malgré les manipulations à outrance de ses salauds de référenceurs.

La grosse dissociation, par rapport aux principaux moteurs de recherche, éloigne des critères de personnalisation. On touche une recherche orientée produit, qui peut être beaucoup plus pure.

Pour comprendre cette notion, il faut se rappeler la toile d’araignée du Web. Majestic est un spécialiste des données liées au Web Graph, permettant de tenter cette approche novatrice dans le monde de la recherche d’information.

Cette initiative me plaît car on repart vers une source originelle d’influence.

Je ne sais pas si le grand public y trouvera son intérêt, mais c’est très intéressant pour nous autres référenceurs.

En analysant les résultats basés sur uniquement sur le contexte, on pourra en tirer de sacrées conclusions. J’entrevois de sacrées possibilités pour mieux cerner son approche d’un secteur ou d’une requête en particulier, notamment avec l’API de Majestic.

Si vous testez le moteur, il est fort possible que vous tombiez sur des résultats  WTF (bien sûr l’EN est meilleur que le FR). Soyez indulgent car c’est encore une version alpha, qui va s’améliorer grâce aux utilisateurs. Plus on l’utilise et plus son index va grossir.

Bravo à Majestic pour cette surprenante nouveauté, qui nous offre un outil d’exploration supplémentaire de haute volée.

Plus d’infos sur l’annonce officielle de Majestic Search Explorer.

Vous avez aimé cette lecture ?
Abonnez-vous à ma newsletter pour être le premier au courant de mes dernières trouvailles SEO, distillées uniquement par ce canal.



13 réponses dans “Majestic Search Explorer, le moteur basé sur le contexte.”

  • Jules dit:

    Merci pour les précisions. Je n’avais pas compris qu’il s’agissait d’un moteur de recherche.
    C’est radical de se baser uniquement sur les BL. L’initiative est intéressante à suivre.

  • daveo dit:

    Après avoir lu plusieurs tickets sur le sujet, c’est le première article que je trouve clair et concis sur search explorer de majestic avec des nuances que j’avais pas saisi. J’avais essayé, il y a une semaine avec une requête avec accent et je tombais sur des résultats vides. J’avais donc laissé tomber et ce matin la même requête fonctionne, je pense que ton blog m’a envoyé de bonnes ondes ;) Merci Laurent

  • Rodrigue dit:

    J’aime beaucoup le principe mais le résultat du travail d’un référenceur doit opérer en priorité là où il y a du monde, ça m’inquiète un peu.

    Qu’est-ce qui différencie ce moteur des softs actuels qui permettent aussi de chercher des sites de bonne autorité ?

  • Christian Méline dit:

    et bien, et le podcast alors ?
    J’aime bien moi Bourrelly-TV :-)

    +1 pour tester search explorer

  • Gants de Boxe dit:

    Merci beaucoup pour cette astuce et cette info je n’avais pas vraiment compris que c’était un moteur de recherche… Merci ;-)

  • Yann dit:

    C’est vrai que beaucoup attendent la venue du messie : un Google-Killer, mais que ce n’est pas le cas avec l’explorateur de Majestic. Reste qu’il s’agit d’un outil incomparable dont l’utilisation permet de récupérer de précieuses informations.

    @Rodrigue : Majestic Search Explorer récupère des données sur la base d’URL seulement, c’est à dire qu’il n’y a aucune analyse des contenus des pages (pas de cocon sémantique cher à Laurent).

    Les données associées aux URL sont :
    Search Score / Citation Flow / Trust Flow / Referring Domains / External Backlinks

    C’est donc un « pur » outil d’analyse de netlinking…

  • Clément dit:

    J’y vois un outil très interessant pour comparer avec les résultats de GG, on voit bien et rapidement ceux qui se sont prit un penguin et ceux qui sont passés au travers et qui pointent leur nez sur les deux index, cela donne une bonne idée du seo de ces sites qui rankent sur les deux. Après dans la même idée voir ceux qui ne figurent plus sur GG alors qu’ils sont présent sur Majestic cela donne des idées pour savoir et essayer de trouver une certaine limite. J’aime beaucoup l’initiative et il y a pas mal de petits trucs a creuser, chercher, expérimenter et tester :D

  • antoine dit:

    Je reste quand même sceptique quant à la faisabilité de retourner des classements pertinents sans aucun critère onpage…
    Mais l’expérience est plutôt audacieuse!

  • mimabiatrice dit:

    J’ai bien apprécié cette initiative et j’ai fait quelques tests en français. Mais, je suis encore hésitée entre tenir en compte les résultats de cette version alpha (surtout côté langue française) ou attendre la version complète pour pouvoir fier aux résultats.

  • Jerome dit:

    Je n’ai pas bien compris.
    Les résultats affichés dans Search Explorer, ce sont des URLs qui ont des backlinks avec une ancre qui correspond au mot que l’on a recherché?

  • référencement suisse dit:

    de toute façon un google killer est presque impossible, faut juste voir les parts de marché de bing en France.
    Malheureusement, malgré tout les scandales, la majorités des internautes confondent Google et le web !

  • marc dit:

    C’est très intéressant, a tester. Merci parce que j’avais pas compris cet outils comme cela, très prometteur comme outil. Pour le public il faudra attendre que l’index soit plus gros parce que le search score est encore pas trop pertinent.

  • Webalistik dit:

    Bon, je ne peux pas encore tester l’engin car, n’étant pas encore abonné, j’ai déjà dépassé ma limite quotidienne de recherches mais ça a l’air effectivement très intéressant pour trouver des spots optimums.
    Une bonne raison de plus pour souscrire…
    Mais d’un autre côté, j’ai cru comprendre que j’allais être limité pour trouver des spots FR étant donné que le mot clé qui m’intéresse le plus s’écrit pareil en EN. Bref, à tester…