AccueilPodcast ➟ Podcast SEO Vol. II Ep. 4 : le défi Qwant

Podcast SEO Vol. II Ep. 4 : le défi Qwant



Podcast Référencement avec Qwant, le moteur de recherche français Le moteur de recherche français Qwant a fait le tour des médias et de la blogosphère ces derniers jours.

Dans la vidéo suivante, certaines accusations totalement fausses seront taclées et les innovations derrière la nouvelle innovation française seront dévoilées.

Afin d’éclaircir la situation, j’ai invité Eric Léandri, DG de la société et spécialiste de sécurité informatique.
Il y avait urgence d’en finir avec les interprétations erronées  et autres approximations et j’espère que cette vidéo répondra à vos doutes et interrogations.

Qwant

Comme d’habitude, pas de langue de bois chez moi  et je ne vais pas épargner les questions qui ont circulé sur certaines sources bidons et d’autres beaucoup plus valides, mais qui auraient mieux fait de s’informer correctement.
Peu importe à qui la faute, car le plus important est de juger si Qwant est réellement une innovation technologique valide ou une supercherie.

Personnellement, j’ai pris le parti de défendre Qwant car j’ai été convaincu par les explications d’Eric Léandri.
Autant je n’avais pas parié une piécette sur Volunia, le précédent Google Killer annoncé, autant je pense que ce moteur a une réelle carte à jouer.
Est-ce que pour autant parfait du premier coup ? Certainement pas, mais les procès d’intention ont été bien trop pressés, sans même chercher à comprendre au-delà de l’observation d’une interface.
Y a t’il eu des erreurs de communication ? Absolument, mais fallait-il pour autant s’enflammer sans même comprendre le pourquoi du comment ?

Sur le cas Qwant, ni les journalistes ni les bloggueurs ne peuvent se vanter d’avoir fait un travail correct. L’information rapportée était biaisée et/ou bâclée. J’espère que ceux qui se sont plantés dans leur jugement sauront faire marche arrière. Pour ceux qui veulent s’entêter à croire qu’il s’agit simplement d’un aggrégateur de Bing et Wikipedia, restez sur Google.

Pour être plus positif, nous allons faire le tour de certaines fonctionnalités très intéressantes de Qwant, qui devraient vous prouver que ce n’est pas la farce trop facilement annoncée.
Avant de sauter sur les commentaires, prêtez bien attention à la discussion en entier car vous comprendrez (peut-être) qu’il y a réellement de très bonnes choses sous le capot de ce moteur. Il reste encore beaucoup de travail, mais l’ambition est réelle et les idées novatrices m’ont convaincu du bien fondé de ce projet.

La vidéo Podcast SEO Vol. II Ep. 4

Abonnements

Le podcast SEO est sur iTunes

Voir sur Youtube

Youtube

Vous avez aimé cette lecture ?
Abonnez-vous à ma newsletter pour être le premier au courant de mes dernières trouvailles SEO, distillées uniquement par ce canal.



70 réponses dans “Podcast SEO Vol. II Ep. 4 : le défi Qwant”

  • Rodrigue dit:

    C’est super intéressant, j’aime bien la structure avec les infos au centre.

    Reste à nourrir la bête avec du bon contenu, on va pouvoir comparer, et affiner, mais Google Killer nous n’en sommes pas là ^^ pour le moment, mais est-ce un indicateur :)

    En tout cas j’ai hâte qu’on puisse changer la donne. Merci Eric & Laurent

  • Simon dit:

    Perso je trouve le coté branding très bon. Un nom court et brandable. Un design copié sur google certes mais Bing et Yahoo copie au pixel prêt le design des pages de résultat, donc bon…

    Sympa d’avoir un nouveau moteur francophone, même si je pense personne n’arrivera à concurrencer google malheuresement car ils ont bien trop d’avance techno et budgetaire.

    Perso j’aime bien l’onglet social et les images sur le dessus, le reste je n’y trouve aucune utilité à titre personnel. Du coup je trouve l’info interessante de l’onglet social noyé dans le reste qui fait un peu fouilli sur un écran non rétina ;)

  • bébé dit:

    Bonjour,
    Je pense effectivement que tout le monde n’a pas été juste avec ce nouvel outil, il faut lui donner une chance et être un peu patient. Moi j’ai hâte qu’il vienne crawler mes sites pour ensuite analyser tout ça. En espérant qu’on tienne enfin le vrai Google killer…

  • Thierry V. dit:

    Qwant a bien chargé ces derniers jours.
    Après avoir écouté les explications, on comprend beaucoup mieux pourquoi c’est injustifié.
    Bonnne chance à Qwant et à toute son équipe.

  • cédric dit:

    Intéressant, novateur, radicalement différent. C’est vraiment pas mal, le challenge va être de durée. Je vais tester ces jours ci plus en profondeur pour juger de la pertinence des résultats.

  • Pierre Mahut dit:

    Après avoir lu des critiques plutôt vives sur d’autres blogs, c’est sain d’entendre des explications rassurantes.
    Il y en a beaucoup qui doivent penser qu’ils auraient mieux fait de s’informer avant de juger à la va vite.

  • Maurice largeron dit:

    Bonjour,

    Merci pour ce podcast..Encourageons les initiatives bazar de bazar !

    Qu’elles viennent du haut ou du bas , l’important est d’avancer. Paris c’est pas fait en un jour..Google, ce moteur parfais ;), se nourrit de quelques années de données.

    De toute façon, au final, ce vrai faux départ apporte une réflexion sur le sujet, c’est déjà pas si mal après tout..

  • Olivier dit:

    En effet c’est encourageant, ça sera cool d’avoir des stats et surtout un nouveau moteur de recherche français.

    Je répète ce que j’ai écris dans ma présentation de Qwant : j’attends avec impatience leurs crawlers… et aussi le trafic !

    une petite remarque sur cette vidéo : La démonstration sur la performance des résultats live ne m’a pas convaincu, j’ai même été étonné d’une certaine forme de mauvaise foi (ou alors j’ai regardé trop vite). L’exemple consistait à taper « google » dans le formulaire de recherche principal et « autorité européenne » dans le champ de recherche « live ». Ensuite les résultats ont été comparés à ceux de la requête « google autorité européenne » sur Bing, mais sans passer en recherche « actualités ». Evidemment, les résultats « classiques » sur Bing n’étaient pas bons car trop anciens. Par contre en choisissant « actualités », les résultats étaient 100% identiques.

  • Sylvain dit:

    Hello Laurent

    Un logo copié sur Google
    Une page d’accueil copiée sur Google

    Avoue que ça commençait mal….

    Le site est inutilisable sur un smartphone. Je peux le comprendre pour un mini projet, mais là il semble qu’il y ait eu des sous investis quand même. Et si le projet a deux ans, je me dis qu’il y a un bon bout de temps que l’on sait que les téléphones sont un vecteur qui est de plus en plus utilisé.
    En gros, je ne comprends pas cette partie totalement loupée.
    C’est en cours parait-il, et ce sera une très bonne chose.

    Que dire du fait de ne pas autoriser les liens vers Qwant sans accord écrit.
    – Soit leur avocat est mauvais, et il faut le changer
    – Soit il ne connaissent rien au web, j’en doute quand même
    – Soit ils sont bâclés leur truc…
    Et mon impression générale, c’est justement que l’interface a été bâclée, comme une partie des contenus actuels présentés.

    Pour les résultats web, sur 20 requêtes fétiches que je suis de près, les résultats testés étaient à 100% ceux de Bing… Ceci va aussi s’améliorer à priori.
    (et contrairement à ce que tu dis, j’utilise souvent Bing :-) qui permet de voir ce que Google nous cache souvent)

    Alors bien sûr, il y a des trucs super, notamment la recherche sociale.
    Un autre point fort est la vitesse d’affichage, bravo !

    Alors quand j’écoute Éric Léandri, je suis plein d’espoir, je lui réitère les souhaits de réussite que j’exprimais sur mon blog, mais comme il le dit lui même visiblement, il reste du travail…
    Qwant a pris le parti de faire différemment de ce qui existait en terme d’indexation, je pense que c’est une bonne piste plutôt que de copier ce que l’on connait

    Le gros ratage je pense que c’est avant tout la campagne de presse effectuée annonçant comme un Google killer un outil qui n’est pas fini.
    Soit les CP sont partis trop vite et/ou les journalistes n’ont rien regardé avant de publier (ce ne sera pas la première fois). Mais du coup, la première impression est loin de la promesse, c’est dommage je trouve.

    Messieurs Léandri, Rozan, bonne chance à vous, vous avez du pain sur la planche. Je suis pressé de voir les évolutions que vous annoncez. Surtout que, comme vous le dites, vos moyens financiers n’ont pas grand-chose à voir avec ceux d’en face.

    Et surtout, bluffez-nous, donnez-nous envie, sauvez-nous de la prédominance US, on attend tous ça depuis tellement longtemps, et sur ce coup, vous risquez juste d’avoir de supers Buzz sur les blogs SEO (moi le premier) !

    En revanche, communiquez plus juste :-)

    @ Laurent : bravo pour ce podcast et ton côté enquêteur.

  • Laurent dit:

    @Rodrigue : en effet, le truc du Google Killer est plutôt une mauvaise idée colportée par la presse.

    @Simon : le côté responsive a été adressé dans le podcast. Ils y bossent.

    @jeu de bébé : stop avec le Google Killer !!!

    @Thierry : je ne sais pas si j’y suis arrivé, mais l’objectif de cette itw était de présenter une version plus juste que tout ce que j’ai lu ailleurs.

    @Cédric : c’est la demande principale. Donnez le temps de bosser. Certes, on peut débattre sur un lancement trop hâtif, mais Eric s’est également exprimé là dessus.

    @Pierre Mahut : à ceux qui ont jugé trop hâtivement de corriger le tir.

    @Maurice : c’est vrai que le faux départ est dommage. Les gens n’ont pas compris, mais il n’est pas trop tard pour changer d’avis.

    @Olivier : tu as raison sur la démo Bing. J’y ai pensé après.
    Cela dit, le but n’était pas de montrer que Qwant est « mieux ». Son objectif est plutôt de prôner une différence.

    @Sylvain : comme d’hab tu a écouté à moitié. Le sujet du backlink interdit est traité dans le podcast. D’ailleurs, tu peux observer que j’ai bien fait un lien pur et dur vers Qwant.
    Pareil pour l’utilisation sur mobile. On en a parlé…

  • Yann dit:

    Très bonne initiative que ce podcast qui permet d’enrayer quelque peu l’animosité suscitée par le lancement un peu raté du moteur Qwant.

    Je suis un peu du même avis qu’Olivier de WRI sur la vidéo : le mode un peu « professoral » de la démo laisse peu de place à l’exploration et au test qu’attendent à mon avis les internautes aujourd’hui.

    Je m’explique : la démarche pas à pas d’Eric Léandri (tape ceci dans le moteur, clique ici, regarde là… ») n’est pas ce qu’il y a de plus intuitif comme mode exploratoire.

    Mais ce n’est pas important, car je suis rassuré par la démarche de l’équipe Qwant : ne pas essayer de réinventer le web en partant d’un index vierge (ce qu’a fait Volunia), mais créer un index en se basant sur de l’existant.

    En effet, qui peut aujourd’hui croire qu’il est possible de lancer une société qui serait en concurrence directe avec l’empire Google ? (je ne vais pas rappeler ici le nombre d’employés, de chercheurs, de brevets, de datacenters détenus par GG)

    Laissons sa chance à ce beau projet. Mr léandri parle de stats utilisables pour les SEO, sur les sites ou à titre perso, c’est une bonne nouvelle pour inciter les internautes à utiliser ce moteur et sa technologie, déjà présente et utilisée ailleurs ce qui est également rassurant.

    Quant aux liens possibles vers Qwant.com, c’est également possible, OUF ;-)

  • Sylvain dit:

    Non Laurent, à chaque fois tu me fais le coup, ré-écoute toi même ton interview

    C’est là : 00:38:00

    J’ai bien écouté, Eric Léandri dit lui même que c’est un raté et qu’ils ont acheté ces CGU… donc rédigé par un rigolo qui n’y connait rien.
    Si leur but était de ne pas être scrappé comme le dit Eric Léandri, ces CGU sont à côté de la plaque.

    Mais bon, ça va visiblement être modifié puisque ces CGU ne sont pas à jour à ce qu’il dit.

  • Yves Weber dit:

    Merci pour le temps passé à avoir fait ce podcast, il faut souhaiter qu’à l’avenir les résultats seront réellement composés de A à Z sans appui externe, c’est l’envie de tous et la déception qui a en a suivi.

  • Yann dit:

    Bon, au début j’étais méga content que Qwant sorte afin de faire de la concurrence à Google et, de plus, je trouvais l’interface pas dégueu du tout.

    Puis est venue la polémique sur les résultats web pompés chez Bing…

    Puis est venue ton interview :-)

    Franchement je souhaite vraiment que Qwant fonctionne et réussisse à devenir une alternative à Google, en France en tout cas.

    Petite suggestion à Qwant : ça serait pas mal, je pense, qu’on puisse « customiser » la page des recherche classic. Parce que la colonne « Social » et « Live » souvent je m’en tape un peu et j’aimerais que la colonne « Web » prenne plus de place. Il faudrait pouvoir masquer ces colonnes au besoin.

    Voilà.

  • Sylvain dit:

    Et j’oubliais, Il dit qu’ils vont s’occuper très bientôt de l’affichage sur mobile en effet.
    Pour un projet comme celui-ci, je trouve juste que cela aurait du être fait avant le lancement officiel et tout la pataques de la presse en face.

    Toi même tu dis dans l’interview que ce n’est pas vraiment utilisable.

    Encore une fois, ce que dit Eric Léandri dans ton podcast est très encourageant, Les réactions peu élogieuses montrent surtout qu’il y a une vraie attente pour un acteur français, sauf qu’il aurait été plus judicieux d’être présenté comme un guérillero sympathique que comme un Google Killer.
    La déception n’en a été que plus grande.

  • jessyseonoob dit:

    Bon j’allais faire un commentaire trop long, mais moins que sylvain je vais faire un petit article peut-être.

    Très bon podcast, qui dévoile la partie cachée de l’iceberg et qui répond à mes interrogations et suppositions de mon article de savoir si Qwant était un moteur de recherche ou un métamoteur.

    Qwant est un vrai moteur de recherche naissant. Si ça marche on peut dire qu’on y était, si ça marche pas, aussi.

  • Marie-Aude dit:

    Je comprends mieux la démarche maintenant.

    C’est là où il y a un gros clash entre la technique et le marketing, car le grand public ne va pas comprendre qu’il est en train d’éduquer le moteur.

    On vient, on teste, on est content ou pas, et si c’est « moyen » on ne revient pas.

    Qwant est dans une démarche et un mode de fonctionnement qui viennent de son monde B2B, il faut espérer que ça ne le pénalisera pas trop.

    Personnellement, je ne suis pas séduite par l’interface. « Trop compliqué et peu lisible ».
    Selon la recherche, il n’est pas pertinent de montrer à priori chacune des parties … quand je tape une recherche sur un nom de ville avec hotel au Maroc, la colonne shopping n’est pas utile, non ?
    Et il faut avoir de bons yeux pour tout voir, même moi qui ait l’habitude de mettre mes spreadsheets avec des tailles de caractères inférieures à 10, là ça me gêne. Mais comment grossir et rendre plus lisible en gardant les infos ?

  • Rogers dit:

    Merci pour ce podcast.

    La presse en a fait tout un plat et du coup le retour de bâton a été un peu sévère.

    Bref, personnellement j’aime bien le concept et j’attends avec impatience les premiers crawls.
    Quoiqu’il en soit, je l’ai déjà adopté pour les recherches de « petites infos rapides » sur les réseaux sociaux.

    En tous les cas, cette mise au point était nécessaire, on apprend beaucoup de chose dans ce podcast et j’espère que comme le dit Eric Léandri, ils resteront à l’écoute (notamment des webmasters :D).

  • deherve dit:

    Salut Laurent,

    Merci pour cet excellent Podcast qui nous ouvres les yeux sur ce moteur de recherche et son fonctionnement.

    Cela va m’aider à en parler plus précisément, car il est vrai qu’un jugement à chaud et sans données sur le background est pas facile.

    Bonne continuation à Qwant et attendons les analyses de recherches et les scrawls de leurs robots.

    Hervé

  • Xavier Barbot dit:

    Comme d’habitude, particulièrement en France, si tu fait rien: « Vivement que quelqu’un prenne l’initiative de contrer google, ras le bol etc » et dés que tu fait quelque chose « Ouai bah ça marchera pas, c’est copié, etc…)

    Ho! les gars faut ce réveiller, toute « innovation » est bonne a prendre :)

    Donc pour ma part : Wait & see !

  • Stéphane dit:

    On apprend plein de choses sur Qwant via ce Podcast.

    Leur approche semble bonne.

    Il est dommage qu’ils se soient lancés sans un certain nombre d’explications nécessaires et suffisantes pour que leur travail soit compris et acceptés dans le contexte (version beta qui demande un peu de temps avant d’être complètement au point).

  • Olivier dit:

    Au moins voilà un joli buzz autour de Qwant. Personnellement je n’aurais même pas ouvert le site s’il n’y avait pas eu tout ce buzz autour :o)
    Maintenant j’ai envie de connaitre la suite, merci pour tous ces éclaircissements.

  • HeyWatch dit:

    Après tout ce bruit autour de Qwant, j’ai attendu ton Poscast Laurent pour aller voir la bête. Les médias se sont emparés de l’info et ont parlé de Google Killer… n’importe quoi… comment faire naître une pression inutile..

    Tout d’abord, il faut saluer l’initiative car c’est jamais facile de s’attaquer au Search. C’est un des rares domaines qui est resté chasse gardée de Google depuis très (trop) longtemps. Je pense qu’il faudrait un concurrent mais celui-ci peine à arriver…

    L’interface de Qwant est originale et pas mal pensée. Apres je trouve que l’affichage quatre colonnes peut vite être surchargé d’informations. En espérant que le projet aura une belle suite !

  • Evenstood dit:

    C’est bien que tu mouilles le maillot Laurent. Tu as su réagir vite et bien.

    Qwant semble prometteur. Après, les nombreuses remarques négatives dont il a fait l’objet ne sont pas toute à réfutées.

    Mais il faut avoir deux poids, deux mesures. D’un côté un moteur de recherche rodé et des milliards d’euros sur la table, de l’autre une start up et un projet naissant qui débarque et qui le fait pas trop mal.

    Laissons lui le temps de mûrir et je pense pas que c’est en ce braquant, nous SEO que ça ira mieux.

    Je ne fais pas partit forcément des partisans pour la concurrence dans le secteur des moteurs de recherche, pour autant lorsque je vois la majeur partie des acteurs SEO qui souhaite voir venir sur le terrain des moteurs un réel concurrent capable de bousculer le géant, je m’étonne de l’accueil plus que limite.

    Bref, j’ai pas vraiment de conseils à donner à l’équipe, mais je soutien l’initiative de Laurent et me ferait mon avis plus poussé sur Qwant pour 2014 lorsque celui-ci aura prit le temps d’apprendre de ses « erreurs » de jeunesse, etc…

  • Forty dit:

    Après avoir lu les échanges musclés je suis content d’en savoir d’avantage sur les entrailles de la bête. Entre les explications rapides des blogueurs opportunistes et ce long podcast, il n’y a pas photo.

    On en sais maintenant beaucoup sur la stratégie qu’ils ont et visiblement ils innovent pas mal. Si j’ai bien compris ils vont se servir des recherches faites pour orienter leurs robots mais il n’y a visiblement toujours pas d’info sur celui-ci et son User-Agent.

    Sinon à un moment il parle d’un lien pour faire la même recherche sur un autre moteur. Ca ressemble à ce que fait l’extension CustomizeGoogle.

    C’est donc à suivre…

  • Thomas Cubel dit:

    Bonjour !

    Tout d’abord merci pour ces explications et ces détails très intéressant.

    J’ai essayé Qwant récemment sans me préoccuper des avis des autres et je dois avouer que ce Podcast m’a encore plus convaincu. Le fait d’affiner la recherche, de se baser sur des choses récentes et d’avoir une interconnexion de tous les domaines me plait.
    Je penses cependant qu’il faut apprendre un minimum à l’utiliser, comme Facebook, comme Twitter, comme Google et comme n’importe quel site ou application. Mais ce n’est pas un mal !

    En tout cas, un beau travail par toute l’équipe de Qwant, continuez dans cette direction et montrez au américain qu’on a aussi des bonnes idées et des bon bosseur ! :D

    Par ailleurs, merci à Laurent Bourelly pour avoir partagé cet entretien et avoir organisé ce Podcast !
    Bonne continuation !

  • Olivier dit:

    Merci pour ce « droit de réponse » qui redonne un peut confiance en ce projet et apporte enfin une lumière officielle et honnête.

    Au final, comme Sylvain j’ai aussi envie d’y croire … mais j’attends de voir l’évolution du service dans les moins à venir.

    Au delà du débat sur la qualité (souvent douteuse) des articles au sujet de Qwant, le fond du « problème » selon moi est une communication peut-être trop prématurée sur un service qui doit encore évolué pour apporter réellement une alternative valable à GG.

  • Laurent dit:

    @Yann : l’objectif était de montrer la voie. Ensuite à chacun de tester pour aller plus loin que les mauvaises impressions relayées ailleurs.
    Cela dit, je suis aussi plutôt fan des interfaces intuitives. Ce n’est pas encore au top pour Qwant.

    @Sylvain : les CGU étaient pour la phase de Beta fermée.

    @jessyseonoob : c’est vrai qu’il aurait été préférable que tout soit limpide dès la première impression.

    @Marie-Aude : perso, je regrette aussi Google du début où il n’y avait qu’un champ de recherche.
    Chez Qwant, on voit déjà certaines possibilités de customisation émerger (mode mosaic). J’espère que la tendance continuera dans ce sens.
    Si on pouvait avoir un moteur « à la Netvibes » serait génial.

    @Rogers : cela fait plaisir d’apprendre que le but d’éclaircir un peu la situation est atteint. Merci.

    @deherve : mon petit doigt me dit qu’on pourrait avoir des infos intéressantes pour les webmasters et SEO. Wait and see…

    @Xavier : c’est normal qu’on soit exigeant, mais certains tirs de bazooka ont été trop forts.

    @Stéphane : c’est clairement une situation de Catch 22.

    @Olivier : un bon buzz contre des dizaines de mauvais…

    @HeyWatch : c’est clair que l’appellation de Google Killer n’est pas rendre service.

    @Evenstood : Eric a bien exprimé les ratés, les progrès à entreprendre, les incompréhensions, etc.
    Comme tu dis, laissons le temps d’évoluer et de s’améliorer.

    @Forty : c’était sans doute impossible de comprendre ma véhémence, sans écouter ce podcast. J’en suis désolé pour ceux qui m’ont pris pour une sale racaille sans arguments.

    @Thomas : c’est vrai qu’on peut se glorifier d’un peu de chauvinisme.

    @Olivier : l’équipe de Qwant travaille dur pour contrer le badbuzz. Les petits couacs ne devraient pas cacher l’intérêt pour cette initiative tellement rare. Le secteur de la recherche d’information est totalement monolithe.

  • Avant J'étais Riche dit:

    J’ai été agréablement surpris par ce moteur, mais je trouve que parfois la rubrique « Live » et « Shopping » n’ont pas d’intérêt sur certaine requête. On se retrouve avec beaucoup de résultats mais peu intéressant…

    Sinon pour la rubrique « web », je déplore qu’elle soit un peu trop petite, j’ai du mal à me concentrer sur ce qu’il y a écrit c’est petit pourtant j’ai un 19″ alors j’imagine mm pas avec un 14… Le truc c’est qu’il n’y a peut être pas assez de place dédiée à cet encart qui est à mon sens le plus important !

    Bref c’est mon avis ;)

    Sinon le podcast est intéressant et j’espère que que Qwant deviendra grand !

    PS Laurent : J’attend les 7 podcasts en 7 jours dont le maillage interne (je lache pas l’affaire hahaha) :D

  • Valentin dit:

    Allez juste pour jouer la mauvaise langue : https://twitter.com/chtitux/status/303629537084841984

    Pour des experts de la sécurité ca fait tâche tout de même…

    @Laurent : Très déçu de la façon dont tu mènes cet échange. Tu es acquis à la cause Qwant et non neutre (On dirait que tu vends le moteur…).

    Pour ma part ni positif ni négatif… Comme Volunia… Wait&See… Lorsque je serais Crawlé je jugerais ;)

    @Eric : Beau challenge qui s’annonce, beaucoup de travail en perspective. Dans quelques années nous aurons peut-être le plaisir de faire de l’optimisation pour Qwant ;).

  • Nicolas Dugnas dit:

    Pas mal du tout, impatient de découvrir pleinement ce que le moteur nous réserve, surtout pour le graph. Soutenons ce projet !

  • Marc dit:

    Bravo Laurent pour cet interview d’Eric sur Qwant.

    Après 17 ans de pratique du web, je me suis réservé à la critique que l’on a pu lire sur quelques blog de « ténors » du SEO. Je n’ai pas osé croire, par logique, que l’on mette des millions d’euros sur la table pour une supercherie et un gros buzz .. et qu’il était probable que cet outil vienne à faire son propre crawl … et que la seule erreur était une mauvaise approche de la com auprès des pros du web …

    Je suis heureux de constater que j’avais vu juste, non pas par égo, mais par professionnalisme ou compréhension du web …
    Je suis heureux aussi de voir qu’il y a des experts (Laurent B.) qui font ce qu’il faut, dans leur métier, pour aller au fond des choses et mettre à jour les vérités. Je ne sais pas pourquoi Olivier A. s’est laissé aller à la critique aussi vite, cela ne ressemble pas à la personne, mais personne n’est à l’abris d’une erreur.

    Sur Qwant …
    D’experience, les agrégateurs n’ont pas survécu jusqu’à présent, et il semble évident que Qwant aura sa chance quand il aura scanné lui-même le web pour le comprendre à sa manière et en donner une meilleure essence sémantique que la concurrence, pour apporter de la nouveauté.

    Par contre, je ne suis pas tout à fait d’accord avec le point de vue d’Eric sur les « univers clos » de FB, Twitter, Google et la nécessité dans un outil qui rassemble. Ce n’est pas un argument, même si cela procure quelques avantages pour certains, en particulier pour une partie de « non professionnels ». mais cela a le mérite d’exister.
    Je pourrais utiliser Qwant, assurément, de temps en temps. mais j’irais directement sur Twitter par exemple pour effectuer des recherches.

    Quel succès espérer?
    Le succès quand à lui, ce seront les internautes qui le feront, ou pas, selon qu’ils le trouvent utile ou futile. La communauté professionnelle participera aussi ou pas a ce succès en fonction des services rendus … une grande partie repose sur ce point.

    C’est un énorme morceaux que de vouloir être généraliste, et en plusieurs langues, chapeau pour le développement.

    Dommage pour cette erreur de com, mais c’est déjà du passé …
    Qwant est aussi bien un moteur de recherche , qu’une sorte de méta-moteur, qu’un agrégateur … tout à la fois … et va encore évoluer !

    Belle et courageuse initiative de Qwant, et merci Laurent.
    L’Annuaire Français est 1er sur cette requête, donc, pour le moment, tout va bien … :-)

  • lereferenceur dit:

    Pour ma part je n’utiliserai pas ce moteur de recherche. Il est vrai que tout le monde veut un concurrent à Google, et quand une société française essaye de se lancer, on la démonte. Il est impossible de sortir le 1er jour un moteur révolutionnaire qui fera couler Google. Laissons le temps.

    Par contre je ne suis pas satisfait de la réponse sur le fait d’avoir sorti Qwant aussi tot. Il a un peu botté en touche, je trouve.

  • Laurent dit:

    @Avant : heureusement que j’ai quelques podcasts en stock ;-)

    @Valentin : tu n’as pas tort. Pour tout avouer, c’est inconscient car j’étais en réaction épidermique aux fausses accusations lues ailleurs.
    Sinon, je ne peux pas non plus nier que je suis emballé par une initiative intéressante dans un domaine aussi fermé que la recherche d’information.
    Il faut remonter à Blekko pour trouver une tentative de moteur alternatif et ça n’a pas donné grand chose.
    Mon enthousiasme couplé à la réaction aux critiques que j’ai jugé malvenues ont sans doute faussé ma neutralité.
    Cela dit, je n’ai pas omis une seule « question qui fâche ».

    @Nicolas : voilà il faut donner sa chance à Qwant de nous montrer ce qu’il a dans le ventre.

    @Marc : merci beaucoup !
    Plutôt qu’un outil qui rassemble, j’aime bien la notion d’écosystème. On connait cela dans les agences d’erep, mais il n’y a rien de public niveau moteur. C’est sans doute encore brouillon, mais je vois un potentiel à pouvoir surveiller une caisse de résonance ou un écosystème.
    Cela n’empêche pas l’utilisation indispensable d’un outil en particulier, comme l’exemple de Twitter que tu cites.

    @lereferenceur : c’est un épineux problème. Tu sors vite car t’as besoin de data pour évoluer, mais faut bien qu’il soit rempli de quelque chose.

  • Stéphane dit:

    Oui « qwant » c’est brandable mais ce n’est pas un des noms francais les plus facile à retenir ou à écrire, un logo multicouleur inspiré de google, point de vue marketing, ca commence difficilement.

    Mais si le moteur gagne en utilisation sur le sol français ca sera pour sur un nouvel outil à prendre en compte pour référencer son site et gérer sa réputation. L’aspect social donne un angle de vue interessant pour les utilisateurs avancés même si en faisant une recherche sur mon nom exacte, le premier résultat sorti est « Stéphanie » avec le même nom de famille, en terme de pertinence, y a mieux.

    Ca va être dur de faire oublier des google ou bing, intégrés aux navigateurs. D’autres s’y essayent comme duckduckgo, mais si brulent des plumes.

    En tout cas un podcast interessant et un bon blog que m’a faire découvrir Simon ;)

  • Guillaume dit:

    Au moins le message est clair : l’administration de Qwant est un no man’s land le week-end, pas touche aux acquis sociaux et aux lois bienveillantes. Ce discours me surprend un peu et reflète bien l’ambiance du B2B. On est loin de la jeune start-up et de ses employés passionnés, bossant 18 heures par jour.

    Pour le reste, j’avoue que ça m’a aidé à y voir plus clair, et me défaire de cette impression que Qwant n’est qu’un vulgaire agrégateur. Je suis sincèrement convaincu ! :)

    Mais par contre, il faut sortir de cette logique franco-française, et tout le blabla sur le fait qu’il est difficile de contrer un bad buzz entre le vendredi soir et le lundi matin… Sinon, ça risque d’être compliqué pour la suite !

  • Sylvain dit:

    Héhé, très sympa les explications, et l’enthousiasme communicatif d’Eric Léandri.

    Je ne ne vais pas répéter ce qui a été dit sur la jeunesse du moteur, la source des datas actuelles, le bad buzz GG killer & co.

    Ce qui m’a le plus parlé, c’est le parallèle avec ce qu’on voit chez Google et que Sylvain Peyronnet explique fort bien.

    Pour amener de la pertinence, pour essayer de simuler de la sémantique, il faut de la rétroaction humaine, des données utilisateurs, des algorithmes de ranking que l’on étalonne avec un gros volume de stats utilisateur.

    Les données brutes ne sont que ça : des données brutes.
    Ce qu’on en fait, comment on les assemble, rassemble, trie, classe, c’est tout aussi important.
    C’est effectivement là qu’on peut faire une différence, et le fait de partir de datas existantes pour – ensuite – les réorganiser en fonction de l’utilisation effective de l’outil ne me choque absolument pas.

    Qwant est un territoire vierge, qui n’attend que nos premiers pas pour apprendre. Apprendre aujourd’hui à marcher, demain peut être à courir.

    C’est à double tranchant bien sur, tout comme Google.
    Comme le dit l’adage, « Si le service est gratuit, vous êtes le service » ;)

  • clarisse dit:

    Le projet défendu par Qwant est noble : il faut de la concurrence face à Google et toutes les initiatives dans ce sens sont respectable, même si le moteur n’est pas encore optimal. L’interview remet les choses à leur place. Je penses que le seul problème, c’est le lancement peut-être prématuré. En tout cas merci pour cette interview très intéressante.

  • Erwan CS dit:

    passionnant comme souvent. J’ai bien aimé les démonstrations qui étaient quand même dans le vrai.

    c’est clair qu’il y a des ratés. Mobile, CGU, résultats un peu trop bingestes, … Je crois qu’il manquait une bonne vidéo tuto de présentation qui aurait pu montrer tout ce que peut faire Qwant. Je crois aussi qu’ils doivent revoir la mise en page qui est trop brouillon (j’aime pas les couleurs désolé, trop petit, mise en avant trop massive des images, …) mais il y a des idées.

    Faut qu’ils engagent une bête dans la communication car il faut forcer à fond là dessus tant que ça buzz un peu.

    Je leur souhaite de réussir. On a besoin d’un bon acteur sur le marché.

  • totobo dit:

    Deux ans pour pondre un truc aussi moche, fallait me demander, je peux faire la même en chose en 1 jour. LOL

  • Seb dit:

    Visiblement j’avais raté un truc moi. Faudrait que j’arrête de m’enfermer comme un ours et de me couper du monde pour taffer ;-)

    Perso, j’aime bien le produit et le concept. La mosaïque personnalisable, les capacités dynamiques, le social, etc., ça fait un bon ensemble pour lancer une recherche.
    Ensuite, il ne reste plus qu’à filtrer pour affiner et s’arrêter sur l’information désirée.

    L’idée est bonne, y a carrément moyen. Reste à peaufiner et surtout à valider la pertinence de résultats de search, mais je suis assez convaincu par le concept.

    Bon, visiblement il y a eu un loupé de communication, mais on va en déduire qu’ils ont probablement été obligés par des actionnaires ou pour une autre raison (levée de fonds ?) à commencer à faire parler de leur produit, va savoir.

    Les retours vont peut-être les booster pour poursuivre ;-) Bon courage à toute l’équipe !

    @Guillaume : pour l’instant ils montent un projet, on va pas leur reprocher à tous de pas {développer|gérer|communiquer} 7j/7, ils auront tout le temps de mettre en place des équipes le week-end quand il y en aura besoin …

  • Phil dit:

    Pas d’accord…
    Bon je fais partie de ceux (houhouhou !) qui ont dézingué la bête dans des commentaires ou autres (j’ai parlé, dans ma colère, d’arnaque). Car mon ressentiment était à la hauteur de mes espoirs. En effet on m’avait vendu (ordures de journalistes) un Google killer français créé de toutes pièces avec des millions d’euros investis en fonds propres par une boîte française.
    Tout ça pour que, sur mes premiers essais, je retrouve exactement les résultats de Bing pour la recherche et les images.

    Maintenant si le truc n’est pas prêt, ben on le sort pas.
    Bon allez je redonne sa chance au produit dans un mois…

  • Greg dit:

    Grâce à Qwant, j’ai retrouvé toutes mes positions anté-pingouin. Rien que pour le bonheur de revoir mes sites sur leurs keywords, je dis merci et longue vie à Qwant!

  • Guillaume dit:

    J’avais pas trop suivit l’affaire Qwant, j’étais juste allez faire un rapide petit tour et j’ai vu aussi le fameux article anonyme.
    Et le podcast est très bien, je suis à jour maintenant avec Qwant. Et s’il suffit de l’utiliser pour qu’ils récoltent des informations pour pouvoir bien enclencher la machine par la suite je pense que je suis prêt à faire l’effort !

  • Christophe Maggi dit:

    Hello,
    En effet, comme beaucoup j’ai découvert Qwant dernièrement et j’ai lu pas mal de critique à son sujet. L’idée d’écrire un article m’avait frolé l’esprit mais le temps me manque.

    Le podcast est vraiment excellent, félicitations.

    Pour ma part, j’ai aussi quelques réserves sur le design, la clarté de lecture etc .. je suis aussi intrigué par les photos que je vois apparaitre sur certaines requêtes … mais bon rien de grave..

    Par contre d’un point de vue ergonomique, je remarque qu’il y a de nombreuses choses que je n’avais pas remarqué au premier abord et pourtant développer pour le web c’est mon métier !

    Je terminerais mon petit commentaire en félicitant l’initiative du lancement d’un moteur de recherche et enfin je poserais deux questions pour lesquelles je n’ai trouvé aucune réponse actuellement :

    En quel langage est développé Qwant ?
    Quel est le business model de Qwant ?

  • Veille Web dit:

    Quelle histoire ! Ce service aura fait couler beaucoup d’encre sur le Web. Je lui souhaite une bonne réussite, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir mais il semble sur la bonne voie. J’ai hâte de les voir crawl mes pages :)

  • Le Juge dit:

    Joli défense – Perso de mon coté meme si ca avait été un meta moteur ou autre ou meme si ils avaient acheté leurs data ailleurs ca me dérangeait pas plus que cela – tout concurrent valable a Google qui arrive a sortir et a partir du moment ou c’est pertinent – je suis preneur.

  • Lucien Théodore dit:

    @Christophe Maggi : pour le front c’est du PHP/MySQL/MongoDB développé avec le framework Code Igniter. C’est facile à voir, le serveur affiche toutes ses infos et le core est stocké dans le dossier www donc visible depuis l’exterieur.
    Pour le moteur en lui même, puisque d’après le PodCast il y en a vraiment un derrière, il faut demander à Qwant. :)

    [Edit Laurent] Je t’ai pourtant prévenu que tu n’étais pas le bienvenu, tant que tu ne me révélais pas ton identité. Pas la peine non plus de me mailer en privé en mode anonyme castré.
    Ah oui aussi, réalise le monceau de conneries que tu as déblatéré. Un MEA CULPA ne tue pas et vaut mieux qu’un lien vers mon billet à la fin du tien.

  • Seoxis dit:

    Excellent podcast

    Quand il dit que Google shopping était gratuit pour engloutir des datas puis il est devenu payant ça montre l’intérêt d’avoir un concurrent qui tienne la route pour éviter les abus de monopole.

    Une idée pour faire connaître ce moteur au gd public serait qu’il propose un mini moteur de recherche que l’on pourrait mettre sur nos sites afin que le public juge par lui même de la pertinence ( comme le propose Google )

    Perso j’ai trop envie d’y croire surtout que leur moteur a fait ses preuves en B2B

    Je trouve juste l’interface trop complexe ( ex: la colonne shopping devrait disparaître si on ne recherche pas un produit a acheter) afin d’épurer un peu l’info

    Il manque juste le modèle économique de qwant qui n’a pas été traité dans le podcast histoire de connaître comment ils comptent financer leur moteur sur le long terme (pub?)

    Vivement le bouton « ajouter son site » ;)

  • oweb Bilou dit:

    Bonjour !
    Un podcast rempli d’informations utiles et apportant bien plus d’espoir que ce que l’on pouvait attendre avec le (bad)buzz initial. Le bon côté des choses, c’est que j’ai du coup passé bien plus de temps sur qwant, et me rendre compte qu’il y avait de nombreuses bonnes idées ! Et surtout un potentiel latent intéressant. On va commencer à faire du BL du coup ;)
    Merci encore Laurent d’avoir rendu plus clair le mystère qwant et bon courage à leur équipe :)

  • GNeyret dit:

    Lonnng et bon podcast.

    Le fait qu’il précise qu’ils ne souhaitent pas se vendre comme un Google Killer est une bonne nouvelle et ça change un peu mon point de vue précédent.

    Après les informations retournées par Qwant sont certes intéressantes mais ça donne une telle impression de gros fouillis, de bazar organisé, qu’on a du mal à s’orienter.
    Après la possibilité de reply direct sur Twitter/FB c’est plus des gadgets encombrants que des réponses à des attentes utilisateurs.

    Après vous revenez sur le fait que le logo c’est pas important etc, qu’ils vont peut-être le modifier, qu’ils sont à l’écoute. C’est quand même surprenant de délaisser toute cette partie « image de marque » pour se concentrer sur la techno.

    Nous leur techno on s’en fout, c’est leur service au sens large qui nous intéresse. Dommage qu’ils aient pas plus préparé et travaillé leur communication.

  • Dakar dit:

    Il y a longtemps, Google était notre ami. Depuis 2007, je constate qu’il profite de son monopole pour nous dicter ses règles. Il tente de jouer la gendarmerie du SEO.

    Alors, aujourd’hui il y a le nouveau Qwant qui est là, pour varier le marché et casser le monopole Googlien. Donc, je ne peux m’armer de patience et le souhaiter bonne chance : Voilà!

  • Teddy Marie dit:

    Salut Laurent,

    Tres bon podcast, mais comme @Sylvain (assez d’accord avec lui) je reste septique sur ce lancement et finalement meme s’il peut etre un bon complément à Google je reste persuadé que peu de gens vont l’utiliser quotidiennement… (moi y compris)

    Et quand on parle de pertinence dans les résultats il ne faudrait pas oublier ce que cela signifie ! Le fait d’afficher en un seul endroit tout ce qui est en rapport avec une recherche ne dit pas que cela nous rend la recherche plus facile (bien au contraire)

    Le web actuel nous demontre bien ce qui n’est plus a faire ! trop d’informations tue l’information ou trop de choix tue le choix … et surtout pour la majorité des gens qui veulent voir des informations representées de la maniere la plus simple possible.

    On a tendance a oublier ce qui a fait le succes de google ! simplicite, pertinence et vitesse dans l’affichage des résultats.

    Hors Qwant s’adresse à une autre population… ce qui peut etre une erreur selon moi.

    Ou alors il faut qu’il apporte des arguments de poids pour qu’on puisse s’y attarder un peu plus.

    Le widget twitter temps reel j’ai la meme chose avec un plugin sous chrome… qui me va tres bien… donc pour l’instant je reste septique et je demande à voir les évolutions.

    Vu la présentation des choix de l’outil, c’est plus pour faire de la recherche approfondie qu’un outil qu’on va avoir plaisir à utiliser tous les jours…

    Je participe en ce moment en partie sur un projet de meta moteur et je dois dire que tout est fait pour optimiser l’ergonomie, la pertinence des resultats et que la compréhension des resultats soit le plus accessible possible et au plus grand nombre… pour moi c’est la clé ! « Keep it simple, stupid »

    Bref ca me rappel l’epoque du buzz sur Quora ou j’avais été tres critique sur leur choix stratégiques de l’époque (et encore aujourd’hui d’ailleurs!!!)

    Bref à voir avec le temps ;)

  • Maximilien dit:

    Encore un podcast très intéressant et pertinent Laurent. J’ai moi-même cru à un agrégateur d’informations après avoir vu tous ces articles concernant Qwant et j’avais été assez déçu malgré une première bonne impression.

    Je suis satisfait de ces réponses et j’espère que tous les objectifs de Qwant seront atteints. Ce projet est assez fascinant et j’espère qu’il pourra se développer rapidement.

  • Songeur dit:

    Belle initiative (a vous deux) qui apporte « enfin » des infos tech, car on en était loin … On a un nouveau jouet ;)

    Comment prendre une première place sur qwant dans « les quatre » colonnes?
    @Eric Léandri a quand un concours de ref pour « injecter » ce que votre algo veut dans vos pages de résultats (je cite: votre sémantique dans le contexte )!
    +

  • Trampoline dit:

    Il y a certains points que je n’ai pas apprécié lorsque j’ai testé Qwant, mais comme je l’ai dit sur d’autres blogs je pense que tout cela a été trop rapide. Qwant a en effet du potentiel, mais il n’a pas été terriblement mis en valeur et je pense surtout qu’il est encore loin d’une version définitive, comme tout ce qui est nouveau. Un peu plus de temps avant d’en faire toute une histoire (pour tous les partis) aurait été favorable à son image je pense. Par contre ça ressemble beaucoup esthétiquement à Google, il faudrait peut être un peu revoir ça, c’est dommage =/

  • fabienbxl785 dit:

    Bon au premier abord comme l’on dit d’autres internautes c’est vrai qu’ils commencent mal avec le design proche de google et les résultats proche de bing MAIS Bon il faut bien commencer quelques part et comme l’a dit un autre, il faut bien faire un peu data avant. Pour une première version je trouve même le moteur de recherche prometteur. Dans l’interview on sent qu’il y a un vrai travail de recherche derrière et une volonté de proposer des résultats autrement pertinent que ceux de google donc je vais pouvoir suivre l’évolution de ce moteur de près. Avec un bel acharnement, on pourrait ne pas être déçu !

  • Erwan dit:

    Excellente ITW. Merci. Longue vie à Qwant !

  • Spécialiste dit:

    Moi je dis que comme c’est nouveau, c’est normal que tout ne soit pas encore parfait. Mais déjà je peux dire que j’aime bien tout avoir dans les résultats de recherche, les images, le social, je trouve cela vraiment intéressant. Je souhaite vivement la réussite de Qwant.

  • Anonyme dit:

    Peut être que le lancement a été un peu précipité et qu’il manquait des informations quant aux technologies utilisés, d’où les nombreuses attaques de part et d’autres.

    Pour ma part, j’aime bien le concept, il y a un vrai potentiel à creuser, bon courage à l’équipe de Qwant, il va falloir être nombreux pour bien développer le projet rapidement !

    La communication est également essentielle, elle peut faire une grande différence sur la perception des utilisateurs.

  • EVJF dit:

    Mais pourquoi changer de moteur de recherche ? Google est très bien et affiche les résultats de manière très pertinente. Je ne suis pas contre un peu de concurrence, au contraire mais reste que ce moteur reste encore trop mal conçu pour le moment (ce qui s’explique en partie par la version béta). Les résultats sont trop flous d’ailleurs. Pour rivaliser à Google, il faudrait investir des milliards d’euros dans les infrastructures ou réinventer le mode d’échange d’informations : non plus des datacenters mais les utilisateurs, mais des utilisateurs vers d’autres utilisateurs. Pourquoi ne pas créer une sorte de peer to peer dans les moteurs de recherche ? Pas de datacenter, un moteur écologique, des bénéfices reversés à des ONG,… C’est une idée non ? Merci pour cet article, et cette vidéo très enrichissante.

  • Stéphane dit:

    Bonjour à tous, merci pour vos messages et merci Laurent pour ce podcast ;)

    Avant tout, je m’excuse de ne pas avoir répondu plus tôt à vos questions, et de n’être pas venu réagir sur vos commentaires. D’une part, car il fallait une réponse officielle des dirigeants, et d’autres parts car nous manquons cruellement de temps.

    Nous avons pris en compte vos remarques et avis.

    Aussi, nous mettrons un formulaire pour ajouter vos sites. Vous pourrez alors voir le robot passer ;)

    Sachez que nous travaillons vraiment dur pour fournir un moteur de qualité.

    A bientôt

  • Laurent dit:

    @Stéphane : ravi de te compter parmi mes nouveaux lecteurs.

    @Guillaume : certains prétendent que Qwant diffuse un discours marketeux contrôlé. Ta reflexion démontre le contraire. Ce n’est pas un défaut d’avouer ses points faibles.
    L’important est que l’équipe a réellement la volonté de s’améliorer.

    @Sylvain : plusieurs centaines de milliers d’utilisateurs quotidiens sont justement en train d’alimenter la base.

    @Clarisse : c’est une grande satisfaction de lire qu’on a réussi à éclaircir certains points obscurs.

    @Erwan : j’ose espérer que les petits cafouillages du début seront bientôt oubliés.

    @totobo : ok super…

    @Seb : c’est justement cette volonté d’écouter les retours qui m’a séduit.

    @Phil : encore faut-il avoir compris le Catch 22, liés aux enjeux de la construction d’une BDD.

    @Greg : lol c’est effectivement une façon de voir les choses.

    @Guillame : merci d’avoir compris le principe, contrairement à Phil un peu plus haut.

    @Christophe Maggi : il y a une explication sur le modèle économique dans l’article publié aujourd’hui sur Abondance.
    Pour le dév, Eric m’a expliqué rapidement… trop rapidement car je serais incapable de ressortir la longue liste.

    @Veille Web : un formulaire est en route pour accélérer le processus.

    @Le Juge : remarque ça manque un bon metamoteur.

    @Seoxis : l’idée du mini moteur est excellente.

    @Bilou : l’exploration ne fait que commencer !

    @GNeyret : je ne pense pas que le logo ne soit pas « important », mais le jugement sur le design est subjectif. Je n’ai pas souhaité rentrer là dedans.

    @People Dakar : nous sommes d’accord.

    @Teddy : ne pas observer toute l’écosystème restreint la fenêtre de visibilité. Nous ne sommes pas loin de la pensée unique avec ce que présente GG.

    @Maximilien : l’important est que ceux qui ont l’esprit ouvert aient compris. Tant pis pour les autres.

    @Songeur : le concours SEO revient souvent sur le tapis, mais je pense que c’est prématuré.

    @Trampoline : un peu de patience…

    @emploi : je suis content d’apprendre que cette volonté ressort. C’était mon objectif.

    @Erwan & @Windev & @Comparatif : merci.

    @EVJF : il y a eu des expériences de moteurs en P2P. YaCy par exemple.

    @Stéphane : je sais bien que vous êtes en pleine ébullition sur tous les fronts.
    Bon courage.

  • Bobby dit:

    Il aurait clairement été plus malin de publier des infos comme celles ci dés le lancement…
    C’est sur que maintenant les critiques envers Qwant semblent injustifiées, mais lors de la diffusion de ces dernières, elles étaient completement valides.

    Et quand j’ai vu la réaction de Boutelli la RockStar des SEO dans les commentaires, ca m’a encore plus fait prendre la tangeante vis a vis de Qwant.
    Cela ne m’empeche pas de leur souhaiter une grande réussite.
    Qwant peut avoir de l’avenir :)

  • EVJF dit:

    @Laurent

    Oui il y a quelques expériences mais reste que Yacy est un logiciel.

    Le moteur de recherche du futur, ce sera une combinaison entre ecosia (pour la partie redistribution des bénéfices) et faroo (le même principe). Mais ça ne restera qu’un Linux, contre le géant Windows (quelques % de parts de marché)

    J’ai testé le moteur de recherche Faroo qui se base sur le principe du peer to peer, et les résultats sont très mauvais. Sans doute pas assez d’utilisateurs…

  • Stéphane dit:

    @laurent ça fait bien 2 ans que je lis tes articles ;)

    C’est juste que je commente peu sur les blogs SEO.

    Par contre je viens souvent aux événements SEO (barcamp, barcampBH, seosphere…).

  • Eric Leandri dit:

    Bonsoir à tous et bonsoir Laurent

    Vraiment désolé de ce simple message tardif, cependant nous avons eu un peu de boulot et accessoirement nous devons surtout développer Qwant.

    Merci encore pour m’avoir accordé ce droit de m’expliquer si rapidement, et d’avoir autant de respect pour le vrai travail des gens.

    Je reviendrai vers vous avec les détails de l’avancement du projet.

    À bientôt

  • Fonz dit:

    Ce podcast fait du bien et remet un peu de calme et de recul sur cette affaire.
    Qwant est un beau projet, peut-être lancé un peu légèrement. Mais ceux qui ont ouvert la home de GG en 98 comme moi doivent se souvenir de ce que l’on en a alors pensé !!!
    Merci

  • Olivier dit:

    Merci Laurent et Eric pour cette interview très intéressante.
    Tout d’abord félicitations à l’équipe de Qwant, c’est bien de tenter quelque chose de nouveau, j’espère juste que vous ne finirez pas comme Exalead (racheté par une boîte plus que douteuse).

    À 00:17:26 de la vidéo, recherche de « Google ». On peut voir une note d’humour dans le Qnowledge graph : « Slogan : Don’t be evil » :-D

    Le truc qui me gène le plus dans Qwant, c’est l’affichage des résultats : c’est fouillis, difficilement lisible tellement il y en a. Dans le mode Classic ça serait cool de pouvoir faire comme dans le mode Mosaic : virer des catégories (shopping, social,…)

    J’ai été très étonné d’apprendre que Qwant utilise des SSD : c’est cher et peu fiable :-/ Par expérience, en utilisant des clés USB (et oui…) jusqu’à des SSD « haut de gamme » Intel, ces « disques » n’ont une durée de vie que de quelques mois :-/ Comment fait Qwant ? Très peu d’écriture sur ces disques ?

    Pour finir :
    – 1 bon point : nginx est utilisé :)
    – 1 mauvais point : pas accessible en IPv6 (oui, je sais, tout le monde s’en fout ^^)

  • Very Utile dit:

    Bonjour Laurent et merci, après tout ce qu’on a entendu sur Qwant, ce petit interview remet un peu les pendules à l’heure. Il y a beaucoup de très belles idées dans ce projet, je félicite les équipes. Maintenant, sur l’aspect ergonomique, je trouve l’interface pertinente mais pas intuitive.