AccueilMoteurs de recherche ➟ Fuyez les pages Google Plus

Fuyez les pages Google Plus



J’ai commencé à remplir ma page Google+, attisé par la curiosité, jusqu’au moment où j’ai réalisé l’erreur.

Heureusement que je n’ai pas finalisé l’opération, mais d’autres sont tombés dans le panneau et regrettent amèrement. Jaugez bien les conséquences avant de presser le clic fatal.

Google + s’entête sur la mauvaise voie

Je persiste à dire que Google+ est un échec cuisant, mais cela n’enlève pas le mérite d’un outil techniquement bien léché et qu’il puisse servir à la maigre portion de la population qui adhère au concept.

40 millions d’utilisateurs sont inscrits sur G+. C’est faible par rapport aux 190 millions de comptes Gmail et microscopique devant Facebook qui galope vers son premier milliard. Ne rentrons même pas dans le débat des utilisateurs inscrits et des actifs, sinon le désert de Gobi est plus peuplé que le réseau social.

page-google-plus

Donc, en théorie, les pages Google+ ne sont pas intéressantes pour les entreprises qui veulent draguer ailleurs que la tranche de geeks power users masculins qui gravitent sur le réseau social Google.

En pratique, cette fonctionnalité peut être dangereuse et manque de flexibilité.

Admettons que je sois PDG d’une société et que j’avais ouvert mon profil G+ à titre personnel. De toute façon, je ne pouvais rien faire d’autre car Google m’a interdit d’ouvrir un profil professionnel. Puisque c’est possible maintenant, je décide d’ouvrir ma page, mais je ne réalise pas qu’elle va remplacer mon compte personnel. Dès que je vais poster, cela prendra la casquette pro et pas question de faire marche arrière.

J’ai fermé mon compte Facebook à cause de la confusion entre ma sphère professionnelle et personnelle, ainsi que ma vie aux Etats-Unis et celle en France. Le procédé de Google fonce droit dans le mur pour causer la même confusion pour ceux qui vont finaliser leur page professionnelle à partir de leur compte personnel. Franchement, ma page G+ était plus par curiosité que par besoin, mais je vais totalement zapper cette option.

Si vous optez pour une page G+, démarrez un compte précisément pour cet objectif. Ne faites pas comme Scoble.

Ensuite, la fonctionnalité qui me manque le plus est la possibilité de savoir qui vous suit en retour. J’ai opté pour rendre la pareille à ceux qui me suivent, mais je ne sais pas s’ils me dégagent par la suite. L’add-on Google Minus pour Chrome semblait combler ce manque, mais il ne marche pas (en tout cas chez moi).

Si je compare les possibilités sur Facebook à celle sur G+, la page me semble être une fiche Google Maps sans plus, mais la visibilité en moins. Ah si, il y a le truc des Hangouts en plus… génial !

Pour continuer les manques, un seul compte peut être associé à une page personnelle. C’est franchement nul car une entreprise peut dévouer diverses personnes en charge de l’animation sociale. Inclure la possibilité d’associer plusieurs comptes à une page me semble évident, mais pas pour Google.

C’est utopique de dire qu’ils vont s’améliorer. Depuis le lancement, l’impression qui ressort est que Google s’est précipité en oubliant toutes les règles qui ont régit les lancements précédents. Surtout, ils ont oublié de célébrer leurs échecs. C’est une qualité trop rare et précieuse pour la transgresser.

Au final, G+ continue de me décevoir sur tous les points. Je ne suis pas devin, mais ça commence à se sentir que Google ne possède pas le social dans son ADN.

Lire chez WRI les 10 différences entre un profil et une page Google+

Edit : j’ai réalisé après publication, grâce aux commentaires, qu’il est possible de switcher entre page pro et profil perso, mais cela n’enlève pas le problème. Au contraire, ça rajoute une confusion possible car l’erreur de choix du profil est courante pour ce type de fonctionnalité.

Vous avez aimé cette lecture ?
Abonnez-vous à ma newsletter pour être le premier au courant de mes dernières trouvailles SEO, distillées uniquement par ce canal.



41 réponses dans “Fuyez les pages Google Plus”

  • Vincent dit:

    Tiens, ça ne m’étonnes pas que tu réagisse sur ce point.

    Comment peux tu dire que c’est un désastre alors que tu n’es pas allé jusqu’au bout ?

    Pourquoi tu dis que ta page modifie ton compte perso ? Ils ont fait un système où tu peux switcher pour publier en tant qu’auteur de ta page (sur ta page) ou en tant qu’utilisateur (sur ton profil).

    Soyons franc, un profil bidon avec un nom bidon peut suffire à gérer le truc.

    Pour le multi-user, pour l’instant ça manque vraiment mais ça ne saurait tarder je pense, c’est une fonctionnalité essentielle à la gestion d’une page d’entreprise.

    Pour savoir qui suit/suit plu il y a tout dans la gestion des cercles. Si tu suis tout le monde alors l’onglet contact qui vous ont ajouté = contacts dans vos cercles. Si ça ne marche pas tu as un menu déroulant pour ça « pas encore dans vos cercles ». Rien de plus simple et c’est dispo sur les pages entreprises.

    Reste à voir si les pages de société se positionnent correctement. Elles vont être indéxées (comme les pages de profil) et les liens sont bizarrement encore en dofollow dessus mais bon c’est google et il est chez lui donc c’est sûrement une feinte.
    En tous cas s’ils mettent les résultats G+ comme ils le font pour Google Shopping, ça va bien augmenter la visibilité…

    Pour moi le gros manque, tu ne l’as pas cité ici : c’est l’API qui est ENCORE en read-only. Pas moyen de poster un foutu fil RSS pour faire vivre sa page toute seule. Le coté frileux de Google à ouvrir ses infos est gavant sur ce point.

    Bon comme d’hab je prend du recul sur cette histoire, laissons le temps au temps, même si pour la bande de geek tu as raison. Mais bon, c’était le cas de Facebook et twitter avant, maintenant les gens se plaignent.

    Encore une fois on est en désaccord. J’ai toujours en tête que l’un devra un coup à l’autre si ça marche ou non ;)

    P.S : tu blog souvent en ce moment ? Tu as du temps libre ?

  • Nick dit:

    Je n’ai pas ce problème avec Gplus, on peut alterner compte perso et page pro.

  • Joris dit:

    Pareil, je peux choisir depuis quel compte poster.
    Bon après je me dis  » ca me fera tjrs un Bl de plus » je ne pense pas me servir de ma page honnêtement

  • vince dit:

    Toujours pas convaincu non plus par G+, je poste de temps à autre, tout comme sur d’autres réseaux, mais sans plus. Je pense en fait que je suis trop accroc à Twitter et à son interface (même si elle reste perfectible) pour m’intéresser plus avant à G+… sans compter que je n’ai pas de compte FB :) Donc en clair, ce genre de réseaux sociaux , je n’accroche pas (aussi parce que j’ai pas le temps !)

  • Laurent dit:

    @Vincent : j’ai stoppé quand G+ m’a dit que j’allais maintenant poster sous le couvert de ma page. Le truc du switch est pire! Déjà que certains s’emmêlent entre DM et Tweet, alors penser à bien poster sous la bonne identité est un truc pour les Gémeaux ou Schyzo.
    Pour reprendre le débat sur le désastre ou succès, tu peux penser que 40 millions est extraordinaire ou que dalle. Tout dépend comment tu te places…
    En effet, je n’ai pas cité l’API car je n’ai pas regardé.
    Ma façon de bloguer est déroutante. J’ai des phases.

  • loran dit:

    Pour ma part, j’ai pris soin d’avoir plusieurs profils Google (donc Gmail).

    Ce qui fait que naturellement, « loran750″ est celui dédié à la casquette « web [dont SEO] ».

    Je ne mélange pas mes profils, j’essaye de bien cloisonner mes profils privés de mes différents profils « non » privés.

    Y compris sur Facebook, grâce à la notion de groupes mais aussi grâce à la granularité verticale et horizontale des « amis », qui est pas trop mal faite.

    Pour Google+, j’ose espérer que ce manque va vite être comblé, même si je n’y suis pas exposé comme je l’ai indiqué plus haut.

  • Beloteur dit:

    Google a du retard, c’est un fait. Mais je note aussi que FB s’adapte et reprend certaines idées de G+. Les listes après avoir vu les cercles et depuis ce matin la largeur de l’iframe des apps.

    La largeur c’est anodin mais faire un jeu avec une largeur de 750px ou 938px c’est pas pareil et les éditeurs le savent.

    Maintenant ce point n’est clairement pas suffisant mais lorsque FB appauvrit la viralité (Zynga -700k daily active users, idem pour mon app dans des proportions différentes ;) -250k/mois) si GG propose une alternative je n’hésiterais pas à encourager mes users FB à migrer vers G+.
    Si le jeu est mieux sur GG que sur FB, les freins sont moindres et les leviers marketing pourront être mis en place si l’effet boule de neige est garanti. Les jeux amènent des users GG va capter les amis des nvx users, etc… Dernier point, les 30% de FB sur les crédits piquent un peu après reste à voir la politique que GG adoptera dans le futur.

    Le local business me parait aussi un moyen intéressant pour attirer les entreprises, bons plans et clients. Avec la masse d’entreprises référencées sur GMaps, ils auraient l’opportunité d’inciter ces entreprises a créer leur page sur G+ pour ensuite les mettre en avant auprès de la communauté et pourquoi pas leur faire profiter des bons plans que les entreprises pourraient offrir.

    G+ ne possède pas le social dans son ADN mais ils ont quelques arguments à faire valoir, à voir comment ils vont s’en servir. Maintenant de la à dire que c’est « un échec cuisant », je préfère attendre.

  • Beno dit:

    Ah mon avis tu n’as sutrout rien compris au fonctionnement de G+ que tu te bornes à comparer à Facebook ou Twitter.

    Et puis ne te plaint pas trop, tu viens de gagner en visibilité sur G+ grâce à cet article ;)

    Commence par te faire partager un cercle de gens interressants et oublie d’espérer que tu te fasses cercler juste parce que tu as cerclé une personne(ça ne marche que sur twitter ça, et encore…) . Les gens préfèrent la qualité à la quantité et si tu ne postes rien d’interressant personne ne s’interressera à toi et tu auras en effet l’impression d’être dans le désert de Gobi.

    Pour un mec qui est consultant « en visibilité » tu fais un peu vite l’impasse sur la nouveauté

  • Jean-Louis Bourghol dit:

    Que penser de Diaspora ?

    https://joindiaspora.com/, j’ai reçu mon invit ce matin.
    Je vais tester.

  • Gwaradenn dit:

    Google+ est utilisé par un public bien ciblé, switché d’une page à une autre n’est pas bien compliqué.
    Je ne suis pas fan de Google+, mais je ne me priverais pas des atouts qu’il offre, pages entreprises comprises. ;-)

  • Jérémy Borelli dit:

    Cher Jean Louis, Diaspora est bourré de faille. mais le concept d’un Facebook Open source laisse reveur.

  • Particulier dit:

    Au delà des problèmes de page pro/perso c’est bien le panel présent sur Google+ qui pose problème.

    Et votre phrase : « les pages Google+ ne sont pas intéressantes pour les entreprises qui veulent draguer ailleurs que la tranche de geeks power users masculins qui gravitent sur le réseau social Google » résume bien ma vision.

    Les utilisateurs Google+ ne sont pas représentatifs de toute la société (Facebook non plus mais s’y approche certainement plus).

  • ID Agency dit:

    G+ ça existe encore ? Blague à part, outre cette interrogation que tu soulèves, je crois également que G+ est un échec ! Les ingénieurs de chez GG se sont contentés de copier FB en apportant, il est vrai, quelques fonctionnalités supplémentaires et des améliorations notoires. Mais une fois le buzz passé, que reste-t-il ?

    Sincèrement GG devrait arrêter le social et se concentrer sur le Search pour renforcer leur domination.

  • lionel dit:

    Bonjour Laurent,

    Je n’ai pas encore adhérer à Google + dont il m’est difficile d’en parler négativement où positivement. Ceci étant, merci pour ton retour utilisateur. Cela donne toujours des indications.

  • Olivier Duffez dit:

    Même si je ne partage pas les gros reproches de Laurent, je reconnais qu’il y a encore bcp de pb à régler par Google + sur les pages

  • C3M dit:

    complètement en phase

  • Sylvain dit:

    Bon, et bien moi je l’ai créé quand même parce que je ne veux pas que l’on me pique le nom, ce qui était le cas sur Twitter.

    Après, on verra à l’utilisation, mais sinon, je vois aussi que l’on peut choisir à partir de quoi on post.

  • sténotypie dit:

    Google devrait proposer une version de google+ Pro avec validation comme Google Adresses pour éviter les ursurpations d’identité et offrir des services pros adaptés

  • Samuel dit:

    Je pense comme certains commentateurs que tu regardes vraiment google + à travers un mauvais prisme, pour ma part je tombe sur beaucoup plus d’articles intéressants en consultant ma homepage google+ que celle de twitter, il y a beaucoup moins de bruit et le fait que les recos fassent remonter les bons articles est vraiment bien niveau « curation ».
    En tous cas pour les travailleurs du web, je pense vraiment que google+ est un outil non superfétatoire mais bien utile.

  • YvanDupuy dit:

    Personnellement, j’ai fait le choix de ne pas ouvrir de compte Google plus. il y a aussi beaucoup de nouveaux acteurs intéressants comme par exemple Unthink ou todobravo, qui axent leur stratégie sur le (ex?) point faible de Facebook: la confidentialité. Je pense comme toi que google ne percera pas dans le social, il suffit de regarder en arrière, que cela soit avec Wave, buzz ou le petit orkut qui n’ont jamais « fait de flammes »

    Yvan,

  • Phil dit:

    n’oublions pas que Gg+ n’est qu’au début de sa naissance, attendons qu’il soit en vitesse de croisière pour pouvoir le comparer à ces rivales.

  • Le juge dit:

    Suis un peu du meme avis que Gwaradenn sur le coup – mais c’est parfe que nous sommes des membres de ce public bien ciblé par Google. Et comme lui je n ee priverai pas d’une page perso et possiblement pro un jour meme si moi non plus je ne suis pas fan.

    Je n’etais pas fan de ma premiere voiture (fiat panda 500) mais elle faisait le boulot – si GG+ m’apporte quelque chose… je m’en servirai

  • Création site dit:

    Je ne suis pas vraiment d’accord. Certes il manque quelques détails comme l’administration de la page avec plusieurs comptes. Mais les cercles sont une réussite par exemple, on trie facilement ses contacts comparé à facebook.

    Et niveau référencement, ça fait toujours un backlink intéressant je pense, je ne sais pas quel importance peut attribuer google à la présence de son site sur G+ ?

  • Coque iPhone dit:

    J’ai été inspiré d’attendre l’arrivée des pages alors =) !

    Google+ est vraiment très joli, tout ce qu’on veut. Par contre vrai marché de niche je suis parfaitement d’accord.

    Je ne sais pas vous, mais j’ai créé mes pages (ici : https://plus.google.com/b/105749761148946914068/ et là pour ceux que ça intéressent =D !! https://plus.google.com/b/112363951398530419777/ )

    mais une fois créée, si on ne fait pas tout de suite le bouton de partage et qu’on commence à publier sur sa page, quelle galère pour le retrouver !
    C’est sous-organisé de ce côté Facebook a beaucoup d’avance et c’est très très énervant…

  • objectifargent dit:

    Je ne pense pas qu’il soit possible même pour google de rattraper le retard qu’ils ont sur Facebook sans passer par un période de « bêta » qui est forcément décevante. Pour ma part j’attend encore quelques mois avant de voir se que sa vaut.

  • sorcier dit:

    Hé bien si cela peut te rassurer , moi je te suis toujours sur g+ … ( même si je n’y suis rarement … )

    Pour moi, Je suppose qu’il s’agit de page supplémentaire pour poser ses liens, une sorte de blog amélioré, un mélange entre twitter et facebook avec quelques fonctions en plus dont je n’ai pas l’utilité…

    A voir avec le temps si la sauce prend, mais je commence a rejoindre certains qui pensent que l’hégémonie de google est a son apogée, est qu’a force de vouloir tout faire et de tout manger au passage ( fais ce que je dis mais surtout pas ce que je fais … ha et au fait je te pique ton contenu … etc …) le moteur boulimique risque de faire une overdose …

    Comme certains disent : ne pas mettre tout ses oeufs dans le même panier et ne pas oublier que d’autres moteurs de recherches existent …

  • Nounou dit:

    Ce qui m’étonne c’est qu’ils osent sortir un truc aussi bancal… C’est pas n’importe quelle boite amateur pourtant non ? Ils ont des soucis d’argent ?

  • Pango dit:

    Salut,
    Je teste à peine google plus, mais j’ai du mal à voir l’utilité pour ce qui est des entreprises et autres entités.
    Je sais pas si j’aurais une réponse, mais je me demandais, apparemment il était possible de créer un profil google plus que pour des personnes physiques, sauf que là j’ai utilisé une adresse gmail/un compte google spécifique à un groupe de musique, pour créer le profil google+ de ce groupe, dans le but de créer la page google+ de ce groupe ( ! )
    Est-ce que je dois m’attendre à voir mon profil supprimé vu que ce n’est pas le profil d’une personne physique?

    Merci pour d’éventuelles réponses…

  • jmjm dit:

    Salut,
    Google+, c’est bien, enfin… quand il y aura un peu plus d’utilisateurs.
    Il manque une fonction très importante, la possibilité de publier un flux RSS sur une Page Google+ (par exemple, afin que nos articles blog soient repris automatiquement sur notre Page Google+). Pour cela, Google devra impérativement proposer une application « maison » Google.

  • webwep dit:

    Les utilisateurs Google+ ne sont pas représentatifs de toute la société (Facebook non plus mais s’y approche certainement plus).

  • Serge dit:

    Bonjour

    Si même les pros du SEO et des réseaux sociaux ne sont pas d’accord, il est difficile pour les amateurs éclairés de savoir quoi faire. La 1ère solution est d’attendre mais le train peut passer sans nous, la 2ème c’est d’y aller et de faire des erreurs.

  • copilot dit:

    J’ai moi aussi créé un compte sur G+ par curiosité et parce que certains de mes amis y étaient. Résultat: absolument nul. j’ai pas vraiment vu l’intérêt, l’interface m’a pas plu du tout du coup, j’ai laissé tombe.

    Pas mal l’article sinon. J’aime bien les esprits critique ^^

    Bonne journée

  • Libre dit:

    Ce qui me fait tiquer c’est de me dire que si je ne suis pas dans la première charette, je vais ramer pour exister sur Google +… Comme actuellement sur Facebook.

  • Nexus dit:

    JE trouve google+ totalement dénué d’intérêt. JE vois bien le gros flop à la google buzz arriver. Il a trop de retard sur le créneau et très peu de gens y sont… Bref j’ai rennoncé à l’idée de me créer un compte sur G+

  • Jérémy dit:

    Quoi qu’on en dise, Google a développé de bons concepts dans G+ mais fait face à un leader mondial incontesté. Même si Facebook est parfois sujet à des critiques virulentes, il n’en reste pas moins un site incontournable vu le nombre d’inscrits. Ils n’ont plus vraiment de preuve à faire. Mais comme le dit justement Laurent, Google n’est pas fait pour le social. En revanche, il est important de souligner le vrai travail d’ergonomie et de concepts innovants malgré le (vrai) problème de développement optimisé pour une bonne utilisation d’un réseaux social.

  • Bloguer ou ne pas bloguer » Pas d’Engine pour Eugénie dit:

    […] en plus : Fuyez les pages Google Plus ; dangereux pour les entreprises, mais, pour les individus ? … Pas réellement ! ; je parle […]

  • Nicolas dit:

    Je suis tout à fait d’accord avec toi . Google + est bien à la traîne derrière Facebook et cela ce voit un peu plus chaque jour.
    Super post !

  • sabine dit:

    Google+ j’ai failli me faire prendre moi aussi. Mais je peux m’en passer pour l’instant. Facebook est là !

  • maverick7 dit:

    Je pense que facebook est largement suffisant, donc laissez cette histoire de Google +

  • Antoine dit:

    Je pense que Google Plus est pour le moment plus réservé aux expert des réseaux sociaux et de la communication.
    C’est pas vraiment un réseau social personnel comme Facebook, et je me demande même si ça le deviendra.

    De plus c’est un réseau social encore jeune, qui va plus ce développer pendant ces prochaines années que son concurrent Facebook.

    Enfin, c’est sur que vu la qualité de Facebook ils ont encore du boulot !

  • Guillaume dit:

    Bonjour,
    Félicitation pour votre blog, très intéressant.
    Je ne partage pas votre avis sur G+.
    Les éditeurs web se plaignent à longueur d’année de l’hégémonie de GG sur le search … Mais cette situation est née de deux choses: 1/ GG a su évoluer rapidement et construire un outil très performant alors que les concurrents se plantaient pour certains… 2/ GG a surfé sur l’image du moteur « alternatif » et « libre »… Qui a bcp plu aux webmasters et aux geeks de tous poils. Ces derniers sont alors devenus des prescripteurs actifs. Du marketing viral en qq sorte.
    Dénigrer G+ face à FB revient un peu à la même logique.
    Il n’y a que 40 millions de membres sur G+?, il manque ceci ou cela? OK peut être … Mais il est à mon avis primordial à moyen terme de laisser se développer un concurrent à FB (Qui n’en a réellement aucun à ce jour) – Faute de quoi nous n’aurons pas de solution de repli lorsque FB imposera de nouvelles règles, plus contraignantes (Bannissement à vie de certains, pages premium payantes, …)