AccueilRéférencement ➟ Interview d’Adrien, fondateur de Botify

Interview d’Adrien, fondateur de Botify



botifyVous avez entendu parler de Botify, mais ne savez pas trop en quoi ça consiste.

Adrien Ménard, PDG de Botify, répond à quelques questions pour mieux comprendre les atouts de l’outil,  crawler de site Web indispensable pour mieux maîtriser ce qui se passe sous le capot.

Désormais, l’analyse de logs et l’amélioration de la performance sont plus que jamais des éléments vitaux à améliorer.
Botify est conçu pour vous aider dans cette tâche touffue.

En attendant que je vous fasse faire le tour du propriétaire en vidéo, voici les réponses aux principales questions qu’on peut se poser à propos de Botify.
N’hésitez pas à continuer l’interview via les commentaires !

Interview

Bonjour Adrien, peux-tu nous présenter Botify en quelques mots ?

Bonjour et merci Laurent de m’avoir proposé cette interview.

Notre métier chez Botify est d’éditer des applications web qui permettent d’auditer automatiquement un site pour en découvrir les pistes d’optimisation de son référencement. Botify a donc vocation à analyser tous les éléments pouvant avoir un impact sur votre SEO. Nous traquons tout ce que nous pouvons traquer en crawlant votre site (le duplicate, les erreurs serveurs, les liens internes….) ou en analysant vos logs (le crawl des différents bots de Google, les pages actives etc….).

Vous venez d’annoncer le lancement de la version SaaS du crawler.
Deux applications différentes sont donc disponibles ?

Oui, nous commercialisons désormais deux applications : la première est l’analyseur de logs. Elle a pour objectif de vous révéler concrètement les pages que Google connait ou ne connait pas de votre site, et cela filtré par type de pages (produits, recherche, catégorie etc…). Vous avez entre les mains toutes les informations pour optimiser votre crawl de Google et le monitorer au quotidien. Vous avez même un mail qui vous dit tous les matins ce que Google a découvert la veille,  les erreurs ou les nouvelles pages actives en SEO.

La seconde application, que nous venons donc juste de lancer et qui est désormais une offre 100% SaaS, est un puissant outil d’audit de la structure de votre site. En tant qu’utilisateur, vous paramétrez votre crawl (vitesse, périmètre, nombre de pages etc…) depuis votre espace de travail en ligne, accédez ensuite à votre rapport et à l’url explorer qui vous permet de plonger dans vos data en écrivant vos propres requêtes ou vos propres filtres.

En quoi Botify se différencie des autres crawlers ?

L’application est bien plus qu’un simple crawler. Nous l’avons conçue comme un espace de travail auquel vous allez pouvoir vous connecter pour retrouver vos rapports d’analyses ou interroger vos data. Nous sommes très fiers par exemple des fonctionnalités comme l’url explorer, véritable moteur de recherche pour analyser vos données ou les suggested patterns, qui vous proposent automatiquement les types de pages concentrant les optimisations à réaliser.

Je pense aussi que la différence ne se fait pas seulement sur les informations remontées mais également dans la simplicité d’utilisation. Vous pouvez lancer vos analyses en moins de 5 clics ! Plus besoin de ligne de code, tout est très simple. Les limites de crawl sont aussi très élevées. Vous pouvez par exemple analyser jusqu’à 1 million de pages / crawl ou 5 millions de pages / mois. Et ces limites devraient rapidement être augmentées.

Quel premier bilan tires-tu des 3 premières semaines de lancement ?

Le bilan est extrêmement positif pour deux raisons. La première est l’accueil qui a été fait de la part de la communauté. Nous avons vraiment été surpris car les retours ont tous été extrêmement chaleureux et sympathiques. Il y a eu également beaucoup de suggestions pour améliorer l’outil, toutes très constructives. C’est une vraie satisfaction. La seconde raison est le nombre d’utilisateurs ayant recourus à l’application. Plusieurs centaines en moins de 3 semaines ! C’est beaucoup plus que ce sur quoi nous tablions. Nous ne sommes bien entendu qu’au début de l’aventure mais c’est extrêmement encourageant pour la suite.

Justement, que prévoyez-vous pour 2014 ?

2014 va être une année passionnante. Nous allons nous concentrer autour de 3 sujets majeurs. Le premier est les fonctionnalités offertes à nos utilisateurs : nous essayerons d’en proposer le plus régulièrement possible, au moins deux fois par mois. A partir de ce lundi par exemple, vous avez la possibilité d’analyser vos pages en https. Le second sujet est l’expérience utilisateur : nous voulons qu’elle soit la meilleure possible en s’appuyant sur de nouveaux outils de collaboration, d’aide en ligne ou de scénarios pré-établis. Le troisième sujet est l’internationalisation : nous réalisons déjà 10% de notre CA à l’étranger mais nous voulons être beaucoup plus haut à la fin de l’année.

Quel est le profil type de l’utilisateur de la version SaaS du crawler de Botify ?

Nous constatons depuis 3 semaines qu’il est extrêmement varié. Les sites analysés vont de quelques centaines à 1 million de pages (la limite actuelle) et les utilisateurs sont aussi bien des SEO managers chez l’annonceur, des freelance ou des consultants SEO en agence.

J’ai vu sur le site que vous proposiez un programme de certification (que je vais tenter dans quelques jours).
En quoi cela consiste-t-il ?

Les agences et les consultants SEO sont les mieux placés pour tirer 100% profit des data remontées par l’application. C’est pour cela que nous avons créé le programme de certification qui va donc permettre au client final de recourir à des agences pour qui les données Botify n’ont aucun secret. La certification se déroule en deux temps : une formation par nos équipes dans les locaux de l’agence, puis un test à passer en ligne pour obtenir la certification. Une fois certifiée, l’agence est mise en avant sur notre site et a accès à des contenus exclusifs ou de nouvelles fonctionnalités en avant-première.

Liens

Vous avez aimé cette lecture ?
Abonnez-vous à ma newsletter pour être le premier au courant de mes dernières trouvailles SEO, distillées uniquement par ce canal.



12 réponses dans “Interview d’Adrien, fondateur de Botify”

  • Aurélie dit:

    Je ne t’ai jamais vu aussi actif sur ton blog Laurent, les interviews et les billets s’enchainent et ça n’est pas pour me déplaire, bien au contraire !

  • Thomas Cubel dit:

    Bonjour,

    Interview simple et efficace. Merci Laurent, Merci Adrien.

    J’ai eu l’occasion de tester Botify et il s’avère en effet être un outil très prometteur.
    Il est clair, intuitif, et les données qu’il présente sont de qualité et extrêmement bien présentées.

    J’espère que les prochaines fonctionnalités feront de votre outil une valeur de plus en plus sure pour de nombreux professionnels.

    J’aurai quand même une ou deux questions à poser à Adrien s’il le veut bien.

    Apparemment chez Botify, vous voulez proposer des nouvelles fonctionnalités assez régulièrement. Or, la recherche, le développement, la mise en place, les tests… prennent en général beaucoup de temps.

    Combien êtes-vous sur le coup ? Quels langages utilisez-vous pour arriver à cette cadence ? Merci

    Bonne continuation et merci pour l’interview !

  • Patrick dit:

    Bien vu pour les différents types de tarifications. La non-obligation d’un abonnement supplémentaire est un gros plus.

  • Julien dit:

    La solution Botify est excellente.
    Le seul reproche concerne la tarification. Je ne sais pas pour les autres, mais je trouve ça confus. Pourquoi ne pas avoir une solution tout en un au lieu de segmenter ?
    En plus, le site part des fois en anglais, alors qu’on est en français.
    Vous avez l’air très porté sur l’UX, mais il faut aller jusqu’au bout avec votre site vitrine.

  • carine dit:

    Sympa comme interview .
    J’aimerais si tu peux voir les interview de rudy ou korleon ( que j’aime bien et que je suis sur twitter )

  • Alain Canu dit:

    Interview très intéressante sur Botify.
    Comme toujours tes articles sont très pertinents.

    Du coup Laurent je me pose une question:

    Tu donnes régulièrement dans ton blog plein d’astuces SEO notamment dans la dernière vidéo que tu as faîtes où tu dévoiles pas mal de secrets que tu utilises.

    D’un autre coté tu encourages tes lecteurs à participer à la formation seo high level auquel tu interviens.

    Est-ce vraiment nécessaire que tes lecteurs aillent à cette formation alors qu’au fur et à mesure tu dévoiles gratuitement tous les secrets SEO?

  • Monica Médias dit:

    On a eu très peur..
    Car c’est bien connu: Vidéo killed the Seo Stars.

    Un vrai post Bourrellyen juste avec des mots? Quelle rareté, alors pour fêter ça, juste une question à la con: quelles différences entre un Botify payant et un Watussi gratuit?
    Sûrement des centaines (espère-je).

  • IFDP dit:

    Et bien décidément, la production de billets s’est intensifiée ici. Nouveau challenge un billet par jour ? ;). En attendant je me pose un peu la même que question que Monica par rapport à Watussi ?

  • Laurent dit:

    @Aurélie : je n’ai pas de cadence en tête, mais c’est vrai qu’en ce moment je publie pas mal.

    @Thomas @Patrick @Julien : je vais laisser Adrien répondre.

    @carine : ils sont prévus. LA question est « quand ? »

    @Alain : ceux qui savent lire entre les lignes n’ont pas besoin de formation. Par contre, ceux qui veulent vraiment être prêts à actionner doivent passer par un transfert de compétences (one on one) ou une formation type seo high level.
    Au fait, il n’y a pas de « secrets » dans le SEO.

    @Monica & @IFDP : Adrien pourra extrapoler, mais Watussi existe aussi en version payante. La version gratuite est limitée dans les données et la taille du site qu’il peut ingurgiter (quelques milliers de pages max).
    Botify est aussi très fort en UX et reporting.
    Après, les logs ça reste les logs. Tu peux même les traiter en .xls si tu veux.

  • Adrien dit:

    Whooo!! Cela fait beaucoup de commentaires. Merci à tous !

    @Laurent, encore merci de m’avoir laissé présenter notre projet.

    @Thomas. Bonne remarque! C’est très ambitieux de vouloir poster de nouvelles fonctionnalités aussi souvent. Il se trouve que nous avons beaucoup d’idées sur là où nous voulons amener l’app, c’est donc un impératif. :-) Notre organisation est tournée vers la mise en prod la plus rapide possible. Cette semaine, nous avons par exemple mis en ligne le nouveau dashboard et ce matin le pay as you go. Tout ne sera pas possible aussi rapidement mais nous voulons être le plus itératif possible.

    @Patrick : merci !

    @Julien, Le pricing est un sujet passionnant et nous apprenons beaucoup depuis le lancement. Chaque palier d’abonnement donne accès à TOUTES les fonctionnalités de l’application (crawl, report, url explorer). La limite est effectivement le nombre de pages analysées. Nous cherchons toutefois à mieux nous adapter et comme je le disait plus haut, nous venons de mettre en place le pay as you go (https://fr.botify.com/pricing/). Hâte d’avoir le feedback de la communauté ! (Pour le FR/EN, on en a bien conscience, ce sera vite corrigé et un compte Twitter FR sera bientôt créé).

    @Monica, @IFDP, nous connaissons très bien JB de Watussi et c’est top de voir qu’autant de pros du SEO s’intéressent à nos sujets. Comme le dit Laurent, les fonctionnalités d’une app gratuite sont forcément différentes d’une app payante car les contraintes et les enjeux ne sont pas les mêmes (coût, limites possibles, UX etc…). Nous vous réservons également pas mal de surprise dans les semaines et mois à venir que ce soit sur les fonctionnalités ou les ressources pour s’approprier l’application.

    N’hésitez pas à me dropper un mail si vous avez d’autres questions. Merci encore.

  • mconcept100 dit:

    Étrangement je m’intéresse à cet outil et cela me permet de faciliter des tas de choses, donc je vais essayer mais j’aimerais avoir un retour d’expérience tant sur l’utilisation que l’efficacité de ce dernier.

  • Marie dit:

    Très pratique cet outil en effet. J’aime beaucoup l’aspect de web crawling. Je trouve cet outil innovant et les tarifs sont très corrects (ça débute a priori à seulement 39 euros,ce qui est correct). Un très bon produit !