AccueilPodcast ➟ Podcast SEO Vol. I Ep. 13 : [Exclu] Présentation des WebTools Yooda

Podcast SEO Vol. I Ep. 13 : [Exclu] Présentation des WebTools Yooda



Le podcast référencement ouvre ses portes à une édition spéciale pour présenter les Yooda Webtools.
L’outil en ligne permet d’auditer des sites concurrents et travailler ses mots clés.
Cette nouveauté marque également l’entrée de Yooda dans une nouvelle approche d’outils en ligne, permettant d’explorer de nouveaux horizons, tout en se reposant sur la solide base du logiciel existant SeeURank.

Pour la petite histoire

Mon amitié avec les Yooda boys remonte à mes débuts dans le référencement.

Depuis toutes ces années, j’ai toujours trouvé remarquable l’écoute de nos besoins et la réactivité à proposer les meilleures solutions possibles.

Par exemple, lors d’un apéro, Damien (le grand manitou du code chez Yooda) nous demande quelles sont les tâches rébarbatives dans notre travail qu’un outil pourrait faciliter. Bien entendu, les inscriptions annuaires sont nominées en haut du podium. Damien part en vacances et à son retour, il nous montre Yooda Submit Center.

Lors du dernier SEO Campus, toujours après un apéro, je montre SEMrush à Damien. Quelques mois plus tard, Romain (le grand manitou du marketing chez Yooda) me partage son écran pour me montre la Beta de l’outil que vous allez découvrir maintenant.

Yooda WebTools

Au départ était SeeURank, un logiciel d’audit de site et de suivi du positionnement, qui a largement fait ses preuves au sein de la communauté.

Aujourd’hui, Yooda nous ouvre les portes de son fabuleux labo de R&D qui connaît la quasi-totalité des sites francophones et possède une base de mots clés de 15 millions.

L’objectif évident était de proposer un outil hyper simple à utiliser, mais qui puisse procurer des données puissantes et actionnables immédiatement. Cela donne Yooda WebTools.

Regardez le screencast suivant pour avoir un tour d’horizon de l’outil, mais mon petit doigt me dit que ce n’est qu’un début.

NB : les infos sur les différentes versions (nombre de crédits, nombre de résultats, .csv) ne sont pas définitifs.

Nous avons enfin accès à des tools centrés sur le Web francophone par une entreprise spécialisée sur notre secteur.

Son avance sur les concurrents va être difficile à rattraper car cela fait des années que Yooda torture les données de son index dans tous les sens, en se spécialisant précisément sur le marché qui nous concerne.

En plus, comme évoqué précédemment, la faculté d’adaptation, qui fait partie de l’ADN de la société, est désormais décuplée grâce au modèle WebTools.

L’ouverture du labo R&D de Yooda est une chance inespérée d’avoir enfin une vision bien plus précise de notre portion du Web, au lieu d’essayer de tirer parti d’outils anglo-saxons.

Mon conseil est de les assommer de demandes pour en avoir toujours plus.
Si vos suggestions sont pertinentes, je vous promets qu’elles peuvent devenir réalité.

Easter Egg

Abonnements

  • Flux RSS du Podcast Référencement.
  • iTunes : abonnez vous à la Chronique Référencement.
Le podcast SEO est sur iTunes

Youtube & Co.

YoutubeDailymotionVimeo

Vous avez aimé cette lecture ?
Abonnez-vous à ma newsletter pour être le premier au courant de mes dernières trouvailles SEO, distillées uniquement par ce canal.



36 réponses dans “Podcast SEO Vol. I Ep. 13 : [Exclu] Présentation des WebTools Yooda”

  • Pierre dit:

    L’outil a l’air bien conçu et ergonomique, et je suis bien content de voir une boite francophone occuper une telle place. Je connais les autres outils que tu cites , que j’apprécie pour des sites anglophones, mais ils ont tjs un certain décalage pour notre sphère francophone.
    Je ne suis pas encore devenu client payant de Yooda mais j’ai discuté avec un des développeurs au dernier SEO Campus et c’était très intéressant.
    L’aspect étude de KW est spécialement pertinente, et effectivement SEMRush m’a récemment plutôt perdu. Nul doute qu’il reste du potentiel d’amélioration, les graphs d’historique sont un critère important – les clients adorent les courbes qui montent, mais je les ai perçus bien à l’écoute et réactifs côté « R&D SEO ».
    Maintenant on piaffe d’impatience pour la sortie officielle ou au moins une beta élargie ;-) (Le suspens est compensé par une inscription pour être informé quand ça se fera, trouvé sur leur site : http://webtools.seeurank.com/ )
    Merci de la revue / présentation.
    Pierre, NetAgence, Rennes.

  • Louis dit:

    Un webtool qui promet, vivement la sortie qu’on puisse tester tout çà en profondeur, à ce prix je fonçe. En tout cas, cela est encourageant que des Français se penchent sérieusement sur ce genre d’outils et le fait qu’ils soient à l’écoute de nos problématiques est un plus énorme.

    A suivre…

  • Marian dit:

    Bon première minute de la vidéo et pour moi c’est un SEM Rush like, mais j’ai hâte quand même d’avoir les premiers retours sur les données françaises et si possible une comparaison avec celle retournée par des outils concurrents et la réalité afin de voir qui se rapproche le plus de la réalité.

    En tout cas je me suis inscris pour être prévenu du lancement :)

  • Loran dit:

    Hello

    contrairement à mon collègue Marian, je suis plus dubitatif quant aux possibilités de SeeUrRank.

    Je m’explique : nous avons un ensemble d’outils qui font référence dans le monde des SEO worldwide : semrush, ahrefs/majesticseo, seomoz, …

    A partir de ces outils, sont apparus d’autres outils qui agrègent les données sources pour produire des données analysées, qui peuvent être utilisées pour la stratégie de gouvernance d’un site internet.

    Je pense à CognitiveSEO, Raven Tools, et les quelques autres.

    Bref, webTools concurrence qui en fait ?

  • Le Juge dit:

    Aieuuuuu – Comment je prends des baffes en termes de visibilité par rapport a toi et a Sylvain… on voit pas bien mais pfiouuuu y’a de la marge… J’attends avec impatience le prochain podcast avec Lionel et Romain parce que je fais deja parti de ceux qui leur en demande toujours plus … mais bon c’est aussi parce que je suis un cas un peu spécial

  • Christian dit:

    Salut Laurent,

    Je me sers de semrush, mais beaucoup plus de l’API que du site car , forcément, je me suis fait ma propre tambouille avec les données fournies. Ma question donc : une API est-elle prévue ?

    Christian

  • Romain Manniez dit:

    Si j’ai bien compris c’est possible d’inclure cette nouveauté dans son abonnement Yooda ou c’est en plus? Si c’est le cas c’est vraiment pas mal !

  • Adrien dit:

    Les outils Made in USA m’ont toujours tapé sur le système.
    C’est une excellente nouvelle de voir enfin un outil français sortir du lot.
    En plus, il a l’air canon.
    Bravo Yooda

  • RaphSEO dit:

    Hello, depuis le temps qu’on en entends parler à demi mot ça fait plaisir de voir enfin du concret.
    Moi le gros atout que j’y vois principalement, c’est un webtool dédié au marché français.
    Grâce à des gens comme Damien, Lionel ou encore RDD et DZ les seo français vont bientôt avoir tous leurs outils dédiés.

  • Polo_Seo dit:

    Merci pour ta présentation. C’est clair que l’équipe Yooda fait un travail formidable, je suis d’ailleurs entrain de faire valider l’achat du soft par ma direction et ces nouvelles fonctionnalité sont que du bonus !
    Et je connais aussi la date de sortie mais en effet gardons le mystère ;)

  • Philippe dit:

    C’est clair que ça donne envie.
    N’ayant pas de gros besoins, ni beaucoup de temps je sens que je vais me laisser tenter dès le mois prochain, l’offre semblant être accessible aujourd’hui.

  • Marie dit:

    Ah enfin un tool français concurrent de SEMRush mais surtout un webtool !! Merci Yooda :)

  • Pierre dit:

    Ça à l’air pas mal du tout, en tous cas beau boulot de la part de Yooda qui sort un bel outil à un prix tout à fait abordable. Je sent que je vais laissez au placard semrush …

  • Stephane Dieter dit:

    Ah enfin les WebTools sont là :)
    Merci Yooda

  • vince dit:

    ça claque !!! j’ai hâte de pouvoir le manipuler !
    Au passage, bravo la Yooda Team !!

  • Fred dit:

    SeeURank a été mon premier outil, avant Falcon. Romain Bellet s’était alors déplacé dans ma boîte pour présenter l’outil (il est vrai à quelques centaines de mètres de la sienne, Aldéis). Malgré quelques défauts ergonomiques, l’outil était déjà bien pratique, notamment pour les audits. Le passage à Falcon a été un peu délicat avec pas mal de bugs au lancement, et surtout une grosse augmentation de tarif par rapport à la version précédente (plus les chiffres en tête). Le prix reste encore assez dissuasif pour une petite boîte(890€/an pour la version sérénité – certes plutôt alléchante, et 390€ pour un service assez basique) mais l’investissement est aussi sans doute la gage d’un gros gain de temps pour les gros projets. A voir au cas par cas. Un billet sur Ranks un de ces jours, l’autre frenchy qui mérite qu’on s’y attarde?

  • Alexandre dit:

    Intéressant, nous avons également sorti au mois de Septembre dernier un outil made in france appelé SEMvisu.com (cité au début de la vidéo) qui permet d’analyser les mots clés de son site et de ceux de ses concurrents pour les leviers du SEO et de l’AdWords (et sur une base Française principalement).

    Il est déjà disponible en freemium et il sera donc très intéressant de pouvoir comparer avec cet outil quand il sera effectivement sur le marché. En effet par rapport à SEMrush ces outils dédiés à un marché spécifique sont plus intéressants et parfois plus pertinents même si ils n’ont pas toujours un historique aussi profond.

  • Sylvain dit:

    Mais pourquoi est-ce toujours moi que tu viens espionner ? :-)

  • coque iphone 5 dit:

    C’est clair que ça donne envie.
    N’ayant pas de gros besoins, ni beaucoup de temps je sens que je vais me laisser tenter dès le mois prochain, l’offre semblant être accessible aujourd’hui.

  • Christian dit:

    @RaphSEO
    + effiSpin, xSpin, Human Easy Spinner, semvisu, etc.
    tout cela made in France dis ;-)

  • coffre fort dit:

    J’ai déjà utilisé Yooda pour des backlinks, et l’interface était plutôt sympa, je m’en vais essayer ça de suite pour mon site.
    Merci pour le partage!

  • Yooda (Yooda) dit:

    Merci Laurent d’avoir accepté de tester SeeUrank Webtools en avant première et d’avoir réalisé cette belle présentation.

    Merci à tous pour vos retours et vos encouragements. Nous serons à votre écoute et accueillerons vos remarques et critiques pour faire évoluer l’outil. Et ainsi vous apporter les informations dont vous avez besoin.

    Petit conseil aux utilisateurs de SeeUrank, gardez sous le coude vos identifiants Yooda Manager (login & mot de passe). Ils vous seront utiles pour accéder en ligne à votre SeeUrank Webtools.

    SeeUsoon ;)

    Romain (Yooda)

  • Christian dit:

    @Yooda
    Pour l’API Romain ? Est-ce prévu ?

  • Frederic dit:

    Un outil français qui donne envie ^^
    Franchement j’espère que tu auras de l’affiliation pour cet outil :)

    En tout cas une chose est sûr, je vais en faire l’acquisition ^^

  • Frederic dit:

    @Romain de Yooda, j’allais envoyer un mail chez vous pour savoir si c’était inclus dans la licence de base ( Celle de SeeUrank j’entends ), j’ai ma réponse un mail économisé !

  • Thibaut dit:

    Merci Laurent pour cette présentation et bravo pour l’effort sur la vidéo. C’est toujours plus agréable de découvrir un outil de cette façon.

  • Yooda (Yooda) dit:

    @Christian : l’API est à l’étude …

    @Frederic :
    - Oui pour l’affiliation.
    - Oui gratuit pour les utilisateurs licence SeeUrank (Suite)
    (nb de crédits variable en fonction du type d’abonnement Ecommerce, Agency, Sérénité).

  • Bloguer ou ne pas bloguer » Pas touche dit:

    [...] Conférence : Présentation des WebTools Yooda. [...]

  • Maxime dit:

    L’outil check le top 20 ou le top 10 ?
    J’aimerai vraiment qu’il existe un outil allant plus loin que ça pour découvrir encore plus de mots clés avec du potentiel.
    Ahrefs l’a fait pendant un moment, ça doit coûter très cher en ressource, c’est sûrement pour cela qu’ils ont limités à 20 eux aussi.

    Sinon, pour en revenir à l’Alexa Rank, en France (et aussi aux Etats-Unis mais à moindre mesure) les sites visant les webmasters sont largement mieux classés que les autres car ce sont les seuls utilisateurs à avoir la toolbar installée.

  • Christian dit:

    @maxime
    +1,

    ahrefs allait jusqu’à la place 200, ce qui permettait de voir les stratégies bien avant les arrivées en top 20
    la limite au top20 + l’api ultra-bogué + absence d’écoute des utilisateurs, j’ai résilié mon abonnement chez ahrefs (que j’avais depuis qu’ils existaient). En +, je leur achetais beaucoup de points API… tant pis pour leur pomme.

    je cherche un remplaçant, mais sans les défauts de ahrefs que je viens de citer ;-)

    SEMvisu, de ce que j’ai compris, n’ira pas plus loin que le top20, pour mes besoins, c’est donc disqualifiant. L’outil sinon est pas mal.

    Souhaitons que Yooda intègre des besoins comme ceux-ci

  • Cris dit:

    Ouah, je le veux vite.
    Quelle simplicité d’utilisation en plus. Merci pour ce partage :)

  • deherve dit:

    Salut,

    Excellente présentation, très bel outil que j’ai hâte de tester.

    Merci à SeeURank pour cette exclusivité

    Hervé

  • lionel dit:

    Bonjour Laurent,

    Merci pour la présentation. Je suis ravi (comme beaucoup) de la sortie d’un outil français capable de rivaliser SEMRush. En plus, il me parait facile à utiliser.

  • Julie dit:

    Outil trés simple et qui semble performant. J’utilise SeeUrank, et l’équipe est vraiment au top, serviable, compétente, réactive et sympa ;-)
    Petites remarques sur Web tools:
    sites a faible audience non repertoriés, pas possible d’ajouter une liste des mots clefs, pas de donneés sur les conncurrents en SEM.

  • bicarbonate-de-soude.org dit:

    Salut,

    Merci, tu tiens bien le défi des 30 jours !

    En plus, les infos sont certes plus courtes, mais plus denses. Et Yooda répond dans les commentaires !

  • Streaming dit:

    Effectivement ça parait prometteur.

    Je viens de découvrir et tester SEMvisu qui est déjà très intéressant. Mais en tant que webmestre de quelques sites très nichés et simple amatrice de SEO les tarifs ne me sont pas abordable.