AccueilRéférencement ➟ Cédric nous explique Ranks.fr

Cédric nous explique Ranks.fr


Logiciel de suivi du positionnement Ranks.frJ’ai fait la connaissance de Cédric lors d’un apéro SEO à Paris. Bien avant cela, j’avais promis de parler de son logiciel de suivi du positionnement Ranks.fr.
Plutôt que faire un nième banc d’essai, essayons de cerner un peu mieux la personnalité de Cédric et faire plus ample connaissance avec son logiciel Ranks.fr.

Interview

  1. Salut Cédric, premier passage obligé : une petite présentation de ton parcours et ta motivation pour sortir l’outil Ranks ?  l’historique du développement de ton logiciel ?

    Salut Laurent. Donc je suis Cédric, j’ai bientôt 30 ans, et j’habite à Grenoble. Je suis rapidement tombé dans le monde d’internet dès la fin des années 1990 et tout de suite intéressé à la création de site dynamique (PHP3 à l’époque). J’ai conçu en 1999 mon premier site lié à une passion: le rugby (et le club de grenoble).

    Puis, après l’obtention de mon diplome d’ingénieur ECAM en 2003 (formation généraliste, pas du tout spécialisé web), j’ai vite replongé dans internet avec la création avec mon frère d’une boutique en ligne. C’est à cette époque que je suis tombé dans le milieu du référencement, et je n’en suis jamais ressorti!

    J’ai ensuite travaillé pendant 3 ans à Paris, responsable web & référencement d’un site immobilier, et c’est là que j’ai vraiment découvert les enjeux du référencement, et les besoins de suivre le référencement d’un gros site internet au jour le jour. Nous utilisions une solution logicielle de suivi de référencement bien connue en France.

    Elle était très bien, mais par contre, j’avais remarqué que comme toutes les solutions logicielles elle héritait de quelques soucis :

    • Pas de suivi temporel évolué
    • Problème de blacklistage d’ip au bout d’un certain nombre de requêtes
    • Difficulté d’utilisation de l’outil à plusieurs personnnes

    J’ai alors créé en 2005 un petit tool gratuit, utilisable en ligne et avant tout pour mes besoins perso. Il était sans prétention et il permettait de checker ses positions jour après jour sur Google. Son nom: Ranks.fr 🙂

    L’outil a rapidement plu, et je l’ai fait évoluer. En 2007, je me décide de redescendre à Grenoble, et de créer ma société. Xavier me rejoint alors pour développer cet outil, d’abord à temps partiel puis à temps plein. Quelques mois après, on lance les premières offres professionnelles.
    Depuis, l’outil n’a jamais cessé d’évoluer.


  2. Quels sont les avantages mis en avant par Ranks ?En 2 mots je dirais : simplicité et innovation
    • Simplicité de l’interface :  j’ai toujours pensé qu’un outil simple d’utilisation est la clé du succès. Les profils des référenceurs étant tous très différents (techniques, commercial, rédacteur…etc), il faut leur délivrer un outil simple. Ceci n’étant pas incompatible avec un outil évolué: de nombreuses fonctionnalités sont présentes ceux qui veulent aller plus loin.
    • Simplicité dans la récupération des résultats : si vous connaissez google, vous saurez qu’il n’aime pas qu’on le sollicite trop 😉 Si vous utilisez un logiciel sur votre PC, vous verrez qu’a partir d’un certain nombre de requêtes, il vous bloquera les résultats (apparition d’un captcha). Du coup, pour résoudre celà, il faut espacer vos requetes dans le temps et celà peut durer de longues heures…
      Nous avons fait le choix de centraliser toute la partie Crawler ( = « récupération des résultats ») pour délester l’utilisateur de tout cette tache compliquée. Nous avons l’expérience et l’infrastructure pour permettre celà.
    • Simplicité dans l’accession aux données : vous pouvez utiliser notre outil depuis n’importe où, partager vos résultats avec vos collaborateurs & clients en temps réel.
    • Innovation, car nous essayons sans cesse de trouver des nouvelles fonctionnalités, des nouveaux indicateurs, des nouvelles méthodes, pour rendre le suivi de référencement plus facile et plus pertinent.
  3. Quelles sont les nouveautés de la nouvelle version qui vient de sortir ?Nous avons fait un gros travail  marketing, en collaboration avec une agence de communication.
    Etant de profils techniques, nous avions toujours privilégié l’aspect « innovation technique » à l’aspect marketing.
    L’outil étant devenu un outil a cible professionnelle, un nouveau logo et une nouvelle charte graphique s’imposait !

    A côté de celà, nous avons sorti un module Google Analytics qui permet de rationaliser la stratégie de référencement. Sur un même tableau, il permet de croiser les données de positions avec les données de trafic, mais aussi de concurrences des mots & conversions des objectifs. Nous en calculons également nos propres indicateurs d’opportunités pour connaitre les mots-clés à forte valeur ajoutée (mais aussi les niches)

    Autre nouveauté : la possibilité de suivre dans le temps divers indicateurs SEO (backlinks, nombre de pages indexées…etc)

    Lien : annonce officielle des nouveautés.

  4. Parlons un peu d’argent. Peux-tu nous donner des informations sur le business de Ranks ?Nous avons fait le choix de nous financer avec nos fonds propres. Celà nous a demandé pas mal de sacrifices, en terme de temps et d’argent. Celà nous permet d’être libre dans nos choix de développement..Nous savions que la reconnaissance d’un outil comme le notre auprès des professionnels, ne se ferait pas en quelques semaines seulement.

    Aujourd’hui, nous sommes sur le point d’atteindre un équilibre financier. Et nous grossissons doucement mais surement : l’arrivée de Déborah fait que nous sommes désormais 3.

  5. Comment perçois tu le marché actuel et futur des outils de contrôle du positionnement ? Et les concurrents ?Le marché du suivi de référencement a beaucoup évolué depuis quelques années, en même temps que le référencement.Et il est aujourd’hui de plus en plus saturé. Il faut donc sans cesse innover pour se démarquer des autres : veille continue sur les nouveaux indicateurs, tendances et outils sur le web (provenant de google ou autres).

    Par ailleurs un outil qui ne bouge pas est un outil mort : il faut savoir percevoir les besoins des clients et proposer des nouvelles fonctionnalités en conséquence. Egalement, être proche des clients et répondre à leurs questions.

    Comme partout dans le domaine d’internet, de nouveaux projets se montent et se démontent chaque jour. Je pense qu’un bon outil est un outil fiable sur la durée.

  6. Vas tu persister dans la voie actuelle ou y-à-t’il des projets futurs qui extrapolent ou qui s’éloignent de Ranks ?Notre outil était à la base un outil de suivi de positionnement, mais on le voit, il s’élargit de plus en plus pour devenir un outil complet de référencement : aide à la décision en amont comme en aval.Par ailleurs, le gros apport d’un outil comme le notre par rapport à un outil de contrôle de trafic (google analytics, xiti…), c’est qu’il permet de surveiller les concurrents. Nous avons également des projets en cours là dessus.

    C’est dans ces voies là que Ranks.fr va se développer.

  7. Une dernière chose à ajouter ?Merci pour ton interview. Je t’invite (ainsi que tes lecteurs) à tester Ranks.fr pour voir si je ne vous ai pas trop raconté de bêtises 🙂 Nous proposons des offres d’essai adaptées spécialement pour les professionnels.

Rendez-vous sur la démo de Ranks.fr et consultez les tarifs.

Les bancs d’essai :

Et pour finir, suivez le Twitter @Ranksfr

Autre lecture intéressante

Vous avez aimé cette lecture ?
Abonnez-vous à ma newsletter pour être le premier au courant de mes dernières trouvailles SEO, distillées uniquement par ce canal.



25 réponses dans “Cédric nous explique Ranks.fr”

  • Philippe dit:

    Je suis content que tu aies eu cette initiative, Laurent, que de contrebalancer par cet interview, les articles des laudateurs du challenger (et le bats ma coulpe, Cédric le sait).

    J’aime beaucoup Cédric qui mérite, pour son écoute et son extrême gentillesse, le soutien de la communauté historique du référencement à laquelle il a rendu tant de services.

  • Sébastien dit:

    Pour l’avoir testé, je recommande Ranks.fr très chaudement.

    J’ai bien aimé le côté accessible et efficace. Au moins, pas d’usine à gaz !

    Bon, pour le moment, je ne ressens pas le besoin d’avoir une solution de suivi de positionnement, mais il est possible que j’y vienne plus tard.

    A ce moment, il est quasiment certain que je viendrai chez Ranks.fr, si le programme est toujours aussi bon.

  • Adrien dit:

    J’avais entendu parler de Ranks, mais Cédric a l’air fort sympathique.
    Les français se débrouillent très bien dans le secteur du suivi de positionnement.

  • Yakamama dit:

    Merci pour cet article qui tombe a pic. On a eu l’occasion d’échanger sur le sujet au seocamp, pour la part, j’aime le coté « en ligne » de l’outil. A titre perso, j’ai réalisé un comparatif détaillé des différentes offres en ligne et ranks s’en sort très bien rapport « fonctions / prix ».
    Les nouveautés sont très prometteuses.
    Bye
    Matt

  • RaphSEO dit:

    Salut Laurent et bonjour à Cédric que je ne connais pas.
    Ton billet m’a rappelé que justement j’avais noté ça en to do list.
    Pressé par le temps pour choisir mon logiciel de positionnement, je me suis penché sur une autre offre assez complète. Mais j’avoue qu’à force d’entendre parler de ranks ça me titille.
    il faut que je teste cet outil qui me parait assez alléchant.
    Donc je ne peux pas recommander ne connaissant pas la bête, mais une chose est sûre, la voie qu’il semble vouloir emprunter m’intéresse.

  • Conception dit:

    Bonne chance dans votre démarche!

    Créer un logiciel dans un marché hyper saturé est une tâche très ardue.

    Je crois que vous saurez tirer votre épingle du jeu dans le marché français qui est très spécifique dans ses besoins.

  • julienb dit:

    Cédric a l’air en effet tres sympa mais pour ma part je reste fidele a mon outil que j’utilise de chez « shht shht pas de marque ». Ceci dit je n’ai pas testé Ranks mais je n’en entends que du bien. Longue vie a eux… un marché concurrentiel est toujours mieux pour nous les utilisateurs finaux… Ca pousse justement les avancées technologiques, et ca fait baisser les prix!

  • Fiorentino Raphaelo dit:

    Dans le même domaine j’utilise myposeo.com pour mon suivi de positionnement. Je vais tester ranks.fr mais myposeo me semble plus complet à première vue

  • Nicolas dit:

    Myposeo.com est quand même mieux fait…

  • Jérémie dit:

    Merci de m’avoir fait connaître Ranks.fr (et de manière plus générale les logiciels de suivis de positionnement).

    Merci aux commentaires ci-dessous donnant des solutions alternatives.

    Une question, les logiciels ont le problème de blacklistage d’IP.
    Pourquoi pas Ranks.fr ? Accord avec Google, utilisation d’une faille, nombreuses IPs dédiées ?

    Dans vos projets futurs, l’étude du positionnement des concurrents est très intéressant !

    Bonne continuation.

  • Adrien dit:

    Je ne connais pas non plus myposeo.
    Décidément!

  • Aurélien dit:

    Ranks est un très bel outil que j’utilise régulierement.

    Bravo Cédric 🙂

  • Audrey dit:

    Merci à Cédric d’avoir aussi, à chaque concours de référencement, mis en place un suivi du positionnement de façon bénévole et bienvenue, consultable par tous les concurrents :))
    Je dirais pour finir –> Ranks, ça Roks 😉

  • Sylvain Richard dit:

    Au delà de l’outil qui correspond très bien à mes attentes, ce que j’apprécie beaucoup pour ma part, c’est la disponibilité de Cédric.

    Même un vendredi soir à 19h00, il a répondu au téléphone et a passé 30 minutes avec le gros casse-pieds que j’étais.

    Cette qualité de service est un des très gros points fort chez Ranks.

  • Yakamama dit:

    Bonjour,
    J’ai tester Myposeo (étant utilisateur de Ranks) et j’ai trouvé ça très/trop « chargé » (bien que plus complet au premier abord) mais j’ai un petit écran et le site m’affiche un scroller horizontal 🙁
    J’ai donc pas donné suite.

    N’étant pas décidé, j’ai réalisé un comparatif que je viens de mettre en ligne. Celui-ci n’a comme seul ambition de ME permettre de sélectionner l’offre la mieux adaptée à mes besoins. http://www.yakamama.com/comparatif-des-outils-online-de-suivi-de-positionnement-google-serpseo
    … autant que ça serve à d’autres 😉

    Au vu des résultats, je vais probablement choisir la formule « Référenceur 50 » de chez Ranks.
    Matt

  • Keeg dit:

    J’utilise Ranks depuis maintenant quelques mois, à petite dose pour l’instant. L’outil est vraiment bien et complet, je recommande.

    Il faut croire qu’ils sont en plein dans la com en ce moment, la bataille avec la concurrence fait rage. Un article chez moi va tout bientôt sortir de terre, avec un petit cadeau à la clé. 😉

  • Boris dit:

    Pour faire court : je l’utilise, j’en suis très content et je recommande !

  • Julien dit:

    Je me pose la question depuis un moment « quel outil choisir ». J’ai testé pas mal de programmes en local, mais la formule en ligne m’intéresse énormément. J’hésite actuellement entre Ranks et MyPoseo, mais je dois dire que Cédric de Ranks à l’air très sympa et compétent, et semble avoir de belles idées pour l’avenir de son outil. Un bon point pour ma décision !

  • Un petit conseil dit:

    Très content du service rendu part Cédric, j’ai fait mon choix entre ranks.fr et myposeo rapidement quand ces derniers m’ont assuré je cite : « […] Pour le positionnement il n’existe pas d’API Google, nous utilisons donc les résultats tel que vous les voyez lors de votre recherche. Cordialement. »…
    Ca a peut-être changé depuis, mais j’avais besoin de faire un choix à ce moment précis et je ne le regrette absolument pas.

  • Antho dit:

    Personnellement j’ai testé Ranks.fr après avoir utilisé les autres logiciels payants bien connu sur le marché français.
    Je dois dire que la période de test m’a totalement convaincu, et de ce fait j’ai pris un abonnement.
    Utilisateur fervent, je checke tous les matins mes positions avec, je trouve le log simple d’utilisation intuitif, et très bien conçu.
    Je le recommande fortement.

    Merci pour cet article qui nous permet d’en savoir plus sur la création de cet outil et son équipe.
    Je profite de ce commentaire pour remercier toute l’équipe de ce merveilleux service online.

    Antho

  • rampe dit:

    En lisant les commentaires, j’ai comme l’impression d’être le seul à ne jamais avoir testé ranks. Je connais la bête bien entendu alors j’en ai limite honte ^^

    Il n’y a pas de raison, il y en plus une période d’essai gratuite.

    AH oui c’est vrai, je dois me trouveru n petit créneau horaire, c’est bien ça le petit prob!!

  • Aumax dit:

    Merci à Cédric (et son équipe?) pour cet outil qui semble réellement complet (au moins autant que l’est myposeo (à priori))

    Je vais tout de suite profiter de l’offre découverte pour le tester en profondeur.

    Merci encore.

  • Martial dit:

    Merci Cédric,

    j’utilise le site Positeo.com et après lecture de ce billet je pense que ton logiciel est plus complet, bravo !

  • Dofollow dit:

    Je suis un utilisateur récent de Ranks, mais chaque contrat signé s’accompagne d’un compte Ranks pour mes clients, il peut ainsi voir l’évolution du positionnement de son site chaque jour sans devoir me sollicité. Cédric est quelqu’un de très bien toujours à l’écoute.

  • Elfe dit:

    Entre Rank et Mypose je n’arrive pas a me décider, qui a utilisé les deux pour avoir une idée un peu plus précise de ces logiciels, sachant que Ranks a l’air plus orienté peut être marché français alors que le deuxième pas vraiment voir pas du tout, merci de vos retour.