AccueilInternet ➟ L’évolution de l’hyperlien par le New York Times

L’évolution de l’hyperlien par le New York Times



évolution de l'hyperlienLe New York Times est une ressource couramment liée par les blogs et autres sites Web.

Du coup, les responsables du site Web NewYorkTimes.com ont mis en place un système simple et efficace pour citer des parties des articles.

C’est en lisant un billet sur TheNextWeb sous le titre pompeux de The New York Times Introduces The Evolution of the Hyperlink qu’on prend connaissance de ce nouveau système qui n’est pas pour me déplaire.

Faire des liens vers le NY Times

En prenant pour base une URL comme http://www.nytimes.com/2010/12/01/world/americas/01colombia.html, voilà comme ça marche pour lier des parties spécifiques de l’article.

  • Si vous souhaitez faire un lien vers un paragraphe en particulier, il suffit d’ajouter un # suivi du numéro chronologique du paragraphe. Par exemple, si vous voulez lier le 2ème paragraphe, l’URL va donner http://www.nytimes.com/2010/12/01/world/americas/01colombia.html#p2
  • Pour faire un lien vers une phrase en particulier, c’est la même idée. Par exemple, pour lier la 2ème phrase du 2ème paragraphe, ça donne http://www.nytimes.com/2010/12/01/world/americas/01colombia.html#p2s2
  • Afin de carrément surligner la section, on remplace le p par un h : http://www.nytimes.com/2010/12/01/world/americas/01colombia.html#h2s2
  • Les webmasters du New York Times ont même simplifié le travail car il suffit de presser 2 fois la touche Maj en consultant un article pour voir apparaître des icônes à côté de chaque paragraphe.
    Cliquez sur la zone qui vous intéresse et l’URL concernée va apparaître dans la barre d’adresse du navigateur.

Evolution de l’hyperlien

L’hyperlien est un pilier du Web qui est resté quasiment dans le même état qu’à sa création.
C’est assez sympa de voir une telle évolution et surtout lorsqu’elle émane du structure telle que le New York Times. D’habitude, les grosses structures Web et les médias traditionnels en particulier sont plutôt connus pour leur immobilisme ou même pour être réfractaire au progrès du médian Internet.
Le New York Times a déjà prouvé sa volonté d’adopter à bras le corps les possibilités d’Internet et de la technologie en général (via les applications mobiles en particulier). Le site du New York Times est vraiment un excellent exemple de réussite; même si des erreurs grossières sont parfois commises comme l’élimination maladroite du Herald Tribune. Le site du Herald Tribune est devenu un sous-domaine du Times, mais les liens n’ont pas été redirigés soigneusement, rendant aléatoire l’accès aux archives du Herald.

L’origine de cette bidouille est crédité au papa du RSS, Dave Winer, d’après TheNextWeb. Les utilisateurs WordPress ont un plugin à disposition que je vais tâcher d’adopter.

J’espère franchement que cette évolution de l’hyperlien va se répandre au-delà du New York Times. Ca demande un peu plus de boulot que simplement copier-coller l’extrait en question, mais ça me semble être une attitude beaucoup plus saine vis-à-vis du traitement des hyperliens.

Vous avez aimé cette lecture ?
Abonnez-vous à ma newsletter pour être le premier au courant de mes dernières trouvailles SEO, distillées uniquement par ce canal.



30 réponses dans “L’évolution de l’hyperlien par le New York Times”

  • @dwynot dit:

    citation : plugin à disposition que je vais tâcher d’adopter.

    Adopter ou adapter ??
    Je pratique l’ancre #. Si je repère 1 standard d’usage et surtout s’il vient d’1 média, c’est top .

    Je creuse le plugin

    David

  • Laurent dit:

    Je vais bien « adopter » le plugin ;)
    Ça fait un moment que j’ai arrêté d’adapter les plugins et le script de WordPress car les mises à jour incessantes annulent les modifications.

  • Nicolas dit:

    Effectivement c’est intéressant. Ca permet en plus d’être cité plusieurs fois par une même source tout en bénéficiant à chaque fois des différentes ancres de liens :D
    Tiens, je viens à peine de remarquer le lifting de ton thème. Tu l’as passé sous silence ? :)

  • Laurent dit:

    L’ancre et vraiment géniale pour goupiller des URLs qui n’auront aucun impact négatif (duplicate).
    Personnellement, je suis un grand fan du #.

    Pour le thème, c’est temporaire. Un vrai thème hors du commun est en prévision pour 2011 ;)

  • Nicolas dit:

    Héhé ok :) (J’ai vu ton commentaire après mon DM)

  • Seb dit:

    Ah, mais aussi j’avais lu « adapter »… ^^
    Et bien de mon côté j’attendrais ton retour, car ça m’a l’air quand même assez compliqué (et pas encore très utile pour moi). Mais l’idée est vraiment bien. Ca évite les duplicate content, ça permet de voir la citation dans son contexte sans avoir à faire une recherche dans le texte, bref, ça parait vraiment intelligent.

  • Christophe dit:

    Bonsoir à tous.
    Le concept est carrément génial, je dois l’admettre, mais…
    Mais a priori (corrigez-moi si je me trompe), la magie n’opére plus si l’on désactive javascript : dommage.
    Je pensais trouver des id dans le code, mais que nenni.

    Alors, je n’ai rien contre le js (je ne veux pas dévier le sujet du billet et partir dans des diatribes stériles).
    Mais j’avoue que si cela avait été réalisé en CSS, j’aurais salué la prouesse et géniale idée.

    Je suis quasi certain que celà doit pouvoir se faire en CSS avec l’utilisation des sélecteurs et pseudo-class.

    Et oui d’accord avec toi Laurent, ce site un exemple d’efficacité et de minimalisme.

  • Laurent dit:

    @Seb : je ne vais pas « adopter » :D cette fonctionnalité sur ce blog. Il faut déjà avoir un certain volume de citations pour légitimer d’alourdir le site avec ce truc (Christophe a raison bof le JS). En tout cas, pour une source telle que le NYT, je trouve ça pas mal.

    @Christophe : ce qu’il faudrait est carrément un standard sain et généralisé (Tim Berners-Lee si tu m’entends). Pour l’instant, c’est du bricolage.

  • webwep dit:

    Personnellement, je suis un grand fan du #

  • loser dit:

    Pas la peine pour moi mes blagues font une ligne.

  • Aurélien dit:

    Laurent, ne valide pas les commentaires s’ils ne conviennent pas, j’ai bloqué sur le dernier. ;)
    C’est une évolution très intelligente qui laisse de bon espoir. Espérons que cela se généralise et que Google laisse les choses ainsi.

  • Laurent dit:

    @referencement : me too

    @Aurélien : me suis posé la question 1/2 seconde sur le commentaire de @loser, mais finalement c’est rigolo.

  • loser dit:

    @Aurélien Hypertexte : Censeur.

    @Laurent : merci d’avoir compris. Je tâcherai de m’exprimer plus clairement pour les autres. Il se pourrait que j’écrive des com plus intéressants de temps à autre mais il est difficile de se détacher de sa condition…

    Sinon, y a-t’il un standard de prévu pour ce type de lien ?

  • Sonic dit:

    Bonjour loser,

    (Bon c’est du hors sujet mais…)
    J’adoooore ton avatar :).
    Tellement représentatif de mes courbes GG analytics ! :D
    Et puis flûte, un peu d’humour ne fait pas de mal !
    Courage cher ami… ;)

    Sinon d’un point de vue référencement, c’est vraiment bien joué de la part du NY times !
    Et je ne connaissais pas non plus cette fonctionnalité de l’Hyperlink. Très instructifs, merci.

  • erix dit:

    Salut,

    Effectivement il y a de l’idée à creuser derrière tout ça. L’idéal serait de faciliter le copier/coller en couplant les ancres avec des balises …
    Oui je sais je crois au père noël mais c’est d’époque non ? ^^

  • erix dit:

    hmm il m’a pas pris le code, je voulais dire « en couplant les ancres avec des balises quote » bien sûr

  • charles dit:

    Très intéressant, j’ai aussitôt été voir dans le code s’il utilise l’attribut rel canonical ;) eh oui il l’utilise!

  • Jon dit:

    Laurent,
    tu m’avais parlé dernièrement du « # » que l’on peut adopter pour ses sites.

    Je vois maintenant concrètement une application à cette technique : obtenir différents liens avec différentes ancres pour une même page. De quoi élargir l’obtention de bl’s…

  • Assu dit:

    Ce n’est pas très intelligent du fait que celui qui link directement vers une partie de la page fait que le visiteur ne verra pas les pubs du haut.

  • Le juge SEO dit:

    L;id♪0e est interessante effectivement mais ne le sera vraiment que si un standard est mis en pace et qu’en plus GG est de la partie… me gourres-je?

  • @DWynot dit:

    Pour le plugin, je l’essayerai d’abord « à la maison » car il se mélange les pinceaux avec la CSS et les ancres déja en place.
    Be aware ;-)

    Les ancres # ont un avantage suprème, elles donnent parfois des liens dans les snippets. Ca tue!
    http://bit.ly/hCfBIn

    Sur l’avantage « plusieurs URL pour 1 meme page » je serais moins catégorique.
    Car avec nos CMS souvent munis de REL Canonical automatique, toutes les variantes d’URL devraient être réduites à 1 seule.

    Mais rassurez vous, cela donne quand meme des liens dans les snippets. Enfin quand Google veut bien mais j’en voie assez souvent.

    David Cohen – SEO Euro

  • Laurent dit:

    Wow c’est terrible cette ancre dans les snippets!
    J’avoue n’avoir jamais fait attention. T’as fait des liens vers cette ancre ?
    Belle trouvaille.

  • JPop dit:

    Pas mal comme alternative! C’est plutôt bien pensé de leur part. Je pense que d’autres gros sites d’informations devraient procéder de la même manière, ça facile pas mal la citation d’article !

  • qoa dit:

    L’idée est bonne, maintenant, l’idée pour qu’elle se généralise, il faudrait des années, et honnêtement à part le NY, qui a besoin qu’on le link sur son deuxième paragraphe?

  • Laurent dit:

    Tenez, je viens de tomber sur un tool qui fait exactement ce dont nous parlons http://www.citebite.com/

  • @SEOEuro dit:

    http://www.citebite.com/
    Erreur sur Chrome et Safari pour l’instant.

    Mise en perspective pour « escort »
    Le lien vers le 2ème paragraphe, c’est le next step de la diversification des liens.
    Au début, les liens pointaient tous vers une HOME, puis nous avons eu besoin de liens vers les pages profondnes…
    et maintenant nous allons rechercher des liens vers des points précis dans les pages profondes.

    Cette démarche est faite en parallèle moteurs/SEO.

    Le jour où il y aura trop de sites sur les escort à Genève (belle ville;), tu auras besoin de souligner le 2ème paragraphe (en l’occurence, chaque photo d’une page pour toi).

    David

  • Laurent dit:

    Ca marche très bien sous Firefox (en fait y a même une extension).
    Tiens teste avec ce lien http://pages.citebite.com/o3w3m2a0gebu

    J’aime bien Chrome, mais pour bosser je suis encore fidèle à Firefox car je n’ai pas trouvé remplacement à toutes les extensions qui ont transformé mon navigateur en cockpit d’avion.

    Oui Genève est géniale (j’ai pas mal de famille un peu partout en Suisse). Assez étonnant le business omniprésent des escortes là bas. Suisse libérale et réac à la fois – pleine de paradoxe.

    Pour appuyer ce que dit @SEOEuro, toutes les ressources sont susceptibles d’être intéressées par cette évolution.
    Enfin, c’est mon intuition. Sinon, j’en aurais pas parlé…

  • Geekeries dit:

    Vraiment bon cette extension, un peu comme upPrev (http://wordpress.org/extend/plugins/upprev-nytimes-style-next-post-jquery-animated-fly-in-button/) que tu utilise je crois, qui permet d’avoir un lien dynamique vers l’article suivant ou du même genre (catégorie, mot-clef). Comme le NYT aussi.

  • Laurent dit:

    Yes je suis en train de tester upPrev, mais ça ne doit pas être si efficace puisque tu ne l’as pas vu (en bas à droite)

  • Geekeries dit:

    C’est surement à cause du style graphique utilisé.
    Le mettre plus en avant peut-être ? ;p