AccueilMoteurs de recherche ➟ SeoFall, le test qui met en vrac les outils de monitoring des backlinks

SeoFall, le test qui met en vrac les outils de monitoring des backlinks



darkseoteamL’histoire commence tard le soir ou tôt le matin lors du dernier SEO High Level.

Nicolas Jean aka Salemioche nous (Paul, Kevin et moi) dévoile quelques petits secrets et il se livre son envie de jouer avec les outils d’analyse des backlinks, tels que Majestic SEO et Ahrefs.

Aujourd’hui, les rumeurs les plus folles courent, à propos de l’expérience qu’on va surnommer « SeoFall ».

Ce billet va se contenter de donner un point de vue global.
Si vous n’en avez rien à faire de mon avis, allez directement lire le billet de Nico sur SeoFall.
Il explique en détails le pourquoi du comment.
Sinon, continuez la lecture et allez tout de même lire le billet de Nico.

DarkSeoTeam Spirit

Il était une fois une bande de 7 copains : Siddartha, Turullilo, Seg, Coyote, Salemioche, Jan et ThickParasite.

Nous sommes la DarkSeoTeam et on a foutu un gros bordel à une certaine époque.

Siddartha c’est Pierre, Salemioche c’est Nico, Seg c’est Olivier, Coyote c’est Alain, Jan c’est Yves (pas de lien car il a zappé de renouveler le mythique Actulab), Turullilo c’est Alexandre et ThickParasite c’est moi.

Le fake PageRank, c’est nous.
Faire tomber le blog de Matt Cutts, c’est nous (big up Paul pour avoir ravivé la flamme récemment. Tu es un digne descendant de la DarkSeoTeam).

Notre objectif était de dévoiler ses failles à Google. La démonstration a fonctionné, au-delà de toutes nos espérances, sauf que Google n’a jamais réellement réparé ses faiblesses.

La gloire est arrivée lorsque Matt Cutts a transformé sa blague du 1er avril 2007 en faux hack par la DarkSeoTeam.
Il a effacé son site et l’a remplacé par cette image.

darkseoteam-matt-cutts

Aujourd’hui, la DarkSeoTeam est éparpillée au 4 coins du globe, ses membres ont du gras au bide et ils bossent à préparer leur retraite.
En d’autres termes, la légende demeure, mais l’envie et le temps manquent.
Attention tout de même, car le dragon peut se réveiller à n’importe quel moment.

Parano Spirit

À l’époque, il y avait déjà toutes sortes de rumeurs qui couraient sur nos agissements.
C’était délicieux à observer.
Il paraît même que Google nous avait embauché !

Aujourd’hui, Nico a remis un joyeux bordel avec son histoire. Je me suis tapé le cul par terre à discuter avec des gens, qui me contactaient pour savoir ce qui se passait sur leurs sites.
Même David Degrelle s’est fait prendre au piège.

Bien sûr qu’avec la situation tendue qui chapeaute le milieu du référencement, je peux comprendre qu’on soit ultra sensible sur le volet popularité.

J’applaudis tout de même Nico pour avoir mis en place son expérience. Il aurait pu faire quelque chose de beaucoup plus invisible pour bloquer les robots malotrus, mais il faut supporter son état d’esprit.

Mon seul regret est qu’il n’y ait pas plus de démonstrations en ce moment, telles que celles de Nico ou Paul.

Je suis moi-même coupable de ne pas me pencher sur un truc rigolo à faire.

Arrêtez de faire vos petits trucs dans votre coin.
Dévoilez à tout le monde les faiblesses des moteurs et autres outils ou services SEO.
Surtout, n’ayez pas peur d’affronter directement le monstre qui vous embête pour lui montrer les problèmes que vous relevez.

Vous avez aimé cette lecture ?
Abonnez-vous à ma newsletter pour être le premier au courant de mes dernières trouvailles SEO, distillées uniquement par ce canal.



34 réponses dans “SeoFall, le test qui met en vrac les outils de monitoring des backlinks”

  • Anonyme dit:

    Merci pour l’explication. Je me suis fait prendre au piège et j’ai vraiment pensé qu’il y avait une attaque de negative seo contre mon site.
    J’ai trop la honte pour mettre mon pseudo et mon url, donc pardonnez l’anonymat.
    Quand on comprend l’objectif, je tire mon chapeau à Salemioche (il porte bien son pseudo :D)

  • Steph dit:

    Joli démonstration de Nicolas, fausser le trafic paraitrait presque un jeu d’enfant… En tout cas Laurent, content de te voir aussi actif sur ton blog depuis quelque temps, si Méline pouvait en faire autant je serais aux anges.^^

  • Nicolas Augé dit:

    Hello,

    c’est clairement une époque que j’aurais bien aimé connaitre en tant que référenceur. Mais je suis arrivé bien trop tard dans le milieu malheureusement ! ;-)

    Bon, étant développeur, le parfum du « hacking » ne m’est pas étranger et qui n’a pas fait joujou avec des scripts pour vérifier la sécu de son site ?!

    J’aime cet esprit de découverte qui tente de repousser les frontières… Bref l’esprit de liberté du pirate qui vogue sur les flots quoi !

    Concernant le « hack » de Nico, je dois admettre qu’il fallait y penser ! Connaissant le Nikozen, je pense que ce genre d’exploit demande un minimum de compréhension du crawling et du réseaux en règle générale.

    Il a quand même l’habitude de trifouiller les entrailles de plusieurs serveurs quelque soit la distribution installée, ya de l’expérience derrière.

    Et dans les faits, je suis bien d’accord avec lui : les stats renvoyées par ces outils sont toujours à prendre avec du recul ! ;-)

    Il n’y a qu’à voir la différence de « metrix » en tous ces outils pour se dire que c’est clairement biaisé.

  • m dit:

    super démonstration de nico.
    Imaginons qu’on pourrisse le Top 1 million de sites, les outils comme ahrefs, majestic, semrush ne vaudront plus rien.

    Nota : j’ai pas aimé la condescendance de nico envers ceux qui ont pas compris la technique, un peu de suffisance de sa part. Et j’ai pas aimé qu’il fasse des tests sur d’autres seo. Pas cool.
    pareil quand nico et tiger se moquent de david. Pas cool comme esprit. Et je me fiche de ce qu’il y a entre eux.

    en anonyme aussi car j’assume pas :) j’ai pas vu le truc

  • Clément dit:

    Mince alors il va falloir que j’installe GWT sur mes sites alors… finalement @Salemioche est bien un agent masqué de Google a sa solde !!! En démontant les outils de tracking de BL il rend GWT comme seul outil fiable sur le sujet oupsss.

    Le test est quand même très interessant et crée un « joyeux » bordel le buzz à parfaitement fonctionné et la démonstration est imparable.

    Le problème sur le coup c’est qu’une mauvaise utilisation de ce genre de hack ne va pas à l’encontre de Google bien au contraire, il ne fait que le renforcer dans sa position et affaiblit si ce genre de hack se diffusent trop les alternatives de track SEO.

    Donc perso c’est le genre de test qu’il faut mieux faire de manière discrète pour le fun car elle met le bordel là ou il ne faudrait mieux pas… la concurrence de GG

  • omnireso dit:

    Hello,

    Je t’invite d’ailleurs Laurent à répondre un commentaire à propos du schizo SEO que tu mentionnes ici http://blog.promoteur-internet.com/post/50-nuances-de-grey#c15054819

    Sinon sur le fond je trouve cette expérience très bien car ça prouve bien qu’on est bombardé de connerie, de fausses allégations, de suspicions etc…

    J’ai pu le vérifier l’an dernier au Teknseo après que j’aie mentionné le fait que j’étais quality rater : certains sont complètement kéblo. sur des clichés où ne cherchent pas à savoir et te jugent sans te connaître. Pour moi le « Parano Spirit » est malheureusement l’algorithme (lol) le plus puissant au monde…

  • Davide Degrelle dit:

    Sérieux ? Même pas un BL vers mon article ?

    Tu ne peux pas mettre cette connerie au même niveau que Bacon Polenta ou le PR10, cela n’a juste rien à voir. Ce que vous avez fait à l’époque c’était du hacking, là c’est du flooding, rien de nouveau.

    Ah si maintenant la règle c’est de pourrir les sites de ses petits copains et leur faire perdre du temps pour rien ? ou leur apprendre des choses qu’ils savent déjà ?

    BIS. Ce n’est pas du hacking c’est du piratage et je ne te ferais pas l’affront de t’expliquer à toi la différence.

    Je peux t’assurer que si c’était un petit newbie BH qui avait fait ça, bien sur l’exploit aurait été salué, comme ici par les confrères, mais on lui aurait aussi dit que la prochaine fois, tu le fait pas sur nos sites, ni sur des money sites, même pour de faux, mais sur les tient.

    Forcement là c’est un copain, voir un ami, je comprends que le coup de gueule soit plus difficile à pousser…

  • Laurent dit:

    @Anonyme : bah il n’y a pas de honte à être interpellé par ce genre de choses.

    @Steph : fabriquer du faux trafic est un jeu d’enfants. Je ne sais pas si l’article est encore en ligne, mais Olivier Tassel avait fait une démonstration sympathique.

    @Nicolas : à toi de raviver la flamme !

    @m : ok t’as pas aimé :D

    @Clément : perso j’installe GWT ou Analytics sur les sites que je veux bien qu’on puisse tracer. Faut gérer la footprint qu’on veut bien montrer.

    @Omni : j’ai répondu.

    @David : c’est un oubli. J’avais même ton article dans un onglet, prêt à être linké, mais j’ai rédigé ce billet très (trop) vite. Toutes mes excuses pour ça. J’ai édité le texte.

    FYI mon site est aussi pris dans le bordel de Nico.

    J’entends ton point de vue et j’ai soufflé dans le billet que je comprenais tout à fait la tension que cela pouvait engendrer.
    De l’autre côté, cela peut inciter à réfléchir sur notre dépendance vis-à-vis des outils et surtout leurs faiblesses.
    Par ailleurs, peut-être que la démarche est maladroite de Nico, mais il y a un vrai problème derrière tous ces crawlers qui défoncent nos serveurs.
    Plus spécifiquement, le monitoring des backlinks est un véritable casse-tête. Les solutions proposées ne sont pas bonnes.

  • Emile dit:

    Expérience intéressante et je découvre donc dans cet article qu’il y eu des « Dieux » que moi non plus je n’ai pas connu… En même temps je ne sais pas si c’est réellement « primordial » de savoir a quel point certain grands anciens peuvent « pisser très loin » et le faire savoir (n’y voir aucun jugement d’aucune sorte dans mon propos bien entendu). Clairement moi, tout ça je ne sais pas faire et c’est pas tout de suite mon objectif. Toutefois bravo pour la mise en exergue des failles des tools que nous utilisons. En effet, on prend tout avec plus ou moins de pincettes et on multiplie d’ailleurs les sources de ces données pour en établir une sorte de synthèse qu’on espère la plus proche possible de la vérité. Maintenant, je suis quand même très curieux de voir quels solutions Nicolas, ou toi ou la team au complet pourriez proposer comme solution.
    Bravo à vous.

  • Laurent dit:

    Vu l’humeur massacrante dans laquelle je suis ce soir (le Barça a perdu), tu tombes à pic avec ton commentaire merdeux.

    Mes mots vont dépasser ma pensée, mais… n’y voir aucun jugement d’aucune sorte dans mon propos bien entendu (copié collé de ta phrase entre parenthèse)).

    Tu n’étais effectivement pas là à cette époque. Tu peux te foutre très profond dans le fion tes mots entre guillemets. Tant qu’on y est, enfonce le reste de ton commentaire avec.

    D’ailleurs, depuis que tu crawles la sphère SEO, on attend encore une contribution (même minuscule) de ta part. C’est bien de porter des jugements sur les autres, mais si tu veux faire le malin, encore faut-il en avoir dans la culotte.
    Qu’est ce que tu viens foutre là d’ailleurs ?

    Depuis que je fais du référencement, j’en vois des wagons entiers qui sucent Google, mais ceux qui ont pissé jusqu’à Mountain View sont tellement peu nombreux qu’on peut encore être fier de choses qu’on a réalisé il y a une éternité.

    Les mecs qui prennent, prennent, prennent et filent que dalle en retour n’ont pas le droit de porter des jugements. Qu’ils prennent et ferment leurs gueules.

  • Emile dit:

    1- Ah désolé que le Barça ai perdu

    2- Je ne prend rien à personne crois moi. J’ai déjà eu le plaisir de dire en coms sur certains blogs que les « plans » même si je les connais j’utilise pas parce qu’ils crament tous. J’écoute par contre et quand j’entend du bon sens je le dis aussi. > https://twitter.com/EVeilleseo/status/435351848275673088

    3- Simple SEO de mon état je n’ai pas grande leçon à donner a quiconque à travers un je ne sais quel « plan » qui me ferai passer avoir la gloire des SEO dont je n’en ai strictement rien à carrer. Par ailleurs contrairement à beaucoup de super stars dont tu en fait parti, je n’ai moi rien à vendre.

    4- En effet ce n’était pas un jugement mais bien une question quand aux solutions possible face au problème des crawler Ahrefs, etc…

    Maintenant ce qu’il y a de malheureux en fin de compte Monsieur Laurent Bourrelly c’est le fait que la « critique » qui n’en ai pas une soit a ce point insupportable quand on est a ton niveau. J4en ai fait encore l’expérience avec quelqu’un d’autre la semaine dernière… bref, vous êtes grand, fort, mais malheur a quiconque n’irai pas dans votre sens…. bref…

  • Laurent dit:

    Tu crois avoir du mérite en répondant, au lieu de partir la queue entre les jambes comme tu devrais le faire ?

    Va doublement te faire mettre avec ta remarque finale.
    Si tu crois que je n’accepte pas la critique, alors tu ne me connais pas.
    Faut simplement argumenter un minimum. Dans ton cas, tu veux juste envoyer un tacle gratuit. Ben j’ai opté pour le coup de bazooka en retour.

    Mon pôv gars, t’as même pas ce qu’il faut pour clasher, c’est gagné d’avance, donc laissons tomber avant que je devienne vraiment désagréable.

  • Emile dit:

    Lol … bon ça fait rien… :D

  • Laurent dit:

    En me relisant, je réalise avoir été un peu fort.
    Vraiment désolé que tu sois tombé au mauvais endroit au mauvais moment pour te prendre une telle salve.
    Sans rancune.

  • Steph dit:

    Le pauvre Emile, j’ai presque eu de la peine pour lui… Je ne te savais pas fan du Barça à ce point lol

  • Emile dit:

    Pas de souci Laurent … je ne me serai pas laissé faire toute façon :p mais je reconnais aussi que parler de pisser loin c’était pas judicieux de ma part non plus.. Sans rancune ;)

  • 512banque dit:

    Plein de personnes se sont fait avoir dans ce test, moi y compris.

    Mais il y a la démarche qu’on est en droit d’attendre, surtout quand on se connaît tous un peu dans le SEO FR, qui consiste à aller voir Nicolas et lui dire « hey, Nico, wtf ? :) » et l’autre démarche qui consiste à envoyer des emails ultimatum limite « mise en demeure » le samedi matin et qui mérite qu’on se foute ouvertement de la gueule de son auteur qui écrit un billet qui explose tous les records au bullshit-o-mètre, suivez mon regard (le même auteur qui considère qu’enfumer ces outils c’est « se faire spammer » et qui considère tout ce qui n’est pas comme ce qu’il pense comme du SPAM™, le caps lock est important).

    Pour tous les blaireaux qui ne comprennent pas où mène ce test, il suffit de voir plus loin que le bout de son nez (ou commencer réellement à faire du ref, concrètement).

    On cloakait avant pour cacher aux autres et montrer seulement à Google.
    Pour moi, ce test est une mini-révolution, car il consiste à cloaker pour cacher à Google et montrer seulement à majestic et ahrefs.

    Pourquoi ? Paul a par exemple essayé de contacter Majestic SEO, Ahrefs et Moz pour leur demander de ne pas montrer les backlinks vers ses sites (car nombreux sont les traceurs et les baltringues adeptes du spam report et du billet assassin), et ils l’ont envoyé chier, comme on pouvait s’y attendre.

    Et il y a une règle sur Internet, valable en SEO, en hacking ou même en communication : quand on ne peut pas empêcher la publication de données (leaks par exemple), ben on intoxique pour complètement brouiller les pistes et rendre le leak caduque car impossible de distinguer ce qui est vrai et faux.

    La portée est immense : depuis plusieurs années (cf mon article de 2009 sur les 301), on cloake les backlinks vers les moneysites pour se protéger et ne pas montrer nos sources de backlinks. Mais ça ne rassasie pas le traceur qui ne va rien lâcher tant qu’il ne trouve pas d’explication au ranking d’un site sur un mot concurrentiel avec un seul backlink (lol).

    Désormais, on peut complètement se protéger et l’embrouiller en l’envoyant sur de fausses pistes et lui faire tirer des conclusions hâtives, par exemple en faisant toute une fake campagne de backlinks nofollow. J’imagine la tête du directeur SEO quand son responsable lui fera sa présentation « concurrent.com a fait une grosse campagne nofollow, on devrait faire pareil ».

    Et là, les vrais SEO, je veux dire ceux qui ont vraiment de l’expérience et qui font ranker des sites, pas ceux qui font du pdf et du rdv client/hierarchie à longueur de journée, sauront lire à travers les lignes comprendre ce qui se passe, et distinguer ce qui relève de l’enfumage des outils de backlinks.

    Sinon à la place, on peut toujours « entacher la réputation d’agences SEO » en tirant des conclusions hâtives…
    http://david.degrelle.info/referencement/fake-negative-seo-922.html#comment-405

    Les black hat ont toujours eu et auront toujours un temps d’avance sur Google et le reste de la profession, on va au charbon pour les autres, la moindre des choses c’est de respecter ce travail.

  • Christian Méline dit:

    Bah, un amusement de mioche quoi ;-)
    Cela me rappelle un peu ce que Kevin avait lâché en commentaire du billet « Paf-Seo ».

    Perso, je ne l’aurai sans doute fait qu’avec mes propres sites si j’avais eu à mener cette expérience, mais les lignes changent selon les individus et rien n’est tranché bien ou mal sur ce genre de truc.

    Cela étant, sur les thématiques « classiques » dont je m’occupe, je n’ai rien à reprocher à Majestic SEO, bien au contraire.
    Mais je comprends que sur certaines thématiques où seuls les liens en quantité fonctionnent (sans que cela soit réducteur), dévoiler ses spots et son acharnement à ses concurrents n’est pas top comme situation…

    @Setph dans le prochain billet, la semaine qui arrive, on va faire un peu de maths, notamment avec Majestic SEO, mais pas seulement… ;-)

    @Laurent moi je suis de mauvais poil quand Vettel gagne une course de F1… tel que c’est parti, je devrai être de bonne humeur toute l’année 2014 ;-).

  • Tiger dit:

    Merci Laurent pour ce billet relatant les exploits de la DarkSeoTeam qui a été pour moi « The » source d’inspiration quand je me suis lancé dans le SEO ;)

    Concernant le commentaire de « M », je pense qu’il me confond avec quelqu’un d’autre car je ne me suis pas du tout exprimé sur le sujet.

    @Kévin (512banque), les gars de ahrefs, majestic et OSE ne m’ont pas envoyé « chier » hein, ils m’ont tous répondu avec correction et l’un d’eux a même blacklisté de sa base, le site que j’avais demandé de supprimer (il serait bien de ne pas partager nos discussions privées en publique).

    Concernant le litige actuel sur le fait de pourrir ou non les outils payants d’analyse de bls, j’ai pensé à lancer un mouv. pour les pourrir tant qu’ils ne donnent pas la possibilité de blacklister les infos concernant nos sites. Quand je demande à Google ou Bing de désindexer mon site, la commande link ne renvoie plus aucun résultat, j’attends la même possibilité avec ces outils qui gagnent leurs tunes sur notre dos.

  • Christian Méline dit:

    @Paul pour MajesticSEO Tu peux demander à ce que ton ou tes sites ne soient pas crawlés.
    Ils expliquent comment faire sur leur site (mais je pense que tu le sais).

    Après, tout dépend de ce que tu veux : ne pas être crawlé (cas déjà possible) ou simplement ne pas divulguer tes BL reçus ou ton profil, voir retirer ton site de leur base… là, effectivement, c’est autre chose !

  • Djibou dit:

    @Christian :
    Le problème de ces outils est qu’ils ne respectent pas le fait que l’on veuille ou non apparaitre dans leur base de données, et en ça, j’approuve tout à fait les propos de Tiger.

    Quand je me suis lancé dans les requêtes un peu plus concurrentielles, je n’avais que ça en tête : comment ne pas se faire fliquer.

    Bloquer les robots de ahref ou Majestic, c’est un peu comme pisser dans un violon, ils ne verront plus les liens sortants de chez toi, mais ce n’est pas ce qui nous pose problème, le problème, c’est les liens entrants.

    J’ai du passer par divers leviers pour faire en sorte que seuls les moteurs de recherche voient mes BLs (le cloaking d’autrefois qui consistait à cacher des trucs à GG se transforme en « comment ne montrer qu’à GG)

    En ça, le flooding de Nico est une bonne chose, mais d’un autre côté, en tant que fouine, cela me pose le problème dans le sens inverse.
    Je ne vais pas me cacher de ça, oui j’aime éllaborer mes strats, mais j’aime aussi aller regarder ce que font les autres, et en ça, Majestic et aHref que je « combats » d’un côté, sont mes alliés de l’autre… donc que faire ?

  • 512banque dit:

    @Djibou il te faut une blacklist en couche supérieure, blacklist (pourquoi pas) collaborative. Comme dans le tool que je vais releaser. Oh wait, what ?
    :p

  • Magicyoyo dit:

    Un peu le même avis que Djibou.
    C’est délicat de demander à ces tools le masquage de son site, et en parallèle d’utiliser ces mêmes tools pour surveiller le travail des concurrents.

  • Laurent dit:

    @512Banque : on voit que tu en as gros sur la patate. :D
    Tu as raison pour l’aspect cloaking. Je ne l’avais pas vu comme çà, mais c’est effectivement un pivot à 360°.
    Plus globalement, c’est le combat contre l’emprise des tools qui me va bien. Il n’y a pas une semaine qui passe sans qu’un nouvel outil de super audit, contrôle, etc. sorte. Pour moi qui suis de la vieille école, s’il suffit de rentrer une URL dans un tool pour savoir ce qui se passe, alors il est temps de mettre la clef sous la porte.

    @Christian : moi aussi il m’énerve Vettel :-D

    @Tiger : c’est clair que le pistage devient de plus en plus facile (tiens faut que je fasse mon billet sur Netcomber).
    La solution est de cloisonner, cloisonner et encore cloisonner. Perso, je laisse voir uniquement ce que je veux, mais bon faut être plusieurs dans sa tête pour faire ça.

    @Djibou : voilà toute la problématique car on apprécie ces outils d’un côté et de l’autre on veut les bloquer.
    Puis il y a toujours un risque de laisser une footprint quelque part. Si t’as un acharné comme Kevin à tes trousses, il faut être fort pour pas qu’il découvre l’intégralité de ton CV.

    @MagicYoyo : on peut empêcher SUR de crawler son site ?

  • Papy Spinning dit:

    Je sors de mon silence monacale pour l’occasion.
    Mon angle perso n’est pas le « test » en lui-même (bien mené donc rien à dire), ni même la « polémique » et les vieilles rivalités BH /WH, toujours aussi amusantes et balzaciennes au fond.

    Par contre la mise en évidence de sociétés qui monétisent les données en dépit de toute autorisation préalable, oui. Encore.
    Tant que ce n’est pas entré dans les connaissances communes afin de déterminer les limites à la collecte de données de manière massive et indue, oui, encore.

    Reste un clin d’œil par rapport à Salemioche qui pour avancer l’argument que ces pratiques devraient passer par une autorisation préalable (opt-in) ne l’a lui-même pas trop joué « opt-in » pour mener sa démonstration : )

  • Djibou dit:

    @512Banque : c’est exactement ce que je me suis mis en place depuis un peu plus de 2 ans avec un concept tout con venu en tête suite à un de tes articles sur la maitrise de ses BLs (plus réflexion sur le cloaking)

    J’en dis pas plus, je pense que les concernés auront compris, pour les autres, désolé, faudra chercher ;)

    C’est à l’heure actuelle l’un des seuls moyens que je vois pour ne pas nuire à ces outils que j’affectionne tout en m’en préservant sur mes niches.

  • Pierre dit:

    Salut,

    Merci Laurent pour tes précisions et pour avoir relater tes expériences passées, c’est toujours intéressant.

    J’ai moi aussi été victime du tour de @Salemioche et autant je trouve que le débat qui en découle est intéressant, autant comme David Degrelle, j’ai moyennement apprécié le stress de voir un de mes money site potentiellement « flingué », sans compter que comme le relate David Degrelle dans son article, @Salemioche était plutôt évasif dans ses réponses.

    Et bien que @512banque ait raison sur le fait que la sphere SEO fr est petite, ce n’est pas pour autant que la confiance règne et que j’aurai tendance à croire un parfait inconnu qui m’invite à vérifier sous GWT car les liens n’existent pas alors que c’est mon gagne pain et que cela met à manger dans la gamelle de mes enfants.

    Il est donc possible qu’une meilleure communication ait été plus intéressante, comme en plus tout était redirigé vers l’un des domaines de l’intéressé, une page expliquant la situation et le test aurait été mieux perçue ça ne fait aucun doute.

    Bien sur à la décharge de @Salemioche, son choix de faire ça sur des domaines enregistrés à son nom, dont l’ensemble des liens renvoyaient vers un de ses sites, ne laissait plus spécialement de place au doute. Il faudrait être furieusement enragé pour faire du tort à tout le monde de façon ouverte, c’est un coup à se faire attraper dans une ruelle sombre…. Mais la peur de la sanction et de la perte de gros sous entraine tout de suite des réactions démesurées.

    Enfin, j’espère que les résultats de ce test seront porteur pour améliorer ces outils et cela aura au moins eu le mérite de m’avoir ouvert les yeux sur une réalité qui m’échappait.

  • Salemioche dit:

    @Laurent : merci pour cette deuxieme salve de projecteurs sur ce petit projet :)

    @Papy Spinning : bien joué pour la remarque ;) passé cette demo et depuis 2 semaines maintenant, l’opt-in est de rigueur et ne sont plus inclus que les volontaires, contrairement à Ahrefs et Majestic dont j’ai cité les réponses dans mes tweets de ce matin, qui ne laissent pas cette possibilité

    @Pierre : j’en conclus que tu m’as contacté et que j’ai donc du supprimer tes sites du test, ce que j’ai fais pour ceux qui me l’ont demandé dans l’heure, ou meme pas demandé mais contacté. Le niveau de détails a varié en fonction de ma connaissance ou non de mon interlocuteur, mais les sites toujours immédiatement supprimés. Merci pour la remarque sur la transparence sur mes domaines ;)

    Pour être honnête, je n’avais pas du tout anticipé le volet « stress NSEO » de la démo, seul l’aspect obfuscation de la partie gratuite des outils était au programme à la conception, les premières semaines il n’y avait d’ailleurs qu’un seul domaine crawlé, mais les sous domaines ont eu beaucoup de mal a s’indexer, raison pour laquelle je suis passé à 2 puis 8 domaines.

    Btw, je crois que certains webmasters ont pris gout au concept ;)

  • RémyT dit:

    Je m’en souviens de ce fake de MC mais aussi de la réponse immédiate de la DST… Me souviens aussi de l’excellent blog BVWG de Jan…

    C’était la bonne époque, celle aussi où j’ai eu LA révélation avec TLA grâce à Romain, qui m’a permis de passer directement de la 1ère à la 6ème vitesse dans Google en moins de 24h…

    L’époque où un annuaire plein de duplicate et d’à peine 2000 sites indexés pouvait rapporter 300€/j avec AdSense !

    Bref, je mélange tout mais tout ceci pour remercier ces personnes qui m’ont passionné pour le SEO et permis, sans souvent le savoir, de faire de mes sites mon job depuis 2007 maintenant.

    Et pour en revenir au sujet principal, merci aussi, c’est toujours bon à savoir pour le futur…

  • Yannick dit:

    Tu m’as presque rendu nostalgique de l’époque Taggle. Non en fait pas presque.

  • Begbeder dit:

    Il n’y a même pas besoin de se faire des noeuds au cerveau pour comprendre que ces outils sont très éloignés ce que que voit Google.
    Depuis décembre majestic est blacklisté chez tous les mutualisés 1and1 en France, donc autant dire que les données sont assez faussées de base. Je ne parle même pas de tous les sites satellites sur lesquels on bloque les Bots via le robots.txt…
    Il faut coupler X outils pour esperer se rapprocher de ce que voit GoogleBot, et encore…

  • Joss dit:

    Mouarfff…Bourelly qui s’énerve, c’est comme les chihuahua à mémère : çà braille fort mais çà pisse pas bien loin.

  • Laurent dit:

    Pour pisser, il faut avoir une bite. C’est ce qui manque aux courageux anonymes qui viennent troller.
    Accessoirement, une paire de couilles peut aider pour ne plus se planquer comme un poltron.
    D’habitude, j’ignore les déjections anonymes, mais je suis de bonne humeur.
    C’est la fête !

    Cela dit, ne prends pas tes aises, la prochaine fois tu iras rejoindre tes semblables dans l’égout.

  • Emile dit:

    Cette page va finir par ranker sur des mots non appropriés ^^
    Puis si les trolls adorateurs de sang pouvaient être plus inventifs…