AccueilPodcast ➟ Podcast SEO Vol. IV Ep.1 : Hervé Bourdon aka @Valvert

Podcast SEO Vol. IV Ep.1 : Hervé Bourdon aka @Valvert


Podcast Référencement avec Hervé Bourdon

Cette quatrième saison du podcast SEO démarre avec du lourd !

En effet, j’ai le grand plaisir d’inviter Hervé Bourdon, star du ecommerce devant l’éternel.

Nous allons papoter SEO et ecommerce, mais on prend aussi la tangente jusqu’à l’humanisme et plus encore.

Valvert speed CV

Hervé Bourdon est un hyper actif passionné du ecommerce. Vous pouvez mater son CV long comme le bras, afin de jauger la validité de son expertise dans le secteur.

Je vous conseille vivement de suivre son Twitter @Valvert où il joue le trublion, ainsi que son backup plus sérieux @Ommerce

L’événement qu’il organise et que nous mentionnons au début de la vidéo est Shake 2015 et le site associé Ommerce.
La conférence que je cite peut se retrouver sur le post Soft Conversion.

La vidéo du Podcast Référencement Vol. IV Ep. 1

Si vous souhaitez seulement écouter la conversation, voici le lien vers le fichier audio du podcast avec Hervé Bourdon.

Abonnements

  • iTunes : abonnez vous (me mettre une note et une revue serait l’extase pour moi) !
Le podcast SEO est sur iTunes

Autre lecture intéressante

Vous avez aimé cette lecture ?
Abonnez-vous à ma newsletter pour être le premier au courant de mes dernières trouvailles SEO, distillées uniquement par ce canal.



9 réponses dans “Podcast SEO Vol. IV Ep.1 : Hervé Bourdon aka @Valvert”

  • Vincent dit:

    Discussion très enrichissante entre deux spécialistes qui ont l’air de s’entendre à merveille.
    C’est long, mais il y a plein d’infos à retenir et on en voudrait encore !

  • Jérémy dit:

    Ah, ça parle Copywriting sur le site de la rockstar ! Je reçois des alertes Skype: « Hey, ça parle de copywriting chez Laurent » ^^

    Il devient de plus en plus interessant ce blog.

    Webmarketing + copywriting + un zeste de SEO = une bombe.

    99% des entreprise n’ont pas encore pigé le processus de vente d’un site web. Et tout le monde continue à installer des boutiques prestashop sans penser à l’entonnoir de conversion. Alors ça génère du trafic mais ça ne vend jamais ou presque.

    J’ai eu l’occasion d’assister à un séminaire dernièrement ou ça parlait Copywriting. Aux US, ils peuvent monter jusqu’à 7 chiffre pour une lettre de vente.

    Alors en France, on est vraiment à la bourre !

    En tout cas, sympa le podcast. Et merci à @EthnoUrban pour m’avoir alerter.

    Jérémy

  • Arthur dit:

    Sacrée complicité entre les loulous !
    On sent que le niveau est haut, mais en même temps cela donne l’impression que respecter les bases est la meilleure stratégie.

  • Valvert dit:

    Merci laurent, c’est sympa de discuter comme ça. Pour la présentation citée, voici le lien, à propos de la « Soft conversion » ou actions de conversion avant de vendre du 1er coup…
    http://www.ommerce.net/2014/11/blog/presentation/soft-conversion-monetisez-variez-automatisez-vos-actions-de-conversion/

    Bonne lecture !

    Hervé Bourdon
    @Valvert

  • Sylvain dit:

    Comment je me suis reconnu dans la définition du « pauvre SEO qui fait une formation de temps en temps et doit gérer tous les aspects du site » 😀 Souvent je me dis que tes podcasts devraient être écouté par les décideurs autant que les SEO 😉
    Cependant, des mecs comme ça, et donc comme moi, il y en a de plus en plus, car si beaucoup de dirigeant comprennent vite l’intérêt d’une présence sur le Web et embauchent une personne pour booster le site, ils ne sont rarement pas prêt à monter une équipe en interne car ils estiment que c’est trop éloigné de leur métier.

    La ou je rejoins bien le podcast, c’est sur ta vision du SEO qui n’est somme toute qu’une levier de visibilité parmi tant d’autres. Faut garder à l’esprit que fidéliser les clients, améliorer son taux de conversion ou son UX, faire du cross selling, proposer les bons tarifs… rapporte beaucoup plus que de se positionner sur un/des KW souvent trop générique.

  • SidB dit:

    Slt à vous 2 et merci pour cet intéressant poscast 😉
    En parlant d’humaniser le site marchand, une cliente me rapporte que plus de la moitié de ces ventes se décident sur facebook et se font après sur le site: les acheteurs ont besoin de parler en direct (messagerie) à un humain pour plus de détails etc… très chronophage mais très convertissable!
    @+
    Sid

  • jessyseonoob dit:

    C’est le liant entre le ecommerce et le SEO avec les problématiques du marketing du contenu, et celui du SEO.

    La problématique de génération des fiches produits et du devisage de ce genre de prestation, le silence a tout dit.

    J’en retient la personnalisation et le mashup pour les nouveaux arrivant vs la marque et la notoriété déja acquise pour les gros

    A ce soir pour la littlefrenchtech pour hervé et au shake15 pour laurent si on se voit pas avant 😉

    Trés bon podcast !

  • Les possibilités marketing de Google Now dit:

    […] Je m’intéresse au Predictive Search depuis deux ans et j’en ai encore parlé lors du dernier podcast avec Hervé Bourdon. […]

  • Laurent deSuccess Store dit:

    Intéressant à plusieurs titres ce podcast. Il a été question de « personas » concept fondamental trop souvent oublié de toute conception de site ou de stratégie marketing au sens large et de copywriting, concept encore moins présent sur le vieux continent. Dommage, car comme le souligne Hervé, il y a souvent un gros travail d’optimisation à apporter aux boutiques sur les fiches produits qui sont souvent rédigées sous l’angle « fiche technique » ou « seo » mais pas assez centrées sur le désir suscité chez le (futur) client.

    Concernant la référence des accessoires de coiffure professionnels Laurent, j’ai constaté les très nombreux commentaires et questions réponses qui apportent beaucoup de contenus pour rassurer et aider à la conversion tout en aidant à son SEO mais le tout « caché » sous des onglets. Avec les déclarations récentes de Google qui a « officiellement » déclarer ne plus tenir compte (prochainement ?) des contenus qui seraient masqués, il devient plus compliquer de travailler ce genre de page sous l’angle de l’ergonomie non ?

    Pour en revenir à Valvert et à son salon e-commerce, j’ai eu le plaisir d’assister à la première édition l’an dernier, j’avais déjà fait un compte rendu de Shake e-commerce 2014. En deux mots : très bien.