AccueilPodcast ➟ Podcast SEO Vol. II Ep. 16 : SeeURank Cloud

Podcast SEO Vol. II Ep. 16 : SeeURank Cloud



Podcast SEO Vol. II Ep. 16 : SeeUrank CloudLionel Miraton, aka @MagicYoyo, vient nous présenter la grande nouveauté Yooda.

Désormais, SeeURank, notre logiciel de contrôle du référencement préféré, fait son entrée dans le Cloud.

En couplant la puissance du logiciel et les avantages d’une base de données distante, SeeURank monte en puissance d’un gros cran.

Cela fait 10 ans que j’utilise SeeURank et j’admire son évolution au fil du temps. À l’époque, aucun logiciel ne pouvait rivaliser. Avec le temps, la concurrence s’est renforcée et l’exigence des utilisateurs a augmenté, mais Yooda a su répondre présent.

En plus, je considère Romain, Damien et Lionel comme de très bons amis dans ma sphère SEO.

Avec la version Falcon, le logiciel SeeURank s’est peaufiné et l’UX s’est révolutionnée. Plus récemment, les WebTools sont devenus un véritable atout dans l’arsenal du SEO, qui va devenir vital (Not Provided si tu m’écoutes). Ce premier pas dans le Cloud vient d’être alimenté d’une énorme avancée avec une version intelligente de SeeURank, qui profite d’une base de données dématérialisée. Du coup, tout devient plus facile (partage, analyses, accès nomade, etc.); tout en préservant la puissance du logiciel.

Pour terminer le tour d’horizon, je me dois de citer Submit; qui reste une force pour ceux qui intègrent la soumission d’annuaires dans leur stratégie.
Pour suivre Yooda, voici leur compte Twitter.

Dans la vidéo suivante, Lionel nous présente SeeUrank Cloud et j’essaye de lui soutirer des infos sur ce qui se trame dans le labo R&D de Yooda.

La vidéo Podcast SEO Vol. II Ep. 16

Abonnements

  • Flux RSS des vidéos du Podcast Référencement.
  • iTunes : abonnez vous à la Chronique Référencement.
Le podcast SEO est sur iTunes

Vous avez aimé cette lecture ?
Abonnez-vous à ma newsletter pour être le premier au courant de mes dernières trouvailles SEO, distillées uniquement par ce canal.



21 réponses dans “Podcast SEO Vol. II Ep. 16 : SeeURank Cloud”

  • Rodrigue dit:

    J’utilise depuis peu SeeUrank, et je dois dire qu’il est parfait pour le suivi des sites clients.

    Nous avons créé nos rapports personnalisés en supprimant Bing car pour moi l’impact n’est pas encore suffisant.

    Bravo à la Team Yooda -aussi- pour leur réactivité il n’y a pas deux jours ^^ pour un soucis d’installation sur une énième bécane.

  • Stephane dit:

    Je confirme qu’au delà de la qualité et la complétude de l’offre Yooda, l’équipe support est compétente et réactive : je n’ai jamais attendu plus de 24 heures pour qu’on me rappelle suite à un petit souci, qui a toujours été résolu très rapidement. Je leur suis donc fidèle.

  • Sylvain dit:

    Yes, vraiment top la suite SeeURank Falcon, et la version Cloud apporte encore un petit plus avec les analyses planifiées qui se font dans la nuit, sans laisser l’ordi allumé.
    Vraiment nickel pour les actions de reporting client.

    A noter que la seule fois où j’ai eu besoin du support c’était réglé en une heure, donc vraiment rien à redire du suivi chez Yooda.

  • iggOne dit:

    Ce serait vraiment top de pouvoir corriger corriger le problème des (not provided).

    Félicitation pour la version en Cloud. Lorsqu’on lance le soft sur son PC, ça le sollicite énormément. Du coup, c’est parfois difficile de bosser en même temps que le soft tourne. Là c’est excellent en Cloud :).

  • iggOne dit:

    Mais quand même la grande nouvelle de ce Podcast, c’est la relance des apéros à Montpellier :D.

    Par contre Laurent, on boit de la bière à Montpellier aussi oh !!

  • Mathias dit:

    SeeURank est un logiciel très puissant que j’utilise depuis quelques années. Il m’a permis de développer une très bonne stratégie SEO pour différents sites et de gagner de grande part de marché vs nos concurrents ! Leur SAV est très pro !!
    Le cloud semble une très bonne solution!

  • Dago dit:

    Pour nous qui proposons des services de supports aux agences web, notamment dans le domaine du référencement naturel (inscription annuaire, …etc), c’est incontestablement notre logiciel de préférence !

  • Digiactif dit:

    Encore un excellent podcast malgré la mauvaise qualité de la vidéo (peut-être suis-je le seul concerné ?). J’utilise les webtools depuis plusieurs mois et les résultats semblent en effet très pertinents, d’autant plus que ces webtools semblent être une alternative très intéressante au NOT Provided de Google !

    Peut-être qu’une des solutions aux NOT PROVIDED de l’analyse des sites web se situe chez Yooda finalement !

    Il ne me reste plus qu’à rechercher une éventuelle version d’évaluation pour me convaincre d’investir.

  • Hype dit:

    seeurank est un outil genial mais aussi très cher ! 39 € euro par mois pour un site e commerce :/

  • Dogmatik dit:

    Salut,

    Très intéressant cette interview, en fait j’ai souvent l’occasion de lire de bonnes choses de ces softs, mais jamais je n’ai été aussi intéressé.

    C’est clair que c’est un bon moyen de contrer le not provided.

    Et le fait que ce soit Français et que tout le monde s’accorde sur la qualité du service client, ça me donne juste à penser que ne pas l’essayer est vraiment stupide.

    Un grande merci en tout cas !

  • Laurent dit:

    @Rodrigue : depuis le début, cette personnalisation des rapports a toujours été un atout de SUR. C’est parfait pour une agence.

    @Stephane : c’est vrai qu’on ne souligne jamais assez l’importance de la réactivité et qualité du service clients.
    L’équipe est aussi excellente pour former à l’utilisation du soft.

    @Sylvain : combien de fois j’ai lancé des analyses pour me retrouver au point mort le lendemain à cause d’un reboot Windows qui a fait des mises à jour auto.

    iggOne : oui mais bon le petit rosé quand même :-D Faut dire qu’on en a bu quelques tonneaux lors du SEO Camp.

    @Mathias : c’est un son de cloche rassurant; surtout qu’on l’entend souvent.

    Dago : ravi d’apprendre que ça plaise.

    @Digiactif : j’ai un peu forcé sur la compression (genre le fichier de 1,5Go est devenu 150Mo), mais je m’en suis rendu compte seulement après l’upload.
    Vu que ça restait lisible, j’ai laissé comme ça.
    Promis la prochaine fois je ferais gaffe.

    @Hype : très cher par rapport à quoi ? Je suis allé sur ton site et je trouve aussi que c’est cher une casquette à 45€ :-P

    @Dogmatik : il ne faut pas hésiter.

  • Arthur dit:

    En découvrant la solution, je me suis demandé pourquoi l’intégralité du logiciel n’était pas passé en cloud, mais après l’explication de Lionel dans la vidéo je comprends mieux les limitations.
    C’est très intéressant et encourageant de voir cette approche de Yooda pour s’immerger dans cette nouvelle tendance du Cloud.
    Un exemple à suivre pour de nombreux autres logiciels!

  • Serge Lahondes dit:

    Est-il possible d’avoir les « not provided » avec votre logiciel ? je cherche désespérément une solution en ce sens, merci.

  • volumium dit:

    Salut Laurent,
    Je me souviens avoir beaucoup hésité à utiliser SeeURank et avoir finalement opté pour un concurrent ;( L’une des choses qui m’avait freiné était la lenteur et le temps de chargement des différents dashboard. C’est donc une bonne nouvelle que cette délocalisation de traitements surtout si ça impacte la rapidité, la sécurité, etc.
    PS…perso je suis plus Ricard que Kebab :)
    A bientôt,
    Bertrand

  • Fred dit:

    Très intéressant comme nouveauté. J’espère convaincre mon boss d’investir. Bien le bonjour à Lionel et Romain (à quand le prochain apéro, au moins pour fêter cette avancée?)

  • Franck dit:

    Quelqu’un peut-il m’expliquer clairement en quoi les Web tools de SeeURank peuvent constituer un début de réponse au « Not provided » ? Là, ça commence à m’intéresser pour le coup. Le « not provided » à mon sens c’est la pierre de trop déposé par papa Google dans le jardin SEO.J’en parle (de façon partiale et un peu abrupte mais j’assume) sur mon site.

  • Laurent dit:

    @Arthur : je me suis posé la même question, mais l’explication de Lionel est logique sur l’infrastructure nécessaire.

    @Serge : il y a une explication dans la vidéo à ce sujet.

    @Bertrand : te reste plus qu’à switcher ;)

    @Fred : on va prendre les SEOs pour des fêtards, à force de parler d’apéros !
    Il faut continuer de faire croire que nous sommes des geeks sérieux.

    @Franck : il n’existe pas de solution miracle pour contrer le « not provided ». Lionel explique comment utiliser les Webtools pour avoir un indicateur de trafic, mais il ne faut pas chercher une réponse ultime car elle n’existe pas.

  • Franck dit:

    Pour des grosses structures, je pense qu’il est possible de pallier partiellement cette difficulté en exploitant d’anciens « rapports » analytics à la thématique voisine des nouveaux sites dont ils s’occupent. Cela ne prendra pas en compte évidemment les évolutions du marché mais cela leur permettra de « faire sans » en restant efficace. Je ne serais d’ailleurs pas surpris de voir ce type d’infos bientôt proposées à la vente sur le marché SEO. A votre bon coeur, achetez les mots clefs de vos principaux concurrents sur la période 2008-2010…

  • maxime dit:

    Ben comme d’habitude excellent potcast .
    Pour moi je ne vois qu’un seul défaut : Il n’y a pas assez de potcast

  • Richard dit:

    Bonjour,

    Cela fait un bon moment que je m’intéresse à SeeURank, qui est un excellent soft. Le seul regret et qu’il n’y a pas de version pour MAC OS X !

    Pour pouvoir profiter de SeeURank sur votre MAC, il faudra trois éléments majeurs « Parallels desktop » une licence Windows 7 (de préférence) et de la mémoire vive supplémentaire.

    Le support commercial s’est proposé de me faire un geste « réduction » sur la facture totale.

    De mon côté la version Cloud est trop balaise pour ma structure, je préfère m’orienter vers l’Agency ou IP sérénité.

    Merci pour le Podcast !

  • Richard dit:

    Bonjour,

    J’ai finalement fait l’acquisition de SeeURank « IP sérénité » la société Yooda ma proposé le remboursement de la licence Windows + Parallels desktop.

    Une société très sérieuse. Il ne me reste plus qu’à me familiariser avec l’outil.

    Bonne journée.