AccueilRéférencement ➟ Gagner (facilement) de l’argent sur le Web

Gagner (facilement) de l’argent sur le Web



Gagner de l'argent sur le WebC’est samedi, donc je vous propos un billet « récréation » sur un hypothétique modèle de monétisation très simple.

J’ai arrêté le système Adsense depuis 2009, mais je me suis amusé à calculer un système, si jamais je voulais m’y remettre aujourd’hui.

Ne prenez pas le modèle suivant comme une recette miracle. C’est juste un calcul à 2 balles sur un scénario plausible.

Plein de flouze pour le SEO fainéant

Choix de la monétisation

Le plus facile à mettre en place et à gérer pour gagner de l’argent avec un site Web est la régie Adsense de Google.

Pour bien faire, il faut s’éduquer dans les concepts d’ergonomie incitative, mais pour faire simple copiez ceux qui ont l’air d’avoir bûché l’art du call to action avant vous.

L’objectif est d’obtenir un CTR de 10%. Pour obtenir un tel CTR, oubliez d’installer WordPress avec un template typique de blog, collant les pubs au hasard. Le secret est de construire un template autour des blocs Adsense.

À l’époque où je pratiquais le MFA, je n’avais pas de difficulté à obtenir du CTR à 30%, sans « tricher ». Mon revenu moyen du clic était autour de 15 cts.
Mais avant c’était avant comme dirait l’autre…

Si la thématique est simple à pénétrer, un revenu moyen du clic peut être envisageable à 10 cts.

Stratégie du réseau de sites

Partons du principe qu’une page de contenu va ramener entre 5 et 10 visiteurs par jour.

Prenons 5 vu/j pour être dans la marge basse. D’ailleurs, tous les chiffres que j’utilise dans cette démonstration sont au ras des pâquerettes.

À partir des données précédentes, on peut imaginer un site de 100 pages qui fera 500 visites par jour.

Avec un CTR à 10% et un clic moyen à 10 cts, le site va rapporter 5€ par jour.

Investissements

100 pages de contenu peuvent coûter 500€, si on prend 5€ comme le prix minimum décent à payer par page.

Prenons 3 mois de netlinking à 300€ par mois, pour du travail manuel par un freelance qui a encore le mord aux dents. Oubliez l’outil automatique à 99,99$ pour garder le facteur « risque de fâcher Google » au minimum.

On garde 100€ pour les frais divers (hébergement, etc.).

Donc, un site va coûter 1 500€ et mettra un an à s’amortir.
Si vous n’avez pas d’argent, alors rédigez le contenu et fabriquez les backlinks.

Rentabilité

Faire un seul site sur ce modèle ne rime à rien.
Par contre, imaginons que vous puissiez construire trois sites par mois sur ce modèle.
Au bout d’un an, vous détenez un petit réseau de 20 sites (en prenant 2 mois de vacances), qui génère 45 000€ de revenu annuel.

N’oubliez pas non plus le potentiel de revente d’un site. C’est compliqué d’estimer le prix de vente d’un site Web, mais il n’en demeure pas moins qu’il y a une valeur à tout site bien positionné qui génère un revenu.

Au final, prenez la moitié des gains pour agrémenter votre quotidien d’un sympathique revenu complémentaire, puis continuez d’investir le reste pour agrandir votre réseau.

En plus, si vous êtes malin, votre réseau peut être juridiquement situé hors de France, mais c’est interdit d’inciter à la défiscalisation, donc je n’ai rien dit.

Vous avez aimé cette lecture ?
Abonnez-vous à ma newsletter pour être le premier au courant de mes dernières trouvailles SEO, distillées uniquement par ce canal.



51 réponses dans “Gagner (facilement) de l’argent sur le Web”

  • Simon dit:

    Pour le coup c’est très simple comme raisonnement mais pas si simple à mettre en place, car si tout était si « vert » dans ce cas là j’investirais de manière illimité…
    RaphSEO dit pourvoir faire 400€/mois sur un MFA qui lui a couté une centaine d’euros et une demi journée.
    Pourquoi pas SEOhackers pour du bon BL diffus pas cher et TextMaster pour le contenu ;)

  • Loran dit:

    Hello

    Je vois déjà les SEO fainéants ou wannabe qui doivent avoir les yeux écarquillés plein de $$$ dans les yeux, tout en se léchant les babines parce qu’ils ont devant leurs yeux un tutorial clé en main pour gagner de l’argent.

    Why not. Et pourquoi pas après tout ? Ceux qui réussissent sont ceux qui donnent un sens crédible à leurs rêves. Il faut s’en donner les moyens, bâtir son business avec clairvoyance et sérieux.

    Enfin quoi ! Hey … ça fait rêver, hein les mecs ?

  • Simon dit:

    @Loran haha très bon ta page d’acceuil de ta signature :). Et paf voilà un com qui augmente le CTR ^^vas y vas y met du adsense :D

  • Simon dit:

    Autre méthode de monétisation rapide mais interdite la vente d’article sponso en dofollow. Attention tout de même à prendre certainement précaution tout de même. Passer par une régie de type TLA c’est un peu donner le baton à big GG pour se faire frapper non ?

  • LBP dit:

    Je crois que cela fait un moment que tu n’as pas utilisé Adsense mister Laurent.

    500 visiteurs/jours pour gagner 5 euros ca reste à mon avis plausible sur certaine niche mais cela me parait vraiment être une fourchette haute plutôt qu’un résultat moyen.

    Et puis référencer un site prend du temps et l’amortissement ne se fera surement pas de manière immédiate, il y a de forte probabilité qu’au départ l’on gagne que quelques centimes.

    Perso je pense qu’il est préférable aujourd’hui d’avoir peu de site mais d’excellente qualité afin d’espérer gagner réellement des pépètes avec Adsense.

  • Laurent dit:

    @Simon : Raph a tout à fait raison.

    @Loran : un business plan est la base. Y en a même qui ont fait des fortunes sur ce modèle (fermes de contenu).

    @Simon : je parlerai peut-être de ma méthode actuelle pour gagner de l’argent avec mes propres sites, mais pas pour l’instant…
    En tout cas, je peux me vanter d’être précurseur sur ce système; tout comme j’ai fait partie des premiers à très très bien gagner ma vie avec Adsense.

    @LBP : non ce n’est pas une fourchette haute.
    Je vois très bien comment font ceux qui gagnent des clopinettes. La réponse est même dans le billet
    pour améliorer son score, mais je ne m’étale pas dessus.
    En passant, j’ai regardé ton site et du coup ta remarque ne m’étonne pas du tout…

  • Gnock dit:

    @Simon @Laurent : Et avec tant de talent et d’or entre les mains, Raph est en portage salarial, laissez-moi rire.

  • Laurent dit:

    Tu as tort de rire.
    Je ne connais pas les raisons du choix pour le portage salarial (même si je ne vois pas le sarcasme sur ce modèle qui est très pratique et light en facteur emmerdement), mais j’en sais suffisamment sur sa stratégie Adsense pour savoir qu’il a capté le truc. J’étais même très bien placé à ce niveau…

    Tout ce que j’ai envie de vous dire sur mes gains Adsense de l’époque est qu’ils étaient suffisants pour me décider à partir de France en 2004. Ca frôlait les 4 zéros et il y avait les affiliations et la vente de sites en plus.
    En 2008, j’ai trouvé mieux à faire et 2009 j’ai totalement laissé tomber.
    C’est comme les chercheurs d’or, les premiers se baissent pour ramasser les pépites et après faut creuser plus profond ou aller ailleurs. Je vais ailleurs.
    Cela n’empêche pas qu’on peut quand même monter un solide business plan sur ce modèle. Les fermes de contenu l’ont très bien compris.

  • Giviz dit:

    Ah Adsense,

    J’ai commencé par ca il y a bientôt 7 ans maintenant !

    Mon premier site est encore online, totalement abandonné depuis et ca fait des mois que je ne suis pas aller voir ce qu’il génère encore comme €

    2,76% de CTR, ca à bien baissé j’etais à 10% à l’époque, 12% sur la totalité de la période
    0.28€ au CPC, pas mal !
    Au final 35€ sur le mois dernier, pour un site à l’abandon depuis 10 ans c’est presque honorable !

    En 2008 ce site faisait quand même du 60€ la journée avec Adsense, mais bon depuis il s’est mangé tous les filtres Google qui sont sortis (ah le bourinage des débuts…) ;)

    Finalement quand on regarde la « faible » masse de travail à l’époque pour le monter et le revenu total généré de 21k€, c’est plutôt un bon retour sur investissement !

    Pondre ce genre de site en masse aujourd’hui c’est un jeu d’enfant pour qui sait automatiser un brin les choses.

    Perso j’ai laché Adsense pour plus rentable, mais je suis bien d’accord avec toi, avec la bonne technique et peu d’effort, on peut facilement générés un réseau de sites à plusieurs k€ annuels !

  • Gnock dit:

    C’est simple : le portage salarial est la pire solution fiscale. Tu es bien placé pour savoir que quand on commence à brasser beaucoup d’argent, la première chose que l’on fait est de nous orienter vers le modèle qui nous permettra d’en perdre le moins possible.

  • Simon Gold Miner dit:

    @Laurent J’avoue que tes gains en affiliation de l’époque son HALLUCINANT :).

    J’aime bien la métaphore avec le chercheur d’or. Perso l’or ne m’intéresse pas je cherche le diamant ^^.
    Si @RaphSEO passe ici merci à lui de payer ses impôts en France, ca fait plaisir de savoir qu’il n’y a pas que des expats aux offshores ;).

  • Laurent dit:

    @Giviz : je crois m’être inscrit 2 mois après le début du programme.
    J’avais réglé mon système pour créer un site par semaine. C’était fun !
    Après il y a eu la phase où tu glandais à regarder les tunes tomber (et certains sites aussi), puis tout le monde s’y est mis et c’est devenu moins fun.

    @Gnock : si tu restes en France, t’es niqué de toutes manières.
    De tout le groupe que je fréquantais à la belle époque, ce n’est pas un hasard si la plupart s’est barré de France. Dès que tu commences à bien gagner ta vie sur le Web, tu as 2 options : 1/ gruger le fisc 2/ partir.
    Le facteur emmerdement n’est pas à prendre à la légère. Certes, cela peut augmenter le coût ou obliger à des changements radicaux de vie, mais se faire racketter par l’état n’est pas une gloire – sous prétexte de légitimer un status juridique pompeux.
    Combien j’en connais qui ont monté des SARL ou EURL, puis on été obligé de monter d’autres boites pour ne pas exploser les plafonds. C’est complètement absurde d’en arriver là. Plus tu grossis et plus tu dois faire de CA pour finalement arriver au même revenu net à la fin.
    Je comprends tout à fait un choix de vie en éliminant le facteur emmerdement, tout en payant le prix fort.

  • Simon dit:

    Très bon la métaphore sur le chercheur d’or. D’ailleurs faut pas se leurer l’argent facile ca ne dure pas longtemps en générale et faut fermer sa gueule quand ca marche…
    @Laurent tu n’es pas niqué, tu es un bon citoyen, faut dire que les écoles et la santé c’est pas donné et en France on est plutôt bien servi.
    Mais bon je me suis quand même barré c’est bien plus sympa la Thaïlande :D

  • Simon dit:

    A noter tout de même que l’argent ne fait pas le bonheur. Les thais sont 3 fois moins riches que les francais et au moins 3 fois plus souriants.
    Le bonheur c’est les 3F Family Finance Fitness :D

  • Laurent dit:

    Nous avons une excellente sécurité sociale (18% de prélèvement sur le salaire) en Principauté d’Andorre. D’ailleurs, on paye des impôts (ok seulement depuis cette année et un symbolique 2,5% sur les bénéfices).
    En plus, il y a des accords avec la France et l’Espagne, donc je peux me faire soigner où je veux.
    Mon fils est au lycée français, avec des profs français et le même cursus qu’en France.
    Je suis totalement pour la participation, mais contre le racket.

    Tu as raison sur l’argent. A partir du moment où tu peux subvenir aux besoins fondamentaux, tout le reste n’est que superflu et ne contribue absolument pas à l’amélioration du bonheur. J’avais écrit un truc là dessus http://www.adicie.com/archives/82

  • Simon dit:

    Il faut aussi voir le coté éthique de la chose un mec comme actu-bonsplans point com qui doit brasser sévère, ne fait que détruire la vie de certains abrutis qui ont envie de devenir riche… Moi perso je trouve ca laid donc j’ai décidé de reverser 10% de mes profits de greentomatomedia point com pour mettre le karma de mon coté ;). Et la encore ca ne justifie pas le fait d’être un gros enculé sans éthique.

  • Simon dit:

    Mais bon au final même en vendant du adsense pour en revenir au sujet ^^ on peut promouvoir de la merde sans le vouloir donc bon … idem pour de l’article sponsorisé ca revient à aider les voleurs à mieux voler. Bref chacun son éthique, moi perso quand j’aurais du cash je ferais comme Bill Gates ;)

  • Simon dit:

    @Laurent excellent ton article, un gros pavé mais j’ai tout lu ^^. Franchement j’étais 100% athée, mais de voir à quel point les népalais et thailandais ont le smile ca me donne envie d’étudier buddha ! D’ailleurs je pense que dans la religion bouddhiste il y a plein de chose positive à tirer pour le SEO.
    Je vais tout péter avec mon nouveau PR4 laphilosophie point fr . Si quelqu’un connait un étudiant en philo qui rédige bien je veux bien le contact ;). Merci d’avance !

  • Simon dit:

    Tu as oublié l’option 3 : Rester. Marc Simoncini est le seul que je connaisse qui est resté en France qui a tout de même monté le plus gros site de rencontre européen. Il a du lacher un très très gros chèque à l’état francais. Bref en ce moment la France est un peu sous l’eau (j’essaye de faire un peu de contexte avec ma signature ^^).
    Allez j’arrête de t’embêter, ca yé Matt Cutts à un article pour pouvoir déboiter mon réseau ^^

  • RaphSEO dit:

    @Laurent très sympa le billet, en plus tu sais ce que j’en pense.
    @Gnock je ne sais pas qui tu es et ce que je t’es fait mais tu as l’air de me porter dans ton coeur j’en suis comblé.
    Oui je n’utilise pas la meilleure optimisation fiscale, oui je reverse 55% de ce que je gagne chaque mois + les impôts annuels.
    Mais je ne m’occupe de rien et je peux dormir sur mes deux oreilles.
    Pour ce qui est de m’expatrier, si tu veux tout savoir, en étant seul je l’aurais fait depuis longtemps. Seulement j’ai une femme et deux enfants plus toute la famille qui va avec.
    Il faut savoir faire des choix parfois, et les miens n’ont pas mis l’argent au premier plan.

    Arrêtez de dire qu’adsense ne marche plus ou alors rajouter « comme avant » à la fin de votre phrase.

    Et je fais des MFT c’est à dire pas que du adsense sur mes sites. j’apporte de vraies infos sur des produits.
    Bref avec de petits sites + adsense + affil (même amazon ça va en faire sourire certains) me rapporte quelques euros par mois. tu multiplies ce genre de petits sites et roulez jeunesse

    Si tu veux en savoir plus, je te conseille d’assister à la formation de @Bertimus qui n’est pas chère (3500€) tu en apprendras bien plus.

  • Nicolas JEAN dit:

    La méthode reste bonne, il faut juste bien choisir sa thématique, ou avec ce peu de ref et 500 pages on peut quand meme arriver a ne pas rentabiliser son nom de domaine :D

  • Quentin dit:

    Tu es plutôt très très bas à 5 € par page :D Après tout dépend qui crée ces pages.

    En tous cas cette méthode est :
    – Un gros investissement qu’il faudra amortir dans le temps
    OU
    – Un travail de titan qui ne payera pas immédiatement

    À nous de choisir :D

  • LightOnSEO dit:

    Hello à tous !

    Le post parfait à lire pour un Dimanche matin. Finalement la question à 9 000 € c’est, « Comment trouver sa niche ? »

    Pas si facile de trouver une niche qui allie belles opportunités de trafic, concurrence modérée et monétisation possible.

    Mis à part l’étude des mots clés et de la concurrence, aujourd’hui c’est quoi les méthodes pour obtenir 5 ou 6 idées de niches à évaluer ?

    @Giviz : Tu le vends ton site ? :-D

  • Patrick dit:

    Bonjour,

    Finalement, je me demande si l’idée n’est pas si mauvaise mais avec un complément …

    Puisqu’on construit un site bourré d’articles, pourquoi pas y ajouter un formulaire de capture avec un ou des cadeaux à la clef histoire de se construire des listes de prospects dans divers domaines …

    Ensuite, on peut proposer à cette liste quelques sollicitations pour des produits en affiliation ou bien « louer » sa liste de prospects à des annonceurs…

    Un mix des trois revenus devraient pouvoir se faire dans un délai d’un an.

    Patrick

  • Christian dit:

    @Simon

    tu as encore beaucoup de sites web à populariser par les ancres de tes commentaires ? ;-)

  • Rodrigue dit:

    Reste à faire grimper une niche intéressante, et elles deviennent de plus en plus rare (comme tu le sous entend dans ton article).

    Mais le business plan est simple en effet à mettre en œuvre.

    Maintenant il faut aussi dire que cela demande de la patience, l’argent n’arrive pas en 2 mois seulement, ne pas lâcher l’affaire facilement comme 70% des blogueurs…

  • Simon dit:

    @Christian oui du coup avec cet article j’ai acheté 6 ndd que j’ai monté en une petite heure. Celui de ma signature plus 5 autres dont je suis très content ! Ca va ranker sévère !!! Au programme 20 texte TM par ndd + SEOHackers :)

  • giviz dit:

    @LightOnSEO
    Non, mais franchement juste parce qu’il a une valeur sentimentale ^^

    Je rajouterais un point qui me semble important dans une statégie comme celle-ci :

    Il m’est arrivé une fois, quand mon site tournait plutôt bien, d’avoir droit au « coup de pute d’Adsense » : bam le compte bloqué :(

    Motif : Annonces trop bien intégrées et CTR trop élevé, incitation au clic.

    Par chance, après avoir fait mon intégration (abusée j’avoue), j’avais envoyé un email au support Adsense pour la faire valider et m’assurer d’être toujours au moins un pied sur la ligne jaune.
    On m’avait répondu : OK pas de soucis.

    Quand j’ai communiqué avec eux par email, j’ai ajouté une copie de leur réponse et le gars d’Adsense en ont tenu compte et m’ont réactivé mon compte sans même prendre la peine de me répondre.

    Tout ca pour dire que pour moi c’est le gros point noir de cette stratégie, elle dépend d’un acteur financier seulement qui à lui seul peut dire STOP du jour au lendemain sans avertissement.

    Quand on sait que ce même acteur peut en plus dire stop sur l’acquisition du trafic avec le même mode « osef de ta vie, fais autre chose maintenant »…

    Bref, Adsense c’est sympa, mais perso je miserais jamais tout la dessus :)

    On a déjà bien assez de dépendances au grand Google pour l’acquisition du trafic !

  • Simon dit:

    @RaphSEO Ca m’intéresserait d’avoir un retour sur l’affil Amazon, un prochain article sur ton blog maybe ?
    @Nicolas 500 pages de contenu et même pas 10 euros par an en adsense ? Allez fait péter le lien je suis curieu là :)

  • Adsense Tips dit:

    Reste à savoir à quel niche il faut s’attaquer, le fait de se mettre à faire des blogs à gauche et à droite ne fera gagner aucun sous.
    Par contre avec une stratégie bien structurée on peut commencer à générer des revenues bien fixes et évolutives.

    A respecter :
    [+] Contenu unique et frais à chaque fois
    [+] Visiteurs ciblés : Éviter les AutoSurfs.
    [+] Un bon SEO de base.
    [+] Travail sur les réseaux sociaux.
    [+] Outsourcer the Dirty work :)

  • LightOnSEO dit:

    @Giviz
    Allez sérieux ! Tu veux pas le remettre sur les rails ? ^^

    @Rodrigue
    C’est sur qu’il faut être un peu patient, mais finalement si tu investis dans du bon contenu, il y a moyen de rendre la machine vite rentable… à condition d’avoir trouvé la niche abordable et profitable à la fois, il est là le vrai problème.

    Des gens qui ont laissé tomber des projets pour diverses raisons y en a plein, c’est déjà un bon plan si tu démarres avec un nom de domaine mure!

  • Rudy dit:

    Génial ca manque d’article parlant de money depuis des mois! :)

  • Aurélien dit:

    Si quelqu’un me garantit que je rentabilise la création + référencement d’un site en un an, qu’il m’envoie un mail, j’ai du boulot pour lui x)

    Le problème avec cette méthode c’est qu’il faut trouver une bonne niche, perso j’ai 50% de raté grand mini quand je fais des MFAs. Après il y a ceux qui donne 1€/mois et d’autre beaucoup plus.

    Un CTR de 10% je trouve ça assez énorme, avec des designs assez agressif où entre 50 & 75% du contenu vu par le visiteur en arrivant sur le site est de la pub, je suis à 7% CTR. Avec une intégration douce, je suis dans les 2%.

    Par contre niveau CPC, c’est très facile de passer au dessus des 0,5€

    Sinon Andorre doit être sympa pour la fiscalisation, faudra que j’aille en vacance un coup la bas.

  • EmileDeCorse dit:

    100 pages de contenus ??? Ca fait pas un peu beaucoup quand même ? Sauf si la niche traitée est large de chez large.

  • ErwanW dit:

    pas mal comme exemple. Comme c’est dit dans les commentaires, il faut réussir à trouver sa thématique (niche ou pas) avec un CTR intéressant.

  • RaphSEO dit:

    Aux vues des commentaires, je pense que je vais faire un article pour expliquer comment je monte mes MFT. Perso j’ai toujours, minimum rentabilisé mes investissements. Aucun de mes projets de m’a couté de l’argent.
    Beaucoup se focalisent sur des critères restreints j’ai l’impression.
    Je vous donnerai un retour d’expérience, vous en déduirez ce que bon vous semnble

  • Deco dit:

    Bonjour,

    C’est un peu plus compliqué aujourd’hui de créer un réseau de blogs, en plus avec un CTR à 10%.

    Il faut la bonne thématique ($$$) et les visiteurs, ce n’est pas toujours compatible.

    Merci pour le post

  • Daniel Roch dit:

    Le réseau de sites est une excellente idée, surtout que certains vont bénéficier de la popularité des autres.

    La vraie difficulté, c’est surtout d’obtenir les 10% de CTR. Les utilisateurs évitent de plus en plus les bannières dans un site Internet, donc le travail sur le design et l’intégration des publicités n’est pas du tout aisé.

  • TiPi Com and Web dit:

    Du rêve en barre ? ;) Même si les MFAs sont en perte de vitesse, on voit bien arriver d’autres bestioles dans le même genre, combinant régies publicitaires diverses et affiliation. L’avenir des MFAs, ce sont les sites affiliés où on cache les liens pour masquer le principe et on entube à tour de bras en se sucrant une commission sur le dos des petits noobs.

  • lereferenceur dit:

    Ca à l’air tellement facile expliqué comme cela.
    Mais dans la pratique j’en suis moins sur. Beaucoup de paramètre à prendre en compte comme le thème ou la concurrence.
    Le plus gros travail reste le SEO. Tu dis qu’il faut faire du netlinking en passant par un freelance. Ce qui coute de l’argent. Et j’ai l’impression que les gens veulent gagner de l’argent avec un site web sans en dépenser ^^.
    Il faut savoir investir. On peut toujours créer les contenus manuellement et le netlinking. Mais il faut avoir un minimum de connaissance SEO pour faire cela.

    Ton réseau de 20 sites serait du même thème ?

    La formation de Bertimus m’intéresse mais c’est 3500€ tout de même. Ah la la ces français qui ont peur d’investir ^^

  • vince dit:

    ça y est je suis millionnaire !! merci beaucoup Laurent !
    Ravi d’avoir travaillé avec toi, mais là je prends ma retraite aux Bahamas… passe me voir à l’occasion :)

  • Jal dit:

    J’aime bien le titre.
    J’ai tout de même tendance à penser que les deux sont antinomiques.
    La paresse vient plus tard, quand on est assis sur un tas de lingos et encore, généralement on n’aime pas voir ses revenus s’effondrer alors on continue pour les manitenir et/ou les faire s’accroitre.

  • Fab dit:

    Bonjour Laurent,

    Je m’initie tant bien que mal aux bases du SEO, je suis d’accord avec lereferenceur pour dire que le plus gros du travail reste le référencement.

    Par contre si je m’en tiens a ton article il est facile de monétiser un site et d’en tirer un minimum de bénéfices mais je pense que tu as omis de préciser qu’il faut tout de même maitriser un tant soi peu les bases du référencement et les codes du web design/graphisme avant tout, non ?

    En tout cas merci pour ton franc parlé, tes articles qui me permettent, pour ma part, de comprendre quelques bases du SEO. C’est assez compliqué pour un graphiste pur et dur comme moi xD

  • Le Juge dit:

    Aaaah comme ce serait beau si ca pouvait marcher comme cela – attention je ne dsis pas que ton article est mauvais – au contraire – il montre bien un chose c’est que pour vivre du web il faut d’abord bosser SES sites et que tout ca ne se fait pas en 30 jours – comme peuvent le montrer les « marketeur francais » et autre « blogueur pro » mais sur la longueur et qu’en plus cela demande a la fois de l’engagement mais aussi des moyens – bref c’est pas a la porté du 1er venu déja et ensuite, ca eut payé mais ca paye moins maintenant

  • lolo dit:

    Ouais ça peut marcher, mais bon ce n’est pas une méthode miracle, sinon c’est sûr qu’elle ne serait pas dans cet article. Ce qui rapporte réellement n’est pas raconté dans les blogs, ni sur les forums, ça se chuchote parfois mais c’est tout. Même les formations à 3500€, ce n’est pas votre fortune qu’elle vont faire.

    Juste une remarque sur la défiscalisation, c’est tout à fait compréhensible de ne pas supporter le « racket », je peux même comprendre certains qui s’exilent, ou qui font semblant… Mais ayez au moins la décence de ne pas trop la ramener là-dessus, car il y a des entrepreneurs qui se font « racketter » à chaque bilan parce que d’autres ont préféré prendre la fuite.

    @Laurent : « En plus, il y a des accords avec la France et l’Espagne, donc je peux me faire soigner où je veux. » > moi j’appelle ça un profiteur, vas-y profite, le bras que je laisse chaque année au fisc te permet ce genre de commentaire.

  • Marc@The SEO List dit:

    Cool cet article! On me fustige dès que je parle de MFA, comme si il était interdit d’en parler au risque de se faire « flaguer » comme spammeur…

    J’ai tendance à être en accord avec la stratégie, même si il est vrai qu’aujourd’hui, par rapport a 2006, il faut se battre contre les filtre de Google et les CTR en baisse. Mais c’est possible.

    @raphseo on entend souvent parler de tes MFA/T, c’est vrai qu’un article sur le sujet / ta méthode pourrait être interessant

    Ce qui est sur, c’est que c’est un activité rentable, puisqu’un site coute au max 10€/an

  • Jguiss dit:

    Hello,

    Moi je fais plein de calcul comme ça toute l’année ! Je m’imagine riche sur une plage mais je suis tjs derrière mon ordi…

    D’ailleurs je crée à peu près 2 sites par semaine en ce moment…

    Par contre pour la création du contenu je suis à la masse (comme je ne sous-traite pas la rédaction, radin que je suis) et bien mes sites n’attirent pas encore les foules…

    Par contre les 10% de CTR c’est un taux assez élevé que je ne vois que sur très peu de mes sites.

    A+

  • Laurent dit:

    @TOUS : je ne peux pas répondre individuellement par manque de temps, mais je vois une question récurrente à propos du CTR.
    C’est un taux que j’obtiens aisément et je ne suis pas le seul.
    Pourtant, on peut facilement diviser par deux pour ceux qui s’aventurent, sans trop maîtriser le sujet.
    Le truc est vraiment de partir des pavés Adsense et construire son template autour. Prendre un template WP à 3 colonnes et coller les pubs où on peut ne va pas marcher.
    Un des éléments les plus subtiles concerne la gestion du blanc négatif, ainsi que la maîtrise du regard de l’internaute sur la page.
    Plus important que tout, les pubs doivent être pertinentes, donc le contenu doit être envisagé en amont, par rapport au potentiel d’affichage par le système Adsense. Pour cela, le plus facile est de zieuter sur Adwords.
    Aussi, le plus gros défaut que je vois concerne la thématique choisie. Il ne faut pas traiter de sujets qui nous plaisent, mais ceux qui sont rémunérateurs. On préfère peut-être causer du dernier iBidule, mais ça va rapporter que dalle. C’est moins sexy de parler d’assurance vie ou crédit, mais ça gratouille épais du clic.

  • Orbeceta dit:

    Quand même, ces p..tains d’internautes qui ne veulent pas cliquer sur les pubs !! Ce n’est pas difficile de cliquer sur une bannière ou sur un texte encadré, qu’est-ce qu’il faut faire alors ? C’est fou ça, si près de la fortune mais non, il y a toujours quelque chose qui ne va pas..

  • Click Busters dit:

    @Orbeceta : Que faire ? Plein de petites choses et de nombreux tests. Chaque site étant unique.

    Mais déjà, par rapport à ton post les internautes ne sont pas contre le fait de cliquer, mais ils ne veulent pas savoir qu’ils cliquent sur des pubs. C’est notamment très français ce rapport à la pub … Donc par exemple il faut éviter le plus possible les ban / sky images pour favoriser le texte (pub adsense, liens affil). Car les internautes sont le plus souvent aveugles face aux pubs illustrées. Même inconsciemment ils les évitent. Cela ne veut pas dire ne pas en mettre, parfois cela permet de donner du poids au reste, voir attirer l’attention sur les « bonnes pubs ». Une pub illustrée et belle de SFR ou Apple peut rassurer l’internaute quant à la qualité d’un site et inciter à cliquer sur le reste …

    De même il faut éviter aussi d’encadrer tes pubs texte type adsense par un liseré ou un fond de couleur spécifique. Il faut que les pubs se fondent au contenu (donc pas en bas de page, en navigation ou en header mais dans le corps de l’article) et y apportent un plus. Alors que la plupart du temps, si on les encadre, cela les flags comme pubs et donc l’internaute ne clic pas, ou moins …

    Bref, comme le dit bien LB, il faut plutôt faire un site autour des ads (au sens propre comme au figuré), et non l’inverse …

  • location voiture tunisie dit:

    moi je pense qu’il faut pas se lancer dans ce genre de business sans avoir l’expérience minimale pour savoir comment gérer les 20 sites après une année ..