AccueilMoteurs de recherche ➟ Utiliser Google dans … Bing

Utiliser Google dans … Bing



Voici une incongruité assez rigolote qui méritait bien un billet.

En effet, vous pouvez utiliser le champ de rechercher Google à l’intérieur de Bing.
C’est un joli cadeau que fait Microsoft à son concurrent.

En tapant « Google » dans le champ de recherche du moteur Bing de Microsoft, l’utilisateur est invité à utiliser un champ dédié au moteur Google.

Lorsqu’on saisit une requête, l’utilisateur est amené directement chez Google pour trouver le résultat de recherche.

Le pourquoi du comment me laisse complètement perplexe; surtout connaissant les enjeux qui divisent les deux géants de la recherche d’information.

Google est dans Bing

Vous avez aimé cette lecture ?
Abonnez-vous à ma newsletter pour être le premier au courant de mes dernières trouvailles SEO, distillées uniquement par ce canal.



32 réponses dans “Utiliser Google dans … Bing”

  • KelCom dit:

    En effet, bizarre au vu des dizaines de millions de dollars qui s’engagent dans de tels tunnels.
    Les autres moteurs ne bénéficient pas de cette largesse sur Bing d’ailleurs.

    Un bug ? Une erreur ? Une volonté de dire « nous n’avons pas peur de Google car nous sommes sûrs de nos résultats » qui joueraient sur l’image de Bing ? Ou tout simplement la volonté de Buzz ?

  • Jean-Baptiste dit:

    A la surprise générale, le contraire n’est pas possible ! Pas de champ de recherche de Bing à l’intérieur de Google…

  • Arthur Moulin dit:

    Ahah mais il est con Bing ou quoi ?

  • samy dit:

    C’est plutôt sympa je trouve de la part de Bing.

    Je pense que l’idée est de faire un buzz et de montrer qu’ils n’ont pas peur de faire de la pub même à leur plus grand concurrent pour montrer leur crédibilité.

  • Bernhard Huber dit:

    Je pense que beaucoup utilisent le moteur de recherche par défaut comme barre d’adresse, donc ils tapent google et ne sont pas déçus vu qu’ils trouvent le résultat, et ne vont pas chercher a changer les réglages par défaut ?

    Sinon, c’est juste automatique, et identifié comme moteur de recherche (peut être pour un moteur de recherche de pneus ce serait identique )

  • Kaen dit:

    Renseignez vous, mais encore aujourd’hui, le top recherche en France c’est… Google !

    Bing cherche peut etre ainsi a baisser fortement cette donnée vraiment mauvaise pub…!

  • Guib dit:

    C’est plutôt fair play de leur part en effet. Un petit plus qui tend à apporter le max de souplesse à l’utilisateur.

    Et si tu tapes « bing » dans le champ de recherche Google situé sur Bing, est ce que tu casses internet ? ;) #ITCrowd

  • Minh Chau dit:

    Bonjour,

    Je n’avais pas remarqué cela étant donné que j’utilise peu le moteur Bing. Je pense qu’il y a certainement une raison que nous ne connaissons pas.

  • Djolhan dit:

    D’un autre coté, quelqu’un qui cherche google sur bing, est-ce que ce n’est pas perdu d’avance pour microsoft ? Autant faire un petit clin d’oeil non ?

  • Clément dit:

    je me demande si ce n’est pas un algorithme automatique car je doute fort que les gens de microsoft fasse ce cadeau à Google.

  • Samuel dit:

    Juste LOL! Ca montre qu’ils ont de l’humour surtout, non?

  • Jimmy dit:

    personnellement, je trouve que c’est ni bête ni intelligent… si l’utilisateur tape google c’est qu’il veut faire une recherche dans google donc qu’il la fasse sur la page google ou via le champs sur bing ça revient au même non ? Ça simplifie la vie à l’utilisateur et c’est plutôt fait play de la part de bing.

  • Xavier B dit:

    Je suis du même avis que Bernhard Huber, ahma ça permet de « conserver » la page de démarrage de l’utilisateur sur le bing.com, ce qui ferait monter les parts de marcher de bing?
    ps: ça fonctionne aussi avec Wikipedia, donc ce n’est pas vraiment un hasard cette histoire :)

  • Cédric dit:

    Quand on n’est pas leader on doit faire des concessions..
    Bing préfère surement que le moteur google soit utilisé dans sur sa page ou il présente tous ces services.. Que directement chez google.

  • expressepi dit:

    Eheh ça marche aussi avec lycos ! Il y en à d’autres ?

  • fw3d dit:

    Pour info cela fonctionne aussi pour les recherches « Wikipedia », « Alexa », « Facebook », « Youtube », « Twitter », « Taobao », « WordPress », « Microsoft », « imdb », « Flickr » et même « Apple ».

    Rien d’exceptionnel donc à mes yeux, juste une sorte de richsnippet mis en place pour tous les gros sites comportant un moteur de recherche « interne ». Le désactiver pour Google serait déloyal, non ?

  • Olivier Duffez dit:

    Bing fait ça pour pas mal de sites, et pas seulement ceux qui disposent d’un moteur de recherche interne.
    Par contre j’aimerais bien mieux comprendre dans quels cas il le propose. Pour « WebRankInfo » je n’y ai pas droit :-(

  • Yassine dit:

    D’un point de vue qualité des services, Bing remplit bien sa mission mais de là à renvoyer les gens vers les concurrents c’est un peu se tirer une balle dans le pied.

  • expressepi dit:

    Par contre, ça marche pas avec bing, dommage ça aurait été une chouette mise en abyme :)

  • sci dit:

    Pas sur webrankinfo mais sur Google ? Quel intérêt de proposer ce type de recherche avec Google son concurrent ? Je ne comprends pas et les commentaires ne m’y aident pas jusqu’à présent.

  • fw3d dit:

    L’explication de la présence du richsnippet semble floue en effet :/ Cependant cela semble concerner principalement les gros gros sites car la plupart des topsites alexa en bénéficient.

    La feature « Quick Access, search within » en fait partie depuis apparemment bien longtemps (http://www.bing.com/community/bingsearch/f/12244/p/662840/9627325.aspx).

    Je ne pense pas qu’il faille voir cela comme une balle dans le pied de la part de Microsoft, le désactiver pour Google serait de la concurrence déloyale il me semble (dénigrement). Sinon pourquoi ne pas virer Google des résultats tant qu’on y est :)

  • ged dit:

    @fw3d: bien joué captain obvious :p
    ils ont peut être peur de se prendre un procès pour abus de position dominante ?

  • lereferenceur dit:

    Les gens qui tapent « Google » sur Bing veulent aller sur Google et quitteront donc Bing. Bing propose donc directement sur son site un raccourci pour l’utilisateur.

    Bien pensé :)

  • Lastvideo dit:

    De toute façon il ne perde rien bing car j’aimerais bien connaitre le nombre de personnes qui tape google dans bing. Il facilite juste la vie à ses internautes qui sont perdus d’office pour eux.

  • axel dit:

    Bah ils indexent les pages aussi chez Microsoft! Bon moins mais quand même ils ne pouvaient quan même pas rater les pages du site de Google ;-)

  • Eva dit:

    Dans un commentaire plus haut Jean-Baptiste a dit que l’inverse n’était pas vrai, pas de champ de recherche de Bing à l’intérieur de Google….pas étonné du tout lol :-)

  • Sylvain dit:

    J’avais remarqué cela (il y a déjà longtemps).
    Comme le dit Bernhard Huber c’est sans doute en partie un moyen d’éviter que l’utilisateur ne change sa page de démarrage.

    Je penche aussi pour le fait que cela permet de connaitre certaines requêtes supplémentaires qui n’auraient pas été tapées chez Bing.

  • kristof dit:

    Amusant ce micro papier dont les commentaires constituent un contenu plus étoffé que le propos lui-même.

  • lionel dit:

    Bonjour Laurent,

    Je n’ose pas imaginer un seul instant que c’est une action involontaire. Il y a forcement une stratégie, tests ou autres qui vont découler de cette fonctionnalité. Ce n’est pas possible autrement !

    amicalement

  • Alexis, SPNbio dit:

    Bon, en partant de l’objectif majeur de Bing en tant que moteur de recherche de donner les meilleures réponses aux internautes, c’est un SERP tout à fait pertinent. Non? Bravo à Bing.

  • Booba dit:

    En effet, je trouve que c’est difficilement compréhensible de la part de Bing qui est pourtant en grande concurrence avec Google. C’est un joli cadeau qu’ils ont fait en tout cas ! Google va t il renvoyer la balle et donner un coup de main à Bing ?

  • Grostube dit:

    Pour ma part je pense que c’est un joli clin d’oeil de la part de Bing qui montre qu’ils ne sont pas radins et qu’ils sont prêt à partager avec Google.