AccueilMarketing ➟ Augmentez votre visibilité en vidéo

Augmentez votre visibilité en vidéo



Ne loupez pas la révolution vidéoNon pas que les annuaires ou les communiqués de presse ne fassent pas partie de la panoplie du référenceur en 2012, mais je voulais parler des possibilités en vidéo.

Tout le monde sent que la vidéo frémit depuis quelques années, mais il demeure encore des freins à se lancer.
C’est dommage car le potentiel est réellement illimité; on peut réellement parler de révolution.

Les chiffres de Youtube font tourner la tête : 48 heures de vidéo uploadées toutes les minutes et un trillion de vues en 2011 !

Montée en puissance de la vidéo

Globalement, la vidéo est en augmentation franche depuis 2006 et ce n’est que le début. Nous pouvons réellement parler de révolution vidéo depuis quelques années.

J’ai toujours essayé de montrer l’exemple dans mes actions. C’est bien de pouvoir conseiller les autres, mais cela doit se baser sur la réalité de sa propre expérience.

Depuis mon retour à New York entre 2008 et 2009, j’ai vu l’énorme essor de la vidéo là bas pour le marketing. Je partais avec des notions comme Twitter et Facebook en tête pour m’apercevoir que cela faisait déjà partie des processus basiques, car tout le monde n’avait que la vidéo dans les starting-blocks.

Maintenant, je démarre un petit podcast sans autre prétention que montrer qu’on peut faire quelque chose en vidéo sans forcément mettre des moyens énormes. J’ai attendu cette année tout simplement parce que l’envie n’était pas présente. C’est aussi le signe qu’il est encore temps d’y mettre; le terrain est fertile et les places sont encore à prendre.
J’ai la chance d’être en relation avec Matthieu Blanco (dommage il a effacé les Revues Tech et le contenu) qui est un des podcasteurs les plus talentueux de la scène francophone ; ce qui m’a permis de choisir d’emblée les meilleurs outils. D’ailleurs, je vais reparler très bientôt de Matthieu car il prépare quelque chose d’énorme…
Sinon, regardez du côté de NoWatch pour voir l’essentiel de la scène francophone.

Surtout, je pense que n’importe quel société ou organisation doit aujourd’hui entrevoir le canal vidéo sérieusement. Au-delà de la visibilité directe que cela permet de capter, l’autre avantage est de donner de la réelle nourriture sociale. La différence est évidente entre un compte Facebook qui relaye uniquement des promos et des nouveautés ou celui qui va montrer une mini série en vidéo ou d’autres entités virales. Le dernier va donner exactement ce que les gens recherchent lorsqu’ils gravitent sur les réseaux sociaux, tandis que le premier se contente de greffer un artifice sociale sans traction.

À l’époque où je basais mon business sur la monétisation via Adsense, l’affiliation et la revente de sites, j’avais déjà pensé qu’un compte Youtube pouvait renforcer le référencement naturel d’un site. Grand amateur de Havanes, j’avais monté un petite site (aujourd’hui revendu) auquel j’avais attribué un compte Youtube. Sans même faire moi-même de vidéos, j’avais pris celles d’un DVD de promo d’Habanos SA. Je vous laisse contempler le nombre de vues sur celle de comment fumer le cigare.

Peu importe le nofollow dans la description si l’URL est cliquée. N’oublions pas que Youtube appartient à Google et il voit parfaitement l’émulsion qui gravite autour d’une vidéo.

Le site en question s’est propulsé rapidement premier sur la requête « cigare » et ce n’est pas le travail sur le contenu ou les backlinks qui était particulièrement impressionnant. Je pense plutôt que cette fameuse émulsion sociale y était pour beaucoup.

Pour revenir à mon podcast, je n’ai pas choisi de valoriser un compte Youtube, mais cela peut parfaitement suffire pour certains. La majeure partie de l’activité demeure sur ce blog; même si j’ai ouvert un domaine dédié afin de centraliser ce vecteur.

Aujourd’hui, je peux mettre en place une production vidéo pour moins de 2 000€. Ce n’est pas comparable aux boîtes de production où vous pouvez aisément ajouter un zéro pour avoir le début du bas de gamme.

Je ne dis pas que vos vidéos vont forcément faire des centaines de milliers de vues dès la première tentative. La culbute sur cigare était un énorme coup de chance et ce ne sont certainement pas des vidéos sur le référencement qui peuvent atteindre ces sommets.

La magie de Youtube

Cela dit, les réussites fulgurantes sur Youtube ne sont pas une légende. Récemment, j’ai été pris au piège récemment avec ce nerd colérique.  Tragi comique au premier abord, j’ai ensuite réalisé qu’il s’agissait d’un troll par un talentueux amateur Boogie 2988  Avec une poignée de vidéos qui ont dépassé le million de vues (exemple), Boogie peut réellement parler d’une carrière sur Youtube. D’autres comme RayWilliamJohnson  ou MysteryGuitarMan  sont encore plus impressionnants.

Plus près de nous, il y a Rémy Gaillard  qui n’a rien à envier aux américains ou même au cinéma. Il fait plus d’entrée que les Cht’is et la Grande Vadrouille réunis !

Par contre, je ne vais pas parler des pseudos marketeux vendeurs de rêve qui ont bien compris l’intérêt du canal vidéo. C’est certain que ça marche, mais vendre via la vidéo peut se faire avec un peu plus d’élégance, de créativité et de bienséance qu’en utilisant les techniques éprouvées aux Etats-Unis. Au contraire, prenons notre différence et notre culture comme atouts pour créer autre chose que l’éternel gars debout devant un mur blanc pour déblatérer son message. Je préfère largement l’attitude des jeunes vblogeuses mode au discours pré-mâché des vendeurs de rêve.
À ce propos, l’idée de réaliser un podcast SEO anglais avec une attitude bien Frenchy me chatouille…
Quelqu’un se souvient d’Antoine de Caunes dans Rapido ?

En passant, voici un excellent article sur le référencement Youtube via WRI.

Foncez dans la révolution vidéo

Ce n’est pas pour autant qu’il faille obligatoirement faire dans le décalé, mais c’est clair qu’il faut donner aux gens ce qu’ils souhaitent voir. À chacun de voir comment cela peut se ramener à l’activité commerciale de son site Web, mais il y a toujours une opportunité créative pour n’importe quelle société ou organisation.

Ce n’est pas trop tard pour se lancer, 2012 sera l’année de la vidéo.

Pour finir, comment ne pas craquer pour une vidéo comme celle ci ?

Vous avez aimé cette lecture ?
Abonnez-vous à ma newsletter pour être le premier au courant de mes dernières trouvailles SEO, distillées uniquement par ce canal.



34 réponses dans “Augmentez votre visibilité en vidéo”

  • maniT4c dit:

    J’ai déjà pensé à utiliser la vidéo mais hormis le fait que je n’ai pas assez de temps à y consacrer.
    Que pourrais-je bien raconter moi qui fait de la création de site ?

  • David J. dit:

    Ce ne serait pas David Jay le vendeur de reve ? :D

  • ifyouweb dit:

    D’après les chiffres donnés cette année lors des Google Adwords Academies de Lyon, Youtube serai le 2eme moteur de recherche après Google (devant bing, facebook, etc.).
    Rien que cette statistique montre que le canal vidéo doit être travaillé… Reste à savoir comment et avec quel budget !

  • Samuel dit:

    Eu plusieurs fois l occasion de tester …cela booste sans doute le positionnement d une page grâce comme tu l evoques à l « émulsion » autour d une vidéo mais en tout cas dans mon cas cela permet d’amener de nouveaux visiteurs …c’est un canal qu on ne peut négliger ….une video bien faite, bien referencée apparaitra dans les serps, les resultats de recherche universelle…

  • toutoun dit:

    Je suis parfaitement d’accord. J’ai pu constater qu’en créant une chaine youtube dédiée avec les vidéos de ma thématique santé, j’avais non seulement des visites mais en plus en optimisant la vidéos,je les positionnais sur des mots clés.

  • Neupap dit:

    Intéressant, il serait intéressant de savoir si le partage de la vidéo a plus d’influence que son nombre de vues (quoique les deux facteurs sont forcément liés) sur le référencement.
    Bien d’accord sur les techniques « à l’américaine » qui la plupart du temps sonnent faux/mal.

  • Cédric dit:

    Faire des vidéos pour e-commerce « comment commander, « comment suivre vos colis »… en filmant les étapes à suivre sur un site e-commerce peut être un bon moyen pour aider les internautes et booster sont référencement ?
    Ou alors il faut rester sur des thématiques précises, « guides d’achat ampoules » vidéos sur les produits vendus…
    Youtube ou dailymotion? ou les 2 ?

  • Neupap dit:

    @magento Ayant approché un peu le e-commerce, je me permets de répondre. De mon point de vue, je me focaliserai plus sur ce qu’il y a derrière le site internet : video d’explications de ce qui passe du côté de l’e-commerçant au moment où il reçoit la notification de la commande (et tout le processus jusqu’à l’expédition) : je trouve que Patrice Cassard fait ça très bien pour son site archiduchesse.
    Ensuite tout dépend du site : revendeur ou créateur, avec prestataires pour la logistique, boutique physique à côté…
    Mais des guides d’explications et/ou en rapport avec l’actualité de votre produit devrait très bien convenir avec une approche originale.

  • Algue dit:

    Il est clair que youtube est un fort générateur de trafic et qu’il est encore assez déserté par un grand nombre de personnes voulant se positionner sur le web. Il y a des places à prendre pour un investissement « moindre ».

  • Florian dit:

    J’ignorais que tu étais un amateur de cigare ;-)

    Plus sérieusement, je suis d’accord avec toi concernant la vidéo, dans mon ancienne entreprise, nous avions un partenaire vidéo sur lequel on s’appuyait pour la création et le phénomène ‘vidéo spécifique au web’ -différent du format télé- n’a cessé de prendre de l’ampleur.

    J’ai également beaucoup d’estime pour Matthieu (que j’ai pu côtoyer sur les bancs du collège puis du lycée), il a vraiment fait un travail formidable au travers de ses podcasts. J’ai hâte de voir ce qu’il prépare !

  • lionel dit:

    Bonjour,

    Sujet très intéressant ! Sans évoquer la visibilité Web, je pense réellement que la vidéo peut aussi avoir un impact fort sur les taux de conversion suivant les objectifs fixés : L’information, l’achat, la demande de devis, l’abonnement, création d’un compte, l’abonnement ou autres.

    Bien entendu, à condition que la vidéo soit bien réalisée en terme technique, présentation et commerciale.

    Bon courage pour ton futur projet !

    amicalement

  • footeux dit:

    C’est clair que l’impact par l’image n’a jamais été aussi forte qu’actuellement et on peut le vérifier sans arrêt et c’est évident aussi que ce n’est pas près de s’arrêter!
    La vidéo peut servir de tutoriel, de pub, de valeur ajoutée aussi avec des « bonus » juste pour le plaisir, de très nombreuses possibilités à exploiter, donc il faut savoir en profiter!

  • Vincent dit:

    Comme toi cela fait un moment que ca me titille, mais je n’ai pas encore franchi le pas, premièrement par manque de temps… Par contre je ne comprends pas un truc : tu parles de Youtube dont on sait que c’est un plus pour le ref, et tu mets tes vidéos sur Vimeo ^^, pourquoi?

  • smartcenter dit:

    Pour les nostalgiques de Rapido, voilà au moins le générique !!

  • Jimmy dit:

    2012 sera l’année de la vidéo pour nous aussi ! Une vidéo c’est beaucoup plus sympa à regarder qu’un texte à lire. A propos des chaines Youtube, je me demande si il y a quelque chose à faire pour optimiser le SEO.

  • Loïc hélias dit:

    Bonsoir à tous,
    j’ai plaisir à intervenir sur un sujet qui me tient à cœur.
    La vidéo est un enjeux énorme en terme de popularité sur internet.
    Les Tubes: Dailymotion et Youtube comme le précise Laurent sont des vecteurs énormes de trafic.
    Pour un budget modique, parfois arrogant vous pouvez générer bien plus de visiteurs qu’une campagne d’acquisition de trafic standard.
    Soyez simples, brefs et adaptés au canal de diffusion (cible, audience, heures de présence…
    Les vidéos à l’arrache: Iphone, APN sont en vogue (peut être pour pas longtemps), profitez en!
    Be inspired ! Imagination, interprétation, humour, dérision. Le consommateur est saturé de messages…
    Soyez différents !
    Un bon vieux teasing ! pourquoi pas ?!
    Rappelez vous il y a de cela plus de 10 ans le premier teasing à la télévision, c’était la pub 806 de Peugeot. Et bien ça a marché et ce modèle fonctionne encore…
    N’hésitez pas à vous inspirer de ce qui se fait dans les pays étrangers, pas seulement outre manche, mais aussi et surtout dans les pays nordiques.
    Le buzz marketing c’est énorme en terme de retombées. Bien sur, on peut choisir de s’en remettre à la chance, mais ça peut aussi se préparer, s’orchestrer.
    Bien entendu, il est peu glamour de mettre en forme le processus de paiement d’un site e-commerce. Mais qui vous oblige à être décalé sur toutes vos apparitions? Intégrez les différentes formes de vidéos dans votre stratégie média.
    Qui aurait cru un jour que la télévision fasse la part belle à un jambon ou un gel douche?
    Vous devez trouver le moyen de générer la dépendance avec votre spectateur.
    Votre message, votre support doit justifier l’action clic-partage-like-comment auprès de vos auditeurs.
    Cet effort (et oui, liker une vidéo c’est un engagement) de la part de votre spectateur ne peut et ne pourra se concrétiser sans un réel critère différenciant de la part de votre marque.
    Bonne soirée.
    Loïc

  • Argentin dit:

    Bonjour,

    Tout à fait d’accord.

    Et sur des thématiques favorables comme le tourisme, cela va devenir incontournable !

    C’est tout bénéf pour le SEO, mais aussi pour la conversion, l’image, la viralité…

    Merci pour l’article en tous cas.

    Julien

  • christophe dit:

    Rapido ! merde j’avais oublié ce truc excellent

    Concernant la vidéo pour le SEO , clair que cela fonctionne ! J’ai un peu expérimenté le support vidéo et il est vrai que les résultats sont impressionnants, même avec 1000 vues. Faudrait que je refasse l’expérience car tu me donnes vraiment envie de le refaire.

    Je suis d’accord avec toi concernant le budget : un bon mac, screenflow et imovie peuvent déjà faire l’affaire.

    Par contre, scénariser et préparer la vidéo pour ce que soi plus ou moins bien monté c’est quand même un gros travail. C’est ce qui m’a un peu bloqué à continuer. Mais bon ! c’est certainement un peu d’expérience à prendre.

    En tout cas, merci pour le dernier podcast et le coup du dofollow que je n’avais jamais réussi à faire :-)

  • Abaya dit:

    Bonjour,

    En tant que site ecommerce des vidéos de présentation de nos modes de paiement et livraison nous ont permis de nous « crédibiliser » et ajouter de la rassurance. En tombant sur nous suite à des recherches sur Youtube nos clients ne se retrouvent pas avec une vidéo d’images de produits qui tournent sur fond de musique mais sur une présentation plus ou moins pro ;) de la boutique…

  • CM dit:

    Tout à fait d’accord pour certaines thématiques : vente directe, tourisme, immobilier etc … mais des vidéos originales sur des thématiques telles que le SEO ou la création de site webs, la communication et les relations publiques c’est déjà moins évidents…

    Je reste donc un peu mitigé face à la démarche …

  • Chris dit:

    Bonjour à tous,

    Beaucoup de commentaires favorables pour la vidéo. C’est tant mieux. En me basant sur mon activité de production spécialisée dans la vidéo commerciale, voici que je peux dire :

    UTILITE
    ——-
    La vidéo peut agir sur 4 leviers : la visibilité, la notoriété, le trafic et la transformation. Donc un impact sur le SEO, les réseaux sociaux et la vente en ligne ou sur le point de vente.

    CONTENU
    ——-
    Pour répondre à « Agence web » ou « CM » qui se demandent ce qu’il pourrait raconter dans leur vidéo. Vous pouvez parler de vos prestations, du service, des plus qu’apporte votre agence, de témoignages de clients, de la méthodologie, de votre différence par rapport à la concurrence, etc.

    PRIX
    ——-
    On dit que la vidéo est relativement chère. Cela dépend des techniques et médias utilisés : on peut parler d’un sujet sans forcément déployer une équipe de tournage. On peut remplacer des prises de vues par de l’animation de photos. On peut se servir d’images pour remplacer un décor et y incruster un présentateur. On peut remplacer un présentateur par une voix-off. L’avantage de la vidéo c’est qu’on peut la constuire sur mesure avec les médias que l’on souhaite. Ce qui permet de régler le curseur en fonction de son budget.

    SCENARIO
    ——-
    Je me permets d’ajouter une dernière contribution. Le scénario : on en parle que très rarement. Il est pourtant la base de toute la construction de la vidéo. Il faut donc ici un réel savoir-faire qui fait à appel à différentes techniques : de la communication à la vente.

    Je vous donne un lien vers l’un de nos articles « Les 10 commandements du marketing vidéo » : http://www.newose.com/index.php?option=com_content&view=article&id=101:les-10-commandements-du-marketing-video&catid=43:articles

    Cordialement

  • LastVIdeo dit:

    Les chiffres de Youtube sont très impressionnant, il se classe je pense deuxiéme moteur de recherche derrière google. Le nombre de recherches faites sur le moteurs interne dépassent celles faites sur Yahoo et Bing réunis.

  • Pop-up dit:

    Petite coquille (entre 2008 et 2008).
    Et très clairement, une vision que j’ai adoptée l’année dernière mais qu’il est parfois difficile de mettre en oeuvre.

    S’il faut peu de moyens financiers dans certains cas, il faut des moyens en terme de contenu, en terme de stratégie et il arrive que certaines sociétés dans certains domaines soient face à un désert quand il s’agit d’un domaine en particulier visant un certain type de cible.
    La viralité est parfois une chose difficile à obtenir dans certaines situations, au-delà de la qualité d’une vidéo.

    Mais très clairement, et dans ces domaines encore plus, la vidéo fait partie des canaux très marginaux qui, s’ils connaissent le succès, permettent de se démarquer formidablement de ses concurrents, au-delà du SEO.

  • Marielle dit:

    Dès lors qu’Apple (ou un autre) proposera un logiciel abordable d’édition vidéo pour les nuls on se tournera massivement vers la création de contenu vidéo.

    Tous les tabous sont tombés, il ne reste plus que le petit déclic à créer pour lancer complètement la nouvelle révolution.

  • Olivier Duffez dit:

    @Programme Musculation : j’ai justement publié récemment sur WRI un article (pas de moi) avec des conseils pour optimiser son référencement sur Youtube, le 2ème moteur de recherche le plus utilisé dans le monde.

  • Nico dit:

    Merci pour ce conseil, je n’avais jamais vraiment vu ce potentiel sur Youtube, comme le dis Olivier c’est le 2ème moteur de recherche le plus utilisé c’est bon à savoir!
    C’est amusant je suis tombé sur ta vidéo de habana il y a quelques mois^^

  • galaxy dit:

    JE me suis toujours demandé si on pouvait amélioré son ranking dans les serp à l’aide des vidéos ? Car vu que les vidéos vont prendre de plus en plus de place sur le web ça pourrait être intéressant :)

  • recette dit:

    De nos jours c’est clair, dans quoi que ce soit, sans la vidéo tu es mort, et même si on aime pas ce canal de communication, on est obligé de s’en servir.

  • valentin dit:

    Effectivement, il est aujourd’hui devenu évident qu’il ne faut plus négliger la vidéo !

    Ce n’est qu’un exemple comme un autre, mais j’ai réussi à faire grimper PR 5 (oui je sais le PR c’est dépassé etc etc) un site avec 0 action SEO (quelques liens naturels c’est tout), un peu de SMO et surtout énormément de vidéos sur Youtube… comme quoi ce n’est pas négligeable !

    Par contre je suis plus réservé sur l’influence des autres plateformes style wat TV…

  • jlweb92 dit:

    Bonjour,

    Je me fais un plaisir de partager avec vous, Fiveer.com, première place de marché américain regroupant une multitude de personnes (grosse partie américaine)offrant un service moyennant 5$
    Petite inscription, un compte Paypal et le tour est joué. Du mec déguisé en lapin qui gueule votre slogan dans la rue ou un bouffon avec des dents en plastic, vous avez le choix.
    Mais il y’a aussi et surtout les vidéos institutionnelles faites sur adobe illustrator et autre: de beaux jingle vidéos, marketing.
    Allez dans la partie vidéo/intro
    des milliers de vidéos sont toutes prêtes à recevoir vos photos, contenus tel slogan, etc.

    voilà, c’est super j’arrête pas et la marge est…

  • vince dit:

    En général je n’insiste pas pour que mes clients aient à tout prix de la vidéo pour communiquer, mais quand ils en ont, je fais tout pour qu’on l’utilise et qu’on optimise ! Depuis le temps qu’on est à l’air des SERP globaux !

  • micro dit:

    « N’oublions pas que Youtube appartient à Google » + « 2ème moteur de recherche le plus utilisé dans le monde » suffiraient à faire tout l’intérêt de cet article. Mais l’exemple du cigare m’a donné des idées : peut-on faire profiter facilement de ce référencement youtube d’autres sites sur une autre thématique ?

  • Sebastien de Kyototradition dit:

    C’est vrai qu’on parle beaucoup de vidéos dans les blogs de référencement US. Mais est-ce que ça booste vraiment le SEO… A part la pure intuition « Youbute, c’est Google », tu sais s’il y a eu des tests réalisés ? (genre par SEO Moz ou autre)

    Je pense que c’est un outil qui peut faire beaucoup, beaucoup d’effet, ne serait-ce que parce que la compétition est moindre. Mais après, il faut trouver comment l’utiliser. De belles réflexions en perspective, merci de relancer cette idée que j’avais un peu oublié !

  • Referencement EX dit:

    Bonjour à Tous.

    Nous avons le matériel mais la réalisation est plus difficile ! Sur le principe je suis tout à fait d’accord, de plus même si généralement les BL sont en nofollow ce sont quand même des vus et c’est souvent plus humain en vidéo. Et par principe SEO je pense qu’il faut toujours mettre place et voir ce que ça donne. Il faut tenir compte qu’une boite sérieuse de seo à beaucoup de boulot donc peu de temps pour des vidéos. :-) Enfin j’en ai envie depuis quelques années…