AccueilMarketing ➟ Klout : nouvel outil statistiques pour Twitter

Klout : nouvel outil statistiques pour Twitter



Malgré mon engouement carrément mitigé par rapport à Twitter, il faut bien suivre le mouvement et ne pas totalement ignorer l’outil de micro-blogging.

Il est indispensable de savoir exactement quelle est la portée d’un outil ou service si on ne veut pas investir dans quelque chose qui se révèle inutile. J’ai choisi Klout pour évaluer mon influence sur Twitter.Franchement, le retour concret de Twitter est plus que moyen. Sans doute que je ne m’investis pas assez pour participer aux conversations et affirmer ma présence, mais je ne trouve pas sain d’apporter une valeur ajoutée à un site qui ne m’appartient pas.

En bref, le retour direct ou indirect n’est pas sensible au point de sauter au plafond. Tweets et RT apportent quelques dizaines de visiteurs, mais ça n’arrive pas à la cheville d’autres canaux tels que Google, sites référant ou même le flux RSS.

L’autre aspect intéressant concerne la notoriété. Est-ce que Twitter m’apporte des prospects pour mon activité de conseil en référencement ? La réponse est très simple : une seule personne m’a dit être entré en contact avec moi après m’avoir connu sur Twitter. Pour le reste, je n’ai pas trouvé d’amis ou de relations professionnelles par ce biais.

Pourtant, j’essaye vraiment de me persuader de l’utilité de Twitter car j’observe un énorme décalage entre la caisse de résonance et l’application directe à mon niveau. Si l’outil offre monts et merveilles à certains, j’aimerai bien comprendre le pourquoi du comment.

Evaluation d’un compte Twitter

Hormis le retour en termes de trafic et notoriété, la question essentielle concerne la valeur de mon compte. En d’autres termes, @Laurent8 est-il influent ?

Pour cela, il faut bien trouver un outil qui puisse évaluer un compte Twitter.

Après avoir testé plusieurs services, c’est Klout qui me semble être le plus intéressant. L’objectif de Klout est de mesure l’influence d’un compte Twitter. Auparavant, j’apportais un regard dubitatif sur les statistiques évoquées par Klout, mais c’est en regardant aujourd’hui ce qui se passait sur mon compte que j’ai déniché un intérêt. Le fait intéressant concerne la baisse constante relevée depuis janvier. En effet, j’ai porté largement moins d’intérêt à Twitter ces derniers temps et cela n’a pas échappé à l’outil. D’un score de 38, je me retrouve aujourd’hui à 26 (screenshot à gauche montre mon score au 29/03/10).

Du coup, je suis encore plus intrigué de voir si je peux remonter rapidement mon score Klout, ainsi que les divers paramètres Reach, Demand, Engagement et Velocity.

Klout dans le détails

L’onglet Summary donne un graphe un peu étrange au premier abord, mais c’est en fait une visualisation l’influence relative et la taille de l’audience au travers de plusieurs utilisateurs. Ces derniers sont groupés dans une zone qui correspond à leur type de profil : Connector, Persona, Climber et Casual.

Ce qui m’étonne est que je pensais être Casual (ne prend pas Twitter au sérieux), alors que je me retrouve Connector (source d’information respectée).

En dessous du graphe se trouve des comptes Twitter rangés en deux catégories : ceux qui sont influencés par mon compte et ceux qui m’influencent. Je n’ai pas trouvé de pertinence particulière sur cet élément. Je pense que Klout peut mieux faire à ce niveau.

L’onglet des statistiques détaillées portent sur tout ce qui semble pertinent par rapport à Twitter.

  • Followers : ceux qui vous suivent
  • Friends : ceux que vous suivez
  • Total Retweets : nombre de RT.
  • Follower/Follow ratio : ration entre followers et follows.
  • @ Mention count : nombre de fois où vous êtes mentionnés.
  • Followed back % : le ratio de personnes qui vous suivent lorsque vous êtes abonnés à leur Timeline.
  • Follower Mention % : le ratio de personnes qui communiquent avec vous.
  • Inbound Msgs Per Outbound Msg : moyenne de RT générés par vos tweets.
  • Unique @ Senders : le nombre de personnes qui envoient des tweets vers votre compte.
  • Unique Messages Retweeted : nombre de vos tweets qui sont RT.
  • Unique Retweeters : nombre de personnes qui RT vos tweets.
  • Follower Retweet % : ratio entre nombre de vos tweets qui sont retweetés et vos followers.

Tous ces paramètres sont évalués dans le temps et ce transmet dans une synthèse qui jauge votre compte Twitter au travers de :

  • Reach : écoute et participation résulte dans la création d’une audience.
  • Demand : génère une demande par le biais de création de contenu.
  • Engagement : construire une relation grâce à la conversation.
  • Velocity : proposer du contenu original et créatif qui ajoute une valeur pour vos followers.
  • Activity : capacité à générer une conversation avec des personnes influentes.

Le troisième onglet s’occupe du contenu. Sur les 30 derniers jours, je peux savoir combien de liens j’ai partagé, le pourcentage de tweets qui contiennent un lien, le nombre de messages que j’ai envoyé, le pourcentage de tweets qui contiennent un nom d’utilisateur, le nombre de questions que j’ai posé, le pourcentage de tweets qui contiennent une question, la moyenne de réponses obtenues par question et la plus longue discussion relative aux questions.

Ensuite, c’est au tour des Top RT et des éléments les plus populaires. Ah oui, j’ai oublié les principaux tags associés à mon contenu.

Le dernier onglet suit les followers par rapport à qui je perds ou gagne de l’influence. Honnêtement, je ne me suis pas penché sur ce paramètre qui sera plus utile à ceux qui se sentent en concurrence par rapport à d’autres ou qui veulent jauger en détails leur interaction avec leurs followers.

Mise à jour de l’indice

Aujourd’hui, j’ai mis à jour mon indice Klout manuellement pour la première fois. J’ai subis cette baisse de 38 à 26 et je regardais au sein de la console comment ça se traduisait. La bonne surprise a été de recevoir un mail de la part de Klout qui me donne des conseils pour améliorer mon score. En l’occurrence, il faut que j’améliore mon Reach, ma Velocity et mon Engagement. C’est bien mon manque d’interaction avec les autres utilisateurs qui est en cause. De l’autre côté, Klout me félicité pour mon Activity et ma Demand. Cela veut dire qu’on veut être mon copain et on m’écoute.

Du coup, je vais tâcher de m’impliquer un peu plus pour voir comment l’indice Klout peut remonter afin de valider les recommandations du service.

Intérêt global de Klout

Le concours de celui qui a la plus grosse en termes de followers est tout à fait puérile. Par contre, connaître rapidement la valeur d’un compte Twitter et surtout du sien ne me semble pas dénué d’intérêt. En tout cas, mon compte semble bien plus intéressant que je le pensais et surtout Klout suit bien mon activité dans le temps avec pertinence. Il a parfaitement décelé ma baisse d’intérêt notable pour Twitter et les conséquences sur l’influence que ça génère.

C’est le moyen le plus rapide et pertinent que j’ai trouvé pour mesure l’impact de mon opinion sur Twitter, ainsi qu’évaluer mon interaction sur l’outil de micro-blogging. Puis c’est gratuit en plus!

Ah oui, si vous avez un compte privé sur Twitter comme possédait @Mar1e (on dirait que sont compte est public depuis peu), la taulière de Pink SEO, vous ne pouvez pas utiliser Klout dans toute sa splendeur.

Pour finir, j’ai apprécié les conseils prodigués suite à ma mise à jour manuelle de l’indice. Je suis curieux de voir si j’arrive à remonter en suivant les recommandations.

Edit 29/03/10

Jj’ai suivi les conseils prodigués par Klout (plus d’activité et d’interaction) lors de ces dernières 48 heures et le résultat ne s’est pas fait attendre. Mon score est remonté jusqu’à 36.

Du coup, l’analyse des paramètres principaux est largement plus optimiste que deux jours plus tôt.

L’eMail de Klout reçu suite à ma mise à jour est également sur le ton de l’optimisme. Je dirais même que c’est carrément flatteur voir même booster d’ego.

Vous avez aimé cette lecture ?
Abonnez-vous à ma newsletter pour être le premier au courant de mes dernières trouvailles SEO, distillées uniquement par ce canal.



25 réponses dans “Klout : nouvel outil statistiques pour Twitter”

  • Laurent dit:

    @Sandrinea : il sort des outils liés à Twitter quasiment tous les jours, mais voici ceux que j’ai testé :
    http://twoolr.com/
    http://twittercounter.com/
    http://twinfluence.com/
    http://twitter.grader.com/
    http://tweetstats.com/

    Et http://www.buzzom.com/ qui me sert encore de temps en temps pour faire le tri dans les comptes que je follow, mais les stats ne valent pas Klout.

    @Lemoussel : tu peux manipuler ton Klout tout autant que ton nombre de followers ou d’autres paramètres, mais ce n’est pas ce qui m’intéresse aujourd’hui. J’ai fait mumuse juste après avoir adopté l’outil, mais maintenant il faut passer aux choses sérieuses ou laisser tomber.

  • sandrinea dit:

    tu indique que klout te semble le plus intéressant: tu a testé d’autres outils pour ca ? si oui, lesquels, juste pour essayer de comprendre comment tout cela fonctionne.. merci !

  • lemoussel dit:

    Laurent,

    Je suis plus que mitigé par rapport à Twitter. Quand à ces mesures d’impact, je suis aussi très réservé.

    En effet en son temps j’ai expérimenté un aspect technique que j’ai laissé tomber depuis.

    Cet « aspect technique » vit sa petite vie tranquille sur Twitter sans que je m’en occupe et figure toi que son score Klout est bien loin devant ton score, malgré le peu d’intérêt informatif que ce compte Twitter représente par rapport à ton blog.

    A ce jour, je pense que la valeur d’un compte Twitter ne représente pas grand chose pour ne pas dire que dalle. Je terminerais en indiquant que pour augmenter son score Klout rien de plus simple en un minimum de temps ;)

  • lemoussel dit:

    Je pense qu’il faut laisser tomber ;) car ton ROI sera quasi nul pour passer aux choses sérieuses.

    Mais l’erreur est humaine 8)

  • Laurent dit:

    Je t’avoue que ça fait quasiment depuis le premier jour où je me suis inscrit que j’ai envie de laisser tomber…
    Pourtant, je fais tout pour me persuader du contraire. Exemple flagrant avec Klout.

  • PaulVIX dit:

    J’ai pas accroché avec Twitter et pas pigé pourquoi tout le monde en fait tout un plat.

  • Marie dit:

    J’avais oublié mon compte Klout! Quand je vois qui je suis censée influencer, ça me fait bien rigoler :D

  • AxeNet dit:

    Pour ma part, j’ai trouvé chez Twitter du trafic et de la notoriété (comme tu l’indiques) et sans doute aussi un outil de veille assez complémentaire de mes flux.

    Et suite à cet article, je m’en vais essayer Klout de ce pas (Qu’est-ce que t’es influent comme blogueur;-) )

  • Laurent dit:

    @PaulVIX : parfois, la caisse de résonance perçue est bien plus grande que la réalité. Twitter est un exemple flagrant si tu es au sein d’une communauté où ça résonne « tweet tweet » plus que la normale.
    On compare souvent Facebook à Twitter et pourtant il n’y a pas photo si j’en crois cette étude :
    http://www.readwriteweb.com/archives/facebook_kicking_twitters_ass.php

    @Marie : il faut que j’aille vérifier s’il s’est remis de cette nouvelle :D

    @AxeNet : j’ai largement augmenté mon activité depuis 24h; justement pour me persuader qu’il y avait quelque chose de consistant à en retirer.
    – Niveau veille, j’ai effectivement pioché une poignée de liens intéressants, mais c’est noyé dans une masse de n’importe quoi.
    – Pour l’interaction, j’ai fait l’effort de discuter et c’était intéressant d’aider Divochka avec son hack ou rigolo d’échanger avec Matt Cutts à propos du design sa page d’accueil, mais rien qui ne puisse être fait autrement.
    – Par rapport au trafic, ça reste pitoyable.

    lemoussel a raison car le ROI est nul.

  • julienb dit:

    L’outil Twitter s’il est vivant , a jour et interessant peut apporter pas mal de trafic sur un site. Il faut tout de meme relativiser l’influence de Twitter par rapport a vos activites respectives. Laurent – dans le monde du SEO/webmastering on sait tres bien que l’influence d’un compte Twitter sera relativement limitee sauf si on s’appelle Matt Cutts. Mais pour un Business plus oriente B2C et dans le cadre de l’utilisation de Twitter dans le support de l’effort social media… je dis OUI!

    Je dirais aussi que dans tout ce que j’ai pu voir de reellement efficace Twitter etait plus utilise dans un effort de retention client que dans une campagne prospective.

  • Laurent dit:

    Il faut aussi faire la différence entre Twitter aux Etats-Unis et en France.
    Je ne sais pas pour ton Texas d’adoption, mais quand j’étais à New York l’an dernier, c’était une véritable révolution. Effectivement, le retour en termes de trafic était significatif, mais c’est assez symptomatique du levier volumétrique américain.
    En France, ça reste confidentiel.
    Pour parler simplement, Twitter est à peu près au niveau de Scoopeo dans mes stats.

  • Olivier SC dit:

    Je suis carrément clouté là. Je fais 9. M’en fous, j’en profite pour tweeter ton article qui sera aussi dans la Revue ce soir. On ne va pas se laisser clouétiser tout de même ;)

  • Axenet dit:

    Bon, et bien je suis klouté à 39. Je suis typé « personna », je n’influence personne et suis entre autre influencé par Wri, Leo, Camille et Miki.
    Je vais attendre quelques jours afin de creuser un peu plus car tout ceci ne me semble pas être un juste reflet de mon activité sur Twitter. Sans doute faut-il être inscrit depuis quelques jours avant d’avoir plus de fiabilité ?

  • Virginie dit:

    Pour moi c’est tout le contraire : c’est Twitter qui m’a poussée à ouvrir un blog. J’y ai noué des contacts intéressants avec des gens sympas, trouvé de l’aide quand j’en avais besoin, des sources originales et pointues sur le webmarketing, fait du business,…
    Je pense que tu n’as pas encore tiré tout le potentiel du l’outil. Twitter c’est chronophage, mais ça vaut le coup !

  • julienb dit:

    Je fais la difference bien entendu.

    Les americains ne savent plus vraiment quoi inventer pour ne rien glander au boulot donc il tweet enormement et les retours traffic sont effectivement significatif.

    Il faut aussi penser que les campagnes marketing sont tres differentes compte tenu de la taille des marches.

    Un exemple de compte twitter qui dechire – http://twitter.com/Specs1962 – c’est une chaine de marchands d’alcool. leur site est minable mais leur facebook fanpage et leur compte twitter sont des exemple de ce qu’il faut faire pour creer une communaute et developper le business offline via social media

  • nicolas dit:

    Pour ma part je n’est pas encore été scanné par Klout ;) Suspense, je vais sans doute décrocher à joli 1 ou 2.

    Je pense en effet que cela peut amener du trafic rapidement sur un nouveau blog par effet de dominos, en revanche vu le nombre d’informations qui y transite et dont 80% sont à jeter, c’est pas évident de faire le tri…

  • Keeg dit:

    Rapidement :

    Je suis très dubitatif sur cet outil et le score. J’ai comparé mon compte à celui d’un « faux-compte » créé il y a quelques jours pour des tests (http://www.keeg.fr/2010/04/02/phase-1-ready-lexperience-twitter/)

    Le score global du « faux-compte » est plus élevé que le mien…

  • Laurent dit:

    @Olivier SC : si tu veux augmenter ton score, il ne fait aucun doute que tu as les moyens d’y parvenir. Ce n’est pas comme si tu es un illustre inconnu sur le Web. Ton réseautage social est déjà bien affirmé.

    @Axenet : je viens également de passer en Personna avec 41.

    @Virginie : je te jure que je fais des efforts pour tenter d’en retirer la substantifique moelle, mais c’est plutôt pénible. Le frein principal est cette limitation de 140 caractères. J’admire les interactions intensives de certains qui savent s’adapter à ce format ridicule. Chaque tweet est une douleur car je dois reformuler plusieurs fois avant d’arriver sous la barre fatidique.

    @Mobile Website : c’est clair que les américains bossent beaucoup plus d’heures que les français, donc ça glande vachement plus.
    Puis cet effet de levier est magique. Pour le même effort qu’en France, tu as des retours incomparables.

    @immobilier Angers : comme suggère lemoussel, le ROI est totalement nul. Il faut voir ça sous un autre angle, mais la mesure n’est pas bénéfique si tu analyse l’investissement.

    @Keeg : tu peux manipuler n’importe quel indice. L’intérêt n’est pas là. Ce n’est pas pour faire la course de celui qui a la plus grosse barre verte, mais bel et bien pour jauger ta propre capacité à influencer.

  • Keeg dit:

    @Laurent : Effectivement, je comprends mieux, mais cette « capacité à influencer » est manipulable à souhait en réalité, du moins en fonction de cet outil. Ca reste tout de même un indice qu’on peut prendre en compte.

  • Laurent dit:

    Disons que tu influences un truc qui analyse l’influence :D

  • Philippe dit:

    Ça me paraît intéressant ce truc… merci pour le temps passé à l’expliquer, Laurent.

  • Laurent dit:

    Depuis la publication du billet, j’ai vraiment fait un effort constant sur Twitter.
    Le résultat a continué de se faire sentir via Klout puisque la mise à jour vient de m’annoncer un score de 50.
    http://klout.com/profile/stats/Laurent8/ (score valable jusqu’à la prochaine mise à jour – 48 h au minimum)
    Tout est relatif, mais j’ai aussi fait quelques petits tests avec les compères @SEOplayer et @PageTronic pour titiller le Real Time Search sur Google.
    il s’avère que mon profil Twitter a l’air d’être pas mal valorisé à ce niveau là.
    Cela se traduit par l’apparition quasi systématique de tout ce que je tweet au sein du Real Time Search. Le symptôme le plus intéressant est que je peux déclencher des résultats de RTS inexistants avant que je Tweet.

    Est-ce que c’est en corélation avec mon score Klout ou est-ce que mon « TweetJuice » était déjà présent auparavant ? Aucune idée..

    Le seul test que j’avais effectué s’est déroulé juste après l’apparition de la fonctionnalité, mais c’était très succinct et moins probant qu’aujourd’hui.

  • Sylvain dit:

    Bon, et bien après quelques semaines de recul, je ne suis pas convaincu, ou je ne sais pas m’en servir. J’ai l’impression que le truc ne s’actualise jamais. Notamment pour les twits les plus partagés. Rien n’a changé depuis mon inscription.
    Sinon, je me klout à 45 maintenant, mais à part cela, pas de changement

    J’ai raté un truc ?

  • Philippe DUPUIS aka WEBENTERTAINER dit:

    KLOUT mesure uniquement la capacité d’un internaute à interagir avec son audience mais pas sa capacité d’influence :

    http://www.darkplanneur.com/2011/08/loutil-de-mesure-de-linfluence-klout-est-il-une-arnaque-.html

  • Anonyme dit:

    pourquoipas des références depuis
    matusalem?